Share
Suivez nous

Borderline les « cabossés » de la vie !

Ajouté par , Le mars 14, 2020 , dans Beautiful & Zen, PSY, Relaxation

 

Nous sommes tous le résultat d’un arbre de vie, d’une éducation, de nos parents, de notre environnement de fausses croyances souvent.

Nous sommes une catégorie d’individus cabossés de la vie, et notre évolution en société est avant tout la résultante d’une évolution de la société elle même, souvent à contre courant.

Nos valeurs font que nous sommes des handicapés sociaux, des handicapés de l’amour des handicapés de la vie !

blessu10

Des carences affectives mais aussi des modes éducatifs  soit permissifs ou trop autoritaires et où l’enfant, placé au centre du monde n’est plus frustré. Mais cela se corse plus tard quand l’autorité est dès lors, plus tard, mal supportée. Les droits revendiqués et les devoirs mal acceptés.

Dans le même temps diverses circonstances de vie perturbatrices du développement de l’enfant, ont pu générer le manque de capacités à se contenir, à contrôler ses émotions et à nuancer son langage. L’humanisation n’a pu s’accomplir pleinement pour ces personnalités plus ou moins « cabossées » par la vie.

Pour elles, c’est l’instantanéité qui compte, l’instant présent

Crise de l’autorité, du travail, de l’identité sexuée… Les repères sociétaux sont de toute façon bousculés et fragilisent ces personnalités.

Le monde du travail, confronté à la problématique de l’économique et de la performance exige plus de productivité, exerce de la pression et tend à perdre en empathie, ces individus dans la spirale de l’entreprise ont du mal à faire face.

Les « border line » s’inscrivent dans ce contexte désorientant et les manageurs sont en difficulté pour les réguler.

Ces personnalités borderline génèrent une insécurité relationnelle du fait de leurs débordements émotionnels agressifs, imprévisibles, extrêmes et disproportionnés par rapport à la cause déclenchante. Toujours prêtes à la rupture brutale, leur vie affective personnelle et professionnelle est souvent chaotique.

Sur empathie qui tue et besoin d’amour extrême

Borderline et hypersensible c’est un cocktail molotov, d’autant que les émotions et les sensations sont à fleur de peau. La peur d’avoir mal de faire mal et la tendance à ressentir trop violemment les choses de la vie, fait qu’ils fuient l’amour et la confiance deviennent alors une douleur…

Le mensonge et le faux leur est intolérable.

Apprenez à les comprendre

Faites preuve d’une certaine sympathie et affection au-delà de ce qui les rend difficile car elles sont attachantes. Ces  personnalités peuvent très bien s’investir et avoir une vie sociale et professionnelle correcte. Pour cela, il faut être attentif et à l’écoute, car ces personnes peuvent se déprimer rapidement, voire être suicidaires en cas de choc émotionnel…

Acceptez leurs besoins leurs différences et leur besoin de liberté, ce sont des électrons libres qui ne supportent aucun leadership car ils sont leaders !

Si cela est possible, inciter au travail sur soi par le développement personnel centré sur la détente et le contrôle des émotions, voire à la thérapie.

Mais surtout aimez les inconditionnellement, ils sont amour vrai et absolu quand ils sont valorisés et en confiance.

FB_IMG_1575305291554

Une psychothérapie comportementale cognitive ou analytique peut être tout à fait salutaire et permettre à la personne de réguler ses émotions sans passages à l’acte dommageables pour soi ou les autres.

Retrouvez les conseils de Fériel Berraies : www.feriel-berraies-therapeute.com


Mots clés:

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO