Share
Suivez nous

Césarienne, subie ou choisie : briser les tabouset proposer une césarienne bienveillante…

Ajouté par , Le février 1, 2018 , dans Beautiful & Zen, PSY, Relaxation, Santé, Sexualité

Tel est le combat du Dr Luka Velemir. Chirurgien gynécologue obstétricien, installé en libéral à Nice depuis 2010, il oeuvre pour libérer les femmes des préjugés sociétaux et culturels, et les aider à vivre sereinement
leur césarienne comme un authentique accouchement.

50-cesarienne-en-questions

Comptant parmi les 10 médecins dans le monde à pratiquer la technique innovante de césarienne extrapéritonéale de Fauck, le Dr Velemir défend, à travers une charte, une pratique de la césarienne bienveillante.

Aujourd’hui, en France, près d’un enfant sur quatre naît par césarienne (source : enquête nationale périnatale publiée en 2010 par l’Inserm et la Direction générale de la Santé).
Pourtant, notre société a toujours tendance à « diaboliser » ce type d’accouchement et à culpabiliser les femmes qui le vivent, par leur libre choix ou pour des raisons médicales.
On m’a volé mon accouchement… J’ai l’impression de ne pas avoir été capable de donner la vie…

Image associée césarienne soit un « vrai » accouchement réussi et heureux…

Ce n’était pas un accouchement mais une opération au bloc… Mon enfant est né avant même que je comprenne ce qui se passait…

C’est comme si j’avais raté un chapitre de notre histoire…
Touché par la souffrance et la frustration de ses patientes et par l’histoire personnelle de sa propre femme, le Docteur Velemir se bat aujourd’hui pour que la césarienne soit
acceptée en tant que mode d’accouchement à part entière.

La place de la césarienne dans les mentalités doit être reconsidérée. Les femmes qui accouchent par césarienne devraient être rassurées et déculpabilisées.
J’aimerais aussi qu’on arrête de juger les femmes qui font le choix d’accoucher par césarienne ! Chaque année dans le monde des dizaines de millions de femmes
donnent naissance à leur enfant par voie haute. Certaines y sont contraintes, d’autres la choisissent. La manière dont ce type d’accouchement sera vécu par la
mère est question de culture, d’éducation, de situation médicale mais aussi très Lié à la façon dont elle aura été accompagnée par l’équipe médicale.
Pour libérer les femmes des préjugés sociétaux et culturels, et les aider à vivre sereinement leur césarienne comme un authentique accouchement, le Dr Docteur
Velemir s’engage depuis plusieurs années pour la pratique d’une césarienne bienveillante.

Une charte de Bienveillance autour de la naissance par
césarienne.
Alors que les besoins physiologiques et émotionnels des mamans, mais aussi des papas et des bébés, sont peu pris en compte lors de la césarienne, rendant ce type d’accouchement traumatisant pour tous, le Dr Velemir travaille, avec un groupe de médecins et thérapeutes français, à l’amélioration du vécu et des suites opératoires de l’accouchement par césarienne, et à la formation d’autres chirurgiens obstétriciens en
France et à l’international.
Il confie,En gardant toujours à l’esprit que la césarienne est à la fois un accouchement pour la mère, une naissance pour l’enfant et une opération pour les médecins,
nous nous efforçons de proposer un accompagnement bienveillant pour répondre aux besoins physiologiques et psychologiques de la mère, du père et du bébé à travers différentes mesures que nous avons réunies dans une charte de bienveillance autour de la naissance par Césarienne.
Parmi les mesures de cette charte :
1. Avant l’accouchement, soutenir le projet de naissance par césarienne pour celles qui choisissent cette option et l’accompagner en douceur pour celles qui doivent la subir pour des raisons médicales.
2. Permettre au père d’avoir une présence rassurante et complice au côté de sa conjointe dans le bloc opératoire.
3. Adopter, pour toutes les personnes de l’équipe médicale, une attitude calme et bienveillante centrée sur les besoins de la mère.
4. Permettre à la maman de participer activement aux efforts d’expulsion du bébé de son ventre grâce au « Souffleur Guillarme ».
5. Proposer un peau-à-peau immédiat en salle de césarienne dès la sortie du  nouveau-né.
6. Utiliser une technique mini invasive de césarienne dite césarienne extrapéritonéale de Fauck diminuant les douleurs post opératoires et permettant lareprise rapide d’une autonomie.
7. Favoriser le lien mère enfant en multipliant les contacts entre la mère et le bébé dans les 2 heures suivant la césarienne avec notamment mise au sein précoce.


Mots clés: ,

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok

Adler fine jewels the fall 2012 collection !

7000 nouveau-nés meurent chaque jour

Beautiful & Zen

STOP GLYPHOSATE !

Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO