Share
Suivez nous

Déprime, Dépression passagère et saisonnière ou peu profonde : comment la soigner naturellement ?

Ajouté par , Le décembre 22, 2017 , dans Beautiful & Zen, Relaxation, Santé

 

Par Fériel Berraies Thérapeute

Beaucoup de choses dans la vie, peuvent nous mettre à rude épreuve, et il est vrai que très souvent notre moral en est affecté. Dans un monde, où la chimisation à outrance de nos maux psychologiques fait loi,  on finit  soit par parfois masquer de réelles souffrances profondes, ou amplifier d’autres qui ne le sont pas…

Il est important d’apprendre à prendre du recul, à se poser et à réfléchir sur les meilleures méthodes pour prendre « soin de soi » quand on est justement dans des situations « de mal être »

depression-1250897_960_720

Ce billet est réellement pour les personnes qui sont sujettes à des « mood swings » des « déprimes  saisonnières», des « passages à vide »  et comme le terme « déprime et dépression sont largement galvaudés » et que  pour un oui ou pour un non, on peut dire qu’on a une dépression, je demanderai au lectorat, de bien prendre du recul et de se poser avant de choisir la bonne « thérapie »

ATTENTION

Si une « dépression » médicalement prouvée et avérée est installée,  il est impératif de vous faire consulter par votre médecin qui vous conseillera le thérapeute analyste compétent. Attention les médecines douces ne sont qu’un complément aux méthodes dites conventionnelles, et ne peuvent se substituer à ces premiers soins.

Il existe mille facteurs prédisposant à la déprime ou la petite dépression, ce ne sera pas l’objet de mon article, mais l’idée c’est que le sujet « sent que ça va mal » !

LES BONS REFLEXES

 N’attendez pas que ça passe tout seul, ça passera pas tout seul !

Ne tombez pas dans la spirale infernale des médicaments sauf si réellement le besoin est prouvé médicalement.

Avalez des capsules d’oméga 3 et du magnésium marin.

Consultez parceque vous sentez le besoin, et pas seulement parceque votre entourage vous le dit : médecin, psychologue, kinésiologue.

Le Sophrologue en fin de parcours pour l’amélioration de votre quotidien et la gestion de vos émotions et  de votre stress et ou angoisses.

Essayez d’aller vers les autres, mais si cela vous est intolérable, restez dans votre bulle et refaites l’effort « de socialiser » quand même mais sans « agresser l’autre »

Les Huiles Essentielles

huile-essentielle-de-petit-grain-bigarade-bio-pranarom

En ce qui concerne les Huiles Essentielles, il n’y a pas de distinction entre déprime et dépression. On peut souffrir de « dépression légère  et de profonde déprime » donc la notion de gravité reste relative en HE.

 

Le Grain Bigaradier et la Verveine Citronnée sont vos alliés des « spleen » les Labos PRANAROM vous propose des huiles essentielles d’excellente qualité.

1755_verveine_citronnee_(lippia_citriodora)_5_ml.jpg.thumb_1000x800

Mélangez 2 gouttes de grain bigaradier  et 2 gouttes de Verveine citronnée à une cuillère à café de miel. Avalez 3 fois par jours pendant dix jours puis 2 fois par jour pendant 20 jours. Stopper dix jours. Si nécessaire, reprenez en deux fois par jour pendant 20 jours, arrêtez dix jours, recommencez 20 jours.

Le 5-HTP

5-HTP Solgar


Précurseur direct de la sérotonine. Donc plus efficace que le tryptophane. Si ça marche ça veut dire que vous avez peut être un souci au niveau de la transformation du tryptophane en 5-HTP. Prendre de la vitamine B6 pour aider à la transformation en sérotonine.

 

SAMe un supplément nutritionnel qui combat la dépression

Durant ces semaines de transition, la prise complémentaire de SAMe est aussi intéressante pour rééquilibrer le terrain. Mais pour autant, n’oubliez pas le plus important : aucun remède ne peut résoudre une dépression !

9e31fd4a96672646bdda401a70f8d3a6--healthy-liver-healthy-brain

Le SAMe est  supplément nutritionnel qui est disponible sans ordonnance et qui permet, preuves à l’appui, de vaincre la dépression plus rapidement que les médicaments. Ce supplément a fait l’objet pendant 20 ans d’études cliniques portant sur plusieurs milliers de personnes dans des institutions prestigieuses aux Etats Unis et en Europe. Ce n’est ni une herbe ni une vitamine mais une substance produite naturellement par l’organisme. Restaurer des niveaux optimaux de ce nutriment essentiel peut avoir des effets remarquables. La SAMe a une efficacité supérieure ou égale à celle des meilleurs médicaments, démontrée par des études comparatives. Et, en moyenne, la SAMe commence à agir en sept jours seulement alors qu’il faut aux médicaments de deux à quatre semaines.

 Le Griffonia Simplicifolia

Originaire d’Afrique de l’Ouest et utilisée depuis toujours par les populations locales en médecine traditionnelle, cette plante médicinale est appréciée pour ses vertus anxiolytiques, régulatrices de l’humeur et du sommeil ainsi que pour aider dans le cadre d’un régime amincissant. Sa richesse en 5-HTP, un acide aminé intervenant in vivo dans la sécrétion de la sérotonine, fait de celle-ci, en phytothérapie, une bonne alternative aux antidépresseurs et autres neuroleptiques de synthèse.

71RUkDj0dOL._SY450_

Vous pouvez aussi prendre pour tout ce qui est stress passage et souci de sommeil la formule oléocaps de PRANAROM

product_9615265b

Attention cependant :

prises en soirée afin d’éviter les risques de somnolence diurne et de perte de vigilance (activités professionnelles, conduite d’un véhicule, etc.). En cas de contraception hormonale, les femmes devront avertir leur médecin d’une prise de griffonia et en surveiller les effets.

CONTRE-INDICATIONS

Les extraits de griffonia en usage interne ne pourront être administrés en automédication aux épileptiques, aux femmes enceintes ou qui allaitent ainsi qu’aux enfants.

EFFETS INDÉSIRABLES

Pas d’effets indésirables aux doses thérapeutiques. De légers troubles intestinaux peuvent être possibles. Dans ces cas, réduire les doses d’absorption.

INTERACTIONS AVEC DES PLANTES MÉDICINALES OU DES COMPLÉMENTS

Il faut éviter de prendre des extraits de griffonia en même temps qu’une prise de millepertuis , de gentiane ou de kawa-kawa.

INTERACTIONS AVEC DES MÉDICAMENTS

Il faut éviter la prise en parallèle d’anxiolytiques de synthèse IRS.

 

Le Millepertuis est un équivalent naturel d’un antidepresseur

Huile-Vegetale-Millepertuis

Il  est impératif de consulter un médecin qui diagnostiquera le type de dépression.

Actuellement disponible en officine et dans certains magasins de diététique, le millepertuis est utilisé dans le traitement de courte durée (transitoire) des manifestations dépressives légères.

ATTENTION CEPENDANT !

En effet, il interagit avec de très nombreux médicaments, dont certains antidépresseurs. Le millepertuis est donc fortement déconseillé voire contre-indiqué en cas de prise de médicaments contenant :

de la digoxine (utilisée dans le traitement de l’insuffisance cardiaque),

de la théophylline (autrefois utilisée dans le traitement de l’asthme),

de l’indinavir3 (utilisé dans le traitement d’infection à VIH),

un contraceptif oral,

un anti-épileptique,

un antidépresseur,

de la carbamazépine,

de la phénytoïne,

un antimigraineux (de la famille des triptans),

des anticoagulants oraux,

Ne doivent pas prendre de millepertuis :

Les patients traités par indinavir et, par extrapolation, les patients traités par d’autres médicaments antirétroviraux dans le cadre d’une infection à VIH, étant donné le risque de baisse d’efficacité du traitement antirétroviral et de développement de résistances virales ;

Les patients traités par un antidépresseur inhibiteur de la recapture de la sérotonine, étant donné le risque de survenue d’un syndrome sérotoninergique potentiellement grave, particulièrement chez les sujets âgés ;

Les femmes sous pilule, étant donné le risque de diminution de l’efficacité contraceptive ;

Par prudence, tout patient soumis à un autre traitement médicamenteux, étant donné le risque d’interaction médicamenteuse pouvant se traduire par une baisse d’efficacité des médicaments associés.

Attention, les patients recevant un traitement médicamenteux et prenant du millepertuis ne doivent pas interrompre brutalement la prise de millepertuis sans avis médical.

Et surtout mon conseil holistique : faites de la méditation, une activité sportive régulière qui puisse vous aider à « évacuer » et contrôler « vos angoisses » et chasser la « tristesse » les endorphines, l’hormone du bonheur sécrétée après l’effort sont un formidable baume au moral.

Yoga and Relax

Comptez sur une alimentation saine, où vous allez apprendre à faire du bien à votre corps.

Feriel-chat-roux-©TAO

Adepte de la ronron thérapie et  des vertus de l’affectif  provenant des animaux domestiques dans notre quotidien, je vous invite si vous le pouvez et si vous aimez, à « avoir un animal de compagnie » chat ou chien, pour vous « ancrer » et réapprendre à donner.

Le protocole de sevrage pour vous débarrasser des psychotropes sous contrôle médical

Si vous avez pris des antidépresseur, style Lexomil, Tranxène et compagnie ? que vous sentez que vous allez mieux ?

Le Sevrage est possible mais sous contrôle médical !!!

safran-1

Les propriétés médicinales du safran sont connues. Antalgique, anti-inflammatoire, pour améliorer les problèmes d’insomnie, stimuler la digestion, et pour lutter contre la dépression légère. Les effets seraient d’ailleurs équivalents à ceux des antidépresseurs conventionnels comme la fluoxétine ou l’imipramine : 30 mg de safran par jour sont aussi efficace que 20 mg de fluoxétine ou 100 mg d’imipramine. Cette plante inhibe la recapture de la sérotonine grâce au safranal et à la crocine, ses éléments actifs. Le safran est efficace dans les cas de dépression légère à modérée.

Avec l’avis de votre médecin, prenez 2 capsules de safran en même temps que l’antidépresseur. Au bout de 21 jours, diminuez l’antidépresseur d’un quart de dose tous les 15 jours tout en continuant le safran. Le millepertuis revient moins cher mais il ne convient pas ici compte-tenu du risque d’interactions : vous pourrez cependant le substituer au safran, si vous voulez, 2 mois après l’arrêt de l’antidépresseur. Prenez alors 6 capsules par jour.

Anxiolytiques les effets du sevrage

Attention surtout au sevrage des anxiolytiques dont les effets sont plus pervers à court terme que ceux des antidépresseurs (plus dangereux sur la durée).

Le problème des effets secondaires des médicaments

L’efficacité des médicaments contre la dépression s’est considérablement améliorée mais ils sont encore loin d’être des panacées. Il leur faut des semaines (parfois des mois) pour agir et, dans l’intervalle, l’état des patients empire souvent. Quant à ceux qui persistent, ils deviennent rapidement chimiquement dépendants de leur traitement : l’interruption brutale produit des symptômes de manque. L’arrêt du traitement doit donc être progressif et contrôlé.

La guérison ne viendra que d’un travail personnel, et d’un profond changement de votre part. Les remèdes naturels apportent simplement un soulagement, une accalmie.

Ce billet n’est aucunement une consultation médicale, il vous propose des pistes de réflexion afin de comprendre, quel moyen utiliser pour prendre en charge votre mal être. Il est le condensé de trois de mes metiers en tant qu’éducatrice à la santé, voici mon site de thérapeute. Je vous invite toujours à vous référer à votre médecin, avant de commencer une quelquoncque thérapie ou traitement. Mais sachez comme le disait le neuro psychiatre américain MILTON ERICKSON « nous avons tous les moyens de vivre une bonne une vie »… la ressource est en vous !

www.feriel-berraies-therapeute.com

 


Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO