Share
Suivez nous

La maladie du BAISER ou la MNI !

Ajouté par , Le février 14, 2019 , dans Beautiful & Zen, Santé

 

 Cela semble romantique mais derriére cette image, se cache une maladie réelle et pas des moindres : la mononucléose…

Quelle est la population cible ?

La maladie est plus fréquente chez les jeunes de 15 à 25 ans, bien qu’elle survienne durant l’enfance et passe parfois inaperçue. Il y aurait en France entre 70000 et 100000 cas par an.

couple-cute-gif-gifs-Favim.com-3816455

Comment se transmette telle ?

La mononucléose peut se transmettre par contact direct avec la salive (d’où l’appellation « maladie du baiser ») ou par contact indirect avec des objets contaminés par la salive infectée (ex : ustensiles, verre,…). Elle peut aussi se propager par transfusion sanguine. Sa contagiosité est faible.
La mononucléose infectieuse ou MNI est une maladie causée par le virus Epstein Barr Virus (EBV). Le virus EBV est un virus à ADN appartenant à la famille Herpès Viridae, à fort pouvoir transformant, qui induit un réponse immune T cytotoxique. Présent dans la mononucléose infectieuse et dans la maladie de Hodgkin, son implication est reconnue dans un nombre croissant de maladies lymphoïdes de nature T.


Quelles sont les Symptômes ?

Le temps d’incubation :  s’écoule environ 4 à 6 semaines entre le début de l’infection et l’apparition des premiers symptômes.
La maladie est  progressive et les premières manifestations sont généralement vagues : fièvre, mal de gorge, fatigue, douleurs musculaires, maux d’appétit. La forme classique associe :angine pseudo membraneuse, inflammation souvent douloureuse des ganglions lymphatiques occipitaux et cervicaux, dysphagie intense, adénopathie généralisée, fièvre d’importance variable, asthénie intense, augmentation des globules blancs. D’autres symptômes sont moins constants: une éruption fugace, une hépatosplénomégalie, une conjonctivite, un purpura du voile du palais, une splénomégalie,… .La durée des symptômes est de 2 à plusieurs semaines.

Comment  Diagnostiquer ?

Le diagnostic est affirmé par la positivité de la réaction de Paul-Bunnel-Davidson, qui est plus spécifique mais moins rapide que le « MNI test ».

Comment le traiter ?
Malheureusement, il 
 n’existe pas de traitement spécifique pour la mononucléose. La mononucléose se guérit spontanément, mais il subsiste un fatigabilité assez longtemps (au moins plusieurs semaines, parfois plusieurs mois) après la disparition des symptômes. Il faut donc traiter ces symptômes et accorder énormément d’importance au repos.

Les conséquences à long terme 

La MNI est d’évolution bénigne chez l’immunocompétent, ne nécessite en général pas de traitement spécifique. En revanche des thérapeutiques ont été envisagées dans certaines lympho-proliférations graves de l’immunodéprimé.
Un vaccin est en cours d’étude : il ne devrait concerner que les populations à risque de cancer associé à l’EBV

Les complications sont rares et le malade se rétablit habituellement en moins de 4 semaines. Cependant le virus d’Epstein Barr, responsable de la maladie, peut toutefois provoquer une atteinte hépatique du foie ce qui peut faire craindre une hépatite virale sans jaunisse. Les autres complications rares sont : l’anémie hémolytique auto-immune, la péricardite ou la myocardite, la méningo-encéphalite ou autres symptômes neurologiques, la rupture de la rate.

Alors restez vigilants enfants et adultes !


Mots clés:

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok

Beautiful & Zen

GOMMAGE-MASQUE ÉCLAT

Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO