Ridha Mtibaa « La Tunisie est considérée comme le portail médical européen de l’Afrique subsaharienne

  • By UFFP
  • 3 mars 2014
  • 0
  • 41 Views

Kapital Santé agence de tourisme médicale est née en 2011, une Start Up qui  a vu le jour dans la foulée de la révolution du jasmin. Après une formation IHEC Sfax et quelques contrats en tant que délégué médical, Ridha Mtibaa fondateur de l’agence, a décidé il y a trois ans de s’attaquer au créneau du secteur de la santé dans le domaine touristique. Avec l’affluence des touristes médicaux libyens et une infrastructure médicale grandissante, Sfax est devenue une capitale incontournable pour le rapatriement sanitaire du grand Maghreb et est en passe de devenir la seconde plaque du tourisme médical du pays. Kapital Santé l’agence,propose des forfaitsde soins à la carte incluant vol, hébergement dans un hôtel de luxe, intervention médicale et suivi post opératoire. Que ce soit le rapatriement sanitaire, la chirurgie générale ou esthétique, tout y est proposé. UFFP est allée à la rencontre du fondateur de l’agence et a pu observer la prise en charge directe dès l’aéroport,allant du ciblage des praticiens dont l’anesthésiste et le praticien chirurgien, à la prise en charge médicale du patient et son suivi post opératoire.

De notre Envoyée Spéciale Fériel Berraies Guigny

La Tunisie est le nouvel Eden médical pour toute une sous région de l’Afrique Subsaharienne mais également les diasporas africaines de France et d’ailleurs,sans oublier les européens,de plus en plus demandeurs de cette destination médicale à bas coût mais à très haute qualité. Proximité, qualité de la prise en charge,accessibilité des prix et tradition de l’accueil, font le reste. A noter que Kapital Santé proposedes praticiens parmi les meilleurs, tous issus de grandes universités et ayant exercé dans les plus grands hôpitaux de Paris et des capitales tunisiennes. Et bien entendu s’appuie sur une organisation offrant une prise en charge qualitative avec des prix qui défient touteconcurrence. Aujourd’hui en terme de qualité, le seul grand concurrent de la Tunisie serait l’Afrique du Sud, mais cela concernerait plus les pays d’Afrique anglophone.

ridha mtibaa photo 26022014

Entretien avec Ridha Mtibaa :

IHEC et parcours médical avant de lancer KAPITAL Santé ? J’ai travaillé dans quelques laboratoires pharmaceutiques en tant que délégué médical. J’ai commencé à bien cerner le milieu médical, au tout début dans le secteur de la médecine dentaire (prothèse dentaire, médecine dentaire et implantologie)Ce qui m’a permis de construire un réseau et un concept en fréquentant le milieu. C’est à partir de là que j’ai lancé mon concept de tourisme médical

Votre start up vous l’avez lancée en 2011, aux portes de la révolution ? Oui et ce n’est pas un hasard, en fait j’avais commencé à étudierle milieu du tourisme médical et j’avais fait un bref tour d’horizon des agences déjà existantes. Ce qui m’a en plus encouragé, c’est bien le fait que Sfax commençait à être considérée comme la« Capitale médicale touristique » j’ai également fait une comparaison prix par rapport à l’Europe et à l’échelle internationale. J’avais constaté qu’il y avait une marge énorme et donc des opportunités à saisir, sans compter que je pouvais tenir compte d’une infrastructure de qualité. Les polycliniques sont là. Bien sûr l’envie de nouveauté vient aussi du fait que j’étais dans une période charnière de mon pays et les incidents que l’on avait subis faisaient que tout était propice aux nouveaux projets.

Une idée,un concept mais aussi le soutien d’une équipe ? Oui, j’ai eu la chance d’être soutenu par des gens qui comptent dans ce projet. Fin 2011, en novembre plus précisément, je me suis lancé. J’étais plus ou moins rassuré par les élections qui ont eu lieu le 23 octobre 2011. J’avais déjà construit tout un réseau quand j’étais délégué médical, j’ai fait des recherches, contacté des patrons de polycliniques, j’ai même un parent monsieur Youssef Ghazaya   qui est le Président de la chambre syndicale des polycliniques. dans la polyclinique Essalama de Sfax. C’est un homme d’affaires qui està la base un pharmacien biologiste, il m’a beaucoup soutenu. Il m’a mis en relation avec des médecins compétents et il m’a bien guidé.

Kapital et Santé ? Il y avait eu en fait une étude pour lancer Sfax comme destination du tourisme médical. Elle date de 2006 et elle s’intitule «Sfax Capitale santé de la Tunisie ». C’est un jeu de mot, et j’ai choisi cette marque poursous-entendre l’importance de la santé en tant que Capital Humain.On avait commencé avec le principe d’être une Agence de Conseils et de tourisme médical.

Quel est le modus operandi ?À la base, nous recevons des devis et ou des demandes de séjour médical en Tunisie. On propose ensuite un forfait ou à la carte c’est à dire avec facturation détaillée.

Un exemple de forfait, par exemple pour une augmentation mammaire ? On propose donc l’acte chirurgicaldans une suite « présidentielle » plus un séjour dans un hôtel cinq étoiles pour cinq jours en pension complète avec une prise en charge complète avec transfert. Le prix d’un forfait pareil, c’est dans les 1900 euros. C’est le forfait de base, c’est presque 50%moins cher que le seul acte chirurgical en lui-même,quand il est fait en Europe. Bien sur sans les charges du transfert et de l’hôtellerie etc.

Quel est le profil type du patient Kapital Santé ?

Les européens sont venus au tout début de la Révolution, mais la conjoncture défavorable post révolution a freiné cet élan. On a changé alors notre cible principale et nous nous sommes adressés à l’Afrique subsaharienne et aux africains de la diaspora en Europe. Bien sur, on a des programmes tous publics mais l’on cible aujourd’hui principalement, l’Afrique noire. Le Cameroun et la Côte d’Ivoire sont parmi les plus demandeurs. Les africains quand ils viennent en Tunisie, considèrent qu’ils sont dans un couloir médical de l’Europe. Ils voient la Tunisie comme si c’est le point tangent de l’Europe. Ils voient les tunisiens non pas comme des africains mais comme des européens. C’est un avantage en termes de communication et de marketing.

Des concurrents directs sur l’Afrique subsaharienne pour la Tunisie ? Oui les concurrents directs, serait l’Afrique du Sud, mais elle s’adresse principalement aux pays africains anglophones. Mais la Tunisie a quand même toujours un avantage prix.

Quels sont les axes d’intervention de Kapital Santé ? Le rapatriement sanitaire, la chirurgie générale et l’esthétique. On sélectionne les dossiers, ensuite on propose les dossiers et les médecins en rapport avec le profil du patient.

Comment sélectionnez-vous vos médecins ?Pour travailler avec le médecin, il faut connaitre son parcours professionnel, on consulte des personnes de confiance, car un cv ne suffit pas. Nous avons besoin d’être assurés des compétences du médecin. Et sa réputation et son travail sont passés au crible fin. Le talent, mais également l’éthique dans le travail sont un avantage énorme. Car dans le milieu on peut aussi trouver des praticiens peu scrupuleux.

Pas de risques avec l’international, comment gérez vous ? Il est important quand on met en relation un patient qui vient de l’international, que la relation soit claire avec son praticien dès ledépart.

Qu’il soit convaincu du choix de sa chirurgie et que le médecin qui lui est choisi soit le plus approprié. Nous sélectionnons les dossiers mais aussi les praticiens qui se chargent des malades. Nous voulons éviter tout écueil et pour nous, c’est une grande responsabilité que nous tenonsàassumer du mieux possible.

Consultation et avis sur dossier, cela se passe comment ?

Nous gardons toujours le contact avec trois ou quatre médecins de la même spécialité. On fait quatre à cinq consultations pour un même dossier afin d’être sur de la recommandation médicale. Je tiens compte de 3 à 4 avis médical, avant de booker l’intervention.

C’est plus compliqué quand c’est un cas d’urgence ? Oui il faut être réactif et faire les bons choix quand il s’agit de cas d’urgence et de chirurgie générale. C’est important cela s’agissant de l’évacuation sanitaire mais également des check up santé qui sont un autre créneau que nous travaillons aussi.

kapital santé logo + bann

Check up santé vip ? oui il s’agit d’un bilan complet que nous proposons. En Tunisie, cela fait dans les 1500 euros en France, dans les 3500 voire 4000 euros.

Vos défis au quotidien pour Kapital Santé ? À court terme, je voudrais développer des conventions avec des professionnels du métier à l’étranger comme principalement l’Afrique Subsaharienne. Avec des médecins et des Assurances pour structurer ma démarche en tant qu’agence de tourisme médical.

En Afrique subsaharienne ? Oui il faut développer un point de liaison pour pouvoir faire confiance. Car internet n’est pas rassurant pour les africains, contrairement aux européens qui sont habitués à faire des inscriptions en ligne.

Vos acquis ? On est bien connus sur internet, sur les moteurs de recherche, de bons échos sur les forums comme Doctissimo, au féminin.com. Tout est pour l’instant très positif.

Qu’en est-il de la desserte ? Ce n’est pas un problème pour nous, puisqu’on assure un transfert de l’aéroport, depuis Tunis, Monastir et Sfax.

Merci Kapital Santé et Ridha Mtibaa !

tunisia-made-with-love-2014

 

 

 


 

 

 

 

 

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *