Share
Suivez nous

Stop à l’hystérie collective: Covid 19 les gestes à pas faire !!!

Ajouté par , Le mars 21, 2020 , dans Beautiful & Zen, PSY, Relaxation, Santé

CORONAVIRUS : les gestes à ne pas faire pour vous prémunir vous et vos proches !!!!

image_4533_400

 Oui il s’agit bien d’une guerre et celle-ci comme toutes les autres ne fera pas de quartier !

Une terreur bactériologique ou virale, une menace sournoise, un virus qui nous est encore étranger, même si certains politiques se targuent de l’avoir pressenti, et bien cela nous fait une paire de belles jambes, car autour de nous les morts ne se comptent plus et il est à craindre que nous ne sommes pas sortis de nos mauvaises surprises !

2020 commence avec une hécatombe alors entre panique, sinistrose, surmédiatisation nécessaire, scénarios apocalyptiques, beaucoup ne mesurent pas encore la mesure de ce qui nous attend !

Personne n’est à l’abri, informé ou pas, sensibilisé ou pas, individualiste ou pas, ayant des moyens de se barrer dans des résidences secondaires ou pas, il s’agit de tirer le vrai du faux et surtout d’avoir les bons mécanismes, même si pour l’instant nous  n’avons pas encore le recul nécessaire.

On nous promet des vaccins miracles ( et là moi la thérapeute en médecines douces, flaire encore le profit de big pharma à venir) , des potions miraculeuses en tout genre, il reste que nous sommes abreuvés d’infos bonnes comme mauvaises et nous sommes devenus de vrai suiveurs  ( mesures de confinement oblige) et non maitres de notre devenir !

Alors que je pensais devoir ranger ma casquette de  thérapeute au placard pour n’affronter que le cancer virulent de mon conjoint que le pire est encore à venir pour moi, je sais qu’aujourd’hui que même si on ne peut rien faire contre l’inexorable, on peut au moins tenter de se protéger en informant autour de soi, et voilà que je reprends ma casquette de thérapeute, d’activiste et d’influenceuse, c’est pas pour rien que le Forum de Davos m’avait cité comme influencuense par le biais de mes écrits sur le Huff POST MAGHREB ( qui malheureusement a agonisé lui aussi…) sur le cancer et l’Enfance en Afrique…

Alors voyons les choses objectivement et surtout voici les conseils à adopter les mesures d’hygiènes, les mauvais gestes à ne surtout pas faire en temps de pandémie CORONAVIRUS !

En France, le Ministre de la Santé Olivier Véran déclarait samedi  dernier que « la prise d’anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone, …) pourrait être un facteur d’aggravation de l’infection »

Il a raison : en cas de fièvre, ne prenez surtout pas de médicament anti-inflammatoire du genre contenant de L’Ibuprofène (Advil, Nurofen…)

Ou encore :

Le Diclofénac (Voltarene)

L’aspirine.

ATTENTION ÉVITEZ AUSSI :

le paracétamol (Doliprane, Dafalgan, Efferalgan…).

pourtant, le Ministre de la Santé en France a dit exactement le contraire …

Voici la totalité de sa déclaration :

« La prise d’anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone, …) pourrait être un facteur d’aggravation de l’infection.

En cas de fièvre, prenez du paracétamol ».

Attention c’est dangereux, faut surtout pas faire cela .

Je suis un média libre, et une activiste et je me renseigne aussi auprès de me confrères en médecine douce comme moi.

Ne  cherchez pas à éviter à tout prix de faire baisser la fièvre :

Faire baisser la fièvre artificiellement, par un médicament, est DANGEREUX.

Contre le coronavirus chinois, cela peut avoir des conséquences catastrophiques.

Je rappelle que ce virus commence à infecter votre nez et votre gorge.

Et si le virus en reste là, vous ne risquez rien.

Et parmi les autres, ceux l’ont « senti passer », la majorité n’a ressenti qu’un gros rhume.

Les problèmes commencent quand le virus gagne vos poumons.

Votre priorité est donc de tout faire pour l’éviter, quand vous avez de la toux ou de la fièvre.

Car la fièvre est votre première ligne de défense contre la propagation du virus dans vos poumons.

Selon  le Pr Paul Offit, chef de la Division des Maladies Infectieuses à la Perelman School of Medicine de l’Université de Pennsylvanie :

« De nombreuses études ces dernières années ont montré que prendre des médicaments pour faire baisser la fièvre nuit à la capacité du corps à surmonter une maladie »[4].

Les virus ne résistent pas à une haute température: c’est pour tuer les virus que la chaleur de votre corps augmente avec la fièvre !

A haute température, notre système immunitaire fonctionne mieux – surtout les cellules immunitaires spécialisées pour tuer les virus et bactéries !

Et si vous n’êtes pas encore totalement convaincu, sachez que des études récentes ont prouvé que les médicaments anti-fièvre :

prolongent les symptômes de la grippe[7];

retardent la résolution des symptômes de la varicelle[8]

et prolongent la durée des rhumes (rhinovirus) et en aggravent les symptômes[9].

Face au coronavirus, il est donc ÉVIDENT qu’il faut éviter de baisser la fièvre.

 

Il faut donc éviter à tout prix les anti-inflammatoires (Ibuprofen…), bien sûr…

…mais aussi le paracétamol (Doliprane…)

Les médicaments anti-inflammatoires (et anti-hypertension) sont  dangereux et les médicaments anti-inflammatoires comme l’ibuprofène ont le défaut de casser la fièvre, ce qui vous prive d’une ligne de défense efficace contre le virus.

Mais ils ont aussi un autre effet désastreux, spécifique au coronavirus chinois.

 Le coronavirus se multiplie dans les poumons en s’attachant à un récepteur appelé « enzyme de conversion de l’angiotensine 2 » ou ACE2.

Il faut à la place prendre de la vitamine D et d’autres remèdes naturels scientifiquement prouvés

ATTENTION AUX PERSONNES HYPERTENDUES

certains médicaments anti-hypertension aggravent l’infection).

POURQUOI LE SILENCE ?

L’industrie pharmaceutique n’a rien à gagner à vous prescrire des remèdes naturels (ou des médicaments anciens)… et beaucoup d’argent à perdre si vous arrêtez de prendre certains médicaments.

Voilà pourquoi vous ne pouvez pas attendre de nos autorités qu’elles vous disent toute la vérité face à la crise actuelle.

Et comme par hasard, les deux maladies les plus fréquemment associées à une mauvaise réaction au coronavirus sont :

L’hypertension

Et le diabète

Ce qui est très inhabituel pour une infection respiratoire !

La raison, très vraisemblablement, est que les médicaments aggravent la situation !

si vous prenez ces médicaments – il existe des médicaments alternatifs, mais seul votre médecin peut vous les prescrire (et n’arrêtez surtout pas votre traitement sans son avis !)

Pour le paracétamol, le problème est un peu différent :

Le paracétamol, comme les anti-inflammatoires, a le grand tort de faire baisser la fièvre artificiellement, et c’est une raison suffisante de ne pas en prendre.

Mais en plus, si vous en prenez pendant plusieurs jours, vous avez de vrais risques de vous retrouver à l’hôpital pour une défaillance du foie.

De fait, dès que vous prenez 2 ou 3 grammes par jour, vous mettez votre foie en grave danger.

Selon un rapport du Ministère de la Santé du Canada, 1 cas sur 5 d’intoxication gravissime au paracétamol a lieu alors que le patient a respecté la dose autorisée[15].

Et bien sûr, si vous dépassez la dose maximale (plus de 3 grammes par jour[16]), vous prenez encore plus de risques…

PERSONNE VULNERABLE VOICI CE  QU’ il Faut faire :

Que vous soyez une personne vulnérable ou non, vous avez tout intérêt à être le mieux préparé

Une bonne alimentation – évitez les aliments sucrés qui plombent les défenses immunitaires, et mangez assez léger

1Un bon sommeil– pour vous aider, éteignez cette foutue télé et arrêtez de regarder les news anxiogènes

2Et une activité physique douce et régulière, ce qui est, d’ailleurs, un des meilleurs « anti-stress » qui existe

3Prise de deux compléments alimentaires :

La vitamine D, dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement contre les infections respiratoires aiguës

Un multivitamines de qualité, qui contient des quantités suffisantes de vitamine C, de vitamine E (naturelle) et de zinc.

Le zinc est un puissant anti-viral, dont il ne faut surtout pas manquer en ce moment

Alors même si un excellent multivitamines peut coûter jusqu’à 40 euros par mois, je vous conseille vraiment de faire l’investissement pour deux mois, surtout si vous êtes vulnérable.

EN PREVENTION PHYTOTHERAPIE

chaque jour, une tisane de thym, avec un demi-citron bio pressé et du miel.

Pour les personnes vulnérables : à faire AUSSI, DÈS MAINTENANT

Voici maintenant les conseils que je recommande plus spécifiquement à ceux qui sont vulnérables.

CAD aux plus de 60 ans qui ont un ou plusieurs problèmes de santé (maladie pulmonaire, maladie cardiovasculaire, diabète, etc.):

Faites une cure de propolis de 3 semaines : 400 mg le matin, 400 mg le soir.

La propolis est un des plus puissants anti-viraux qui existent.

Achetez aussi un spray de propolis pour la gorge, et utilisez-le au moindre début de mal de gorge, pour éviter que le virus ne gagne vos poumons.

Utilisez l’huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora CT cinéole)

Pour vous protéger des virus, il faut appliquer deux gouttes pures, sans frotter, sur les poignets et avant-bras, chaque matin et soir, cinq jours sur sept (vous pouvez aussi utiliser une goutte de ravintsara et une goutte d’arbre à thé, plutôt que 2 gouttes de ravintsara).

Il est rarissime que cette huile essentielle cause le moindre souci, mais il peut exister des peaux ultra-fragiles, donc essayez d’abord une seule goutte pour voir comment cela réagit sur vous.

Faites une cure de deux mois de quercétine

La quercétine est un anti-viral puissant[20], dont il y a de bonnes raisons de penser qu’il pourrait être efficace contre le coronavirus, en prévention et traitement[21] (cette substance a aussi le mérite de protéger vos poumons[22]).

Si vous êtes infecté, cette huile essentielle pourrait faire une différence

SI INFECTE :

Si vous êtes infecté suivez les conseils en dessus et à la place de l’huile essentielle de ravintsara, utile en prévention, essayez celle de Laurier Noble, potentiellement efficace en traitement du coronavirus.

 « Les propriétés anti-virales du laurier noble ont fait l’objet de recherches bien documentées.

C’est le cas d’une étude dirigée par Monica Loizzo, de la faculté de Pharmacie de Calabre. Elle a montré l’activité in vitro de l’huile essentielle de laurier noble sur le virus SARS-CoV responsable de l’épidémie de SRAS de 2003[23] »

En pratique, Didier le Bail propose le protocole ci-dessous :

« L’huile essentielle de Laurier noble est à utiliser par voie cutanée et de préférence sous forme pure, c’est-à-dire sans avoir été diluée dans une huile végétale ou mélangée à du gel d’aloe vera.

En pratique, appliquer HE Laurier noble sur les voûtes plantaires à raison de 5 gouttes par voûte et ce, plusieurs fois par jour.

Il est capital de procéder à l’application uniquement sur cette partie du corps car on assure ainsi une diffusion rapide et optimale des molécules aromatiques jusque dans les alvéoles pulmonaires. »

BALAYEZ STRESS ANGOISSE ET DÉPRIME !!

le stress et l’angoisse sont mauvais pour votre système immunitaire !

Il est donc urgent d’éteindre la télévision.

Vous ne risquez quasiment rien si vous êtes jeune, non-fumeur et que vous n’avez aucune maladie chronique.

Si vous n’avez aucun problème de santé et que vous avez moins de 60-70 ans, vous n’avez pas de crainte à avoir : même si vous attrapez le coronavirus, vous n’avez quasiment aucune chance d’avoir des complications sérieuses.

Votre priorité est donc d’éviter de contaminer les personnes vulnérables.

Qui sont les personnes vulnérables, qui pourraient risquer de mourir du coronavirus ?

Ce sont les personnes de plus de 50-60 ans qui ont AUSSI une des maladies suivantes :

Maladie pulmonaire

Maladie cardiaque

Hypertension

Diabète

Cancer

Immuno-dépression (par exemple à la suite d’une greffe d’organe)

Votre priorité à vous est d’éviter de côtoyer les autres.

Évitez les rapports intimes pour l’instant… les embrassades etc

N’oubliez pas que des personnes qui ont l’air en pleine santé peuvent avoir le virus et vous le transmettre. Les enfants sont des porteurs sains, pas vos animaux mais si vous les sortez désinfectez leurs pattes.

Cela ne veut pas dire qu’il faut rester « cloîtré » chez vous.

Au contraire, sortez-vous promener, si possible dans la nature, car l’activité physique douce est un moyen essentiel de renforcer votre système immunitaire et combattre les infections.

Et contrairement aux grandes épidémies de l’histoire, les enfants sont totalement épargnés par le coronavirus, ce qui est une heureuse nouvelle.

Mais notez bien que, même dans le pire des scénarios, seule une petite minorité des personnes vulnérables mourra du coronavirus.

Donc pas de panique et restez zen, confinés et revenez à l’essentiel: amour tendresse, bienveillance.


Mots clés:

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO