Share
Suivez nous

ANNE VALERIE HASH, DECRAYONNER !

Ajouté par , Le mai 1, 2016 , dans Catwalk, Fashion & Trends, Fashion Luxe, Tendances de la saison

 

A LA CITÉ DE LA DENTELLE ET DE LA MODE DE CALAIS…

Du 1er avril au 13 novembre 2016

Par Diane Cazelles

C’est une première en France ! Cette exposition retrace les 13 premières années de création d’Anne Valérie Hash, créatrice essentielle de la scène française, une des rares maisons à avoir obtenu le label prestigieux de la Haute Couture. Plus qu’une rétrospective, il s’agit de l’exploration dans un univers en cours de fabrication. Une centaine de pièces vestimentaires uniques, vidéos et documents exclusifs révèlent un vocabulaire stylistique et analysent le processus créatif. Les pièces sont, à l’exception de prêts du Palais Galliera – Musée de la Mode de la Ville de Paris, extraites des archives personnelles de la Maison Anne Valérie Hash.Le parcours de l’exposition comme celui de la créatrice est jubilatoire. Les surprises se démultiplient dans un univers où les points  culturels et sociaux s’entrechoquent ensemble. Se prêtant aux jeux, ils nourrissent la créationd’AnneValérie Hash qui modèle sa part de rêve en créant sa sculpture-couture.

IMG_3651

« In situ » in Calais

Anne Valérie Hash et sa maisons’exposent à la Cité de la dentelle et de la mode à Calais.Créatrice émergente pour le grand public qui la (re)découvre, Anne Valérie Hashest déjà une référence pour ses pairs. Virtuose de la coupe déstructurée, elle a depuis plus de dix ans, réinventé un vestiaire féminin qui brouille les codes du genre.

IMG_3605

Empruntant les fondamentaux des tailleurs masculins, elle déconstruit la mode masculine au profit d’une mode féminine. Le raffinement et la noblesse des savoir-faire s’expriment sans grandiloquence. Laines et cotons côtoient les soies et tulles, l’épure des étoffes converse avec les broderies.La dentelle tissée, fleuron du patrimoine industriel textile européen, figure parmi les matières de prédilection d’Anne Valérie Hash.

IMG_3598

Dos nus, combinaisons androgynes, robes asymétriques, blouses légères et tops rétro-réfléchissants, Anne Valérie Hash se joue des usages pour proposer des pièces où la finesse de la dentelle est employée d’une façon subtile et cohérente. Ses vêtements attestent qu’elle est une fine connaisseuse et amoureuse de cette matière complexe, l’une des rares créatrices à maîtriser la variété des usages que permet ce textile mal connu. Sans pour autant être le sujet principal de l’exposition, nombre de pièces exposées mettent en scène cette virtuosité.

IMG_3584

L’exposition et la découture d’Anne Valérie Hash…

« Décrayonner » détaille la création en action d’une couturière qui n’aborde pas le travail de couture par le crayon mais par le ciseau et l’aiguille. La couture de Anne Valérie Hash réside initialement dans ses « découtures » où l’inachevé et les arrachements parachèvent son œuvre intensément particulière. « Débâti et rebâti, décousu et recousu, accidenté à dessein, chaque vêtement s’observe à travers le détail. Peu importe la torsion des tissus, la désorganisation des patrons, la multiplication des éléments, il s’agit de créer un équilibre à partir du déséquilibre préexistant. La couture est le lieu de la main artiste comme de la main artisane. Son luxe consiste à prendre le temps de défaire et de faire. »Sylvie Marot, commissaire de l’exposition.

IMG_3575

Faisant écho aux tons des photographies, noir&blanc,de Michelangelo di Battista, des éclairages troublés de Bettina Rheims ou des tonalités poudrées de Fabrice Laroche, la gamme chromatique se concentre sur les noirs et les ivoires, les coloris lavés et les chair. La couleur fait son entrée avec le temps et avec la lumière qui blanchit les textiles rétro-réfléchissants et illumine les tissus iridescents. La matière textile est travaillée selon sa consistance, ses effets ou encore sa technicité. La toile de coton et la laine sèche des costumes d’homme se marient aux tulles et aux mousselines de soie. Les paillettes et broderies réveillent la matité des étoffes ; les effets liquides des organzas ultra légers se marient aux effets fluides des jerseys de soie ; les dentelles, chinées ou nouvelles, se mélangent ou se confrontent à des tissus techniques. « Anne Valérie Hash coud les contraires et faufile les opposés. Elle équilibre les notions de modernité et de tradition. Elle déséquilibre les symétries et les volumes. Anne Valérie Hash assemble les opposés sans adversité. Et définitivement, elle chemine vers la féminité. » Sylvie Marot.

INFORMATIONS

Commissariat : Sylvie Marot, spécialiste des patrimoines de mode et auteur, contribue au magazine en ligne Maison d’exceptions dédié aux savoir-faire textiles.

Catalogue d’exposition riche d’images inédites,coédition Cité de la dentelle et de la mode et Liénart Editions ; Prix de vente : 29€, avril 2016

CITE DE LA DENTELLE ET DE LA MODE, 135 quai du Commerce, 62100 Calais

Tél. : + 33 (0)3 21 00 42 30  www.cite-dentelle.frcite-dentelle@mairie-calais.fr

Ouvert tous les jours, sauf le mardi de 10h à 17h du 1er novembre au 31 mars. Fermeture le 1er mai.


Mots clés: ,

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok

Créateurs éthiques

Voz sustainable fashion

Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO