Share
Suivez nous

Mickaël Kra :glamour éthique et création

Ajouté par , Le octobre 11, 2013 , dans Accessories, Bijoux, Créateurs éthiques, Fashion & Trends

Un poète du beau

Mickael Kra: un nom, une griffe une réputation à l’international qui n’est plus à faire. Créateur de bijoux et d’accessoires il a sublimé les plus belles tops black du Monde. Sa dernière Muse? fut la regrettée top Katoucha qu’il a habillé en bijoux maintes fois lors de ces passages pour la Maison Saint Laurent. Il a collaboré avec les plus grands comme Féraud, Pierre Balmain, René Mancini, Alphadi. Sa première ligne de bijoux, « Reine Pokou, est une adaptation contemporaine des signes géométriques des poids à peser l’or du royaume Ashanti, (de la Côte d’Ivoire et du Ghana).

377531_298312353610981_914684985_n

Photo Alex Luca

Créateur de bijoux il est plus que cela, il redessine et réinvente le beau de l’Afrique avec des compositions qui propose des formes, des matériaux des tissus des tableaux qui racontent le corps et l’âme de l’Afrique. Il est une véritable légende vivante à lui tout seul, il a côtoyé les plus grands noms de la Mode et a sublimé une Afrique contemporaine dans le vent  » qui continue d’influencer encore aujourd’hui les standards de la beauté internationale »

Mk bijoux avec Margareth Lahoussaye Duvigny Saydou Bernard Tall 

Mickael Kra est l’un des rares créateurs africains à avoir travaillé pour les plus grandes maisons de Haute Couture Parisiennes. » J’ai notamment collaboré avec la maison Louis Féraud pendant 10 ans. J’ai dessiné pour eux des pièces pour des défilés Haute Couture. Mais aussi pour Pierre Balmain , Jean Louis Scherrer ,Yves Saint Laurent ou encore Renée Mancini pour les chaussures. J’ai réussi à m’imposer dans la création de bijoux et d’accessoires, toujours en m’inspirant de mon continent: l’Afrique  » nous confie til.
On le connait pour son habile travail et ses adaptations géométriques des poids à peser de l’or du royaume Ashanti , de Côte d’Ivoire et du Ghana aux bijoux et accessoires haut de gamme en argent, pâte de verre, cristal, bauxite ou terre cuite, en passant par l’orfèvrerie délicate et fine.

Ardent défenseur d’une Afrique plurielle

ERRICK ENYENGUE POUR Mk

photo Alain Herman

 » Je crois en une Afrique multiples, métissées de toutes les couleurs » nous confie t-il car il n’y a pas de frontières dans le beau et dans l’humain. Sa création est à l’image de son être, ivoirien de père et français de mère il est justement cette culture du dialogue et de la fraternité qu’il transpose dans sa création. Mickael Kra est née à Lille puis s’est installé à New York grande ville cosmopolite c’est de là aussi qu’il tient son goût des mélanges qu’il viendra parfaire par des études à la Parson School of Design. Surfant entre trois cultures, « sky is the limit » quand il s’agit de penser bijoux pour cet artiste.
On le connait aujourd’hui pour ses œuvres bijoux magistrales avec sa première série inspirée du travail de l’or du peuple Baule dans son pays natal la Côte d’Ivoire. Son travail actuel, trouve aussi ses racines dans la culture San, avec une tradition africaine différente de ses expériences précédentes en Afrique de l’Ouest, en Europe ou aux Etats-Unis. Une création très éclectique qui caractérise bien la personnalité de Kra qui innove encore et toujours en la matière. Mickael Kra est l’un des fondateurs de la Fédération Africaine des Créateurs de Mode, créée en 1993.

Un artiste engagé

Mickael Kra est un artiste qui a du cœur, et il donne beaucoup de temps aux causes humanistes notamment quand il s’agit de promouvoir et de préserver le patrimoine culturel de l’Afrique. On retient entre autre sa collaboration avec des groupes de San, principalement des femmes au Botswana et en Namibie. Une projet qui vise à mettre en lien le travail ancestral de bijoux en coquilles d’œuf d’autruche du peuple San avec le marché mondial de la joaillerie contemporaine, en associant la sensibilité artistique de Kra à l’expertise esthétique et technique des San dans leur travail de la perle. Le but de ce projet est de donner une nouvelle image des San, connus jusqu’alors uniquement comme « peuple en voie d’extinction » et de créer une nouvelle dynamique économique pour les communautés San.


Mots clés:

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO