Share
Suivez nous

Rama Diaw : une griffe qui sublime la beauté Saint Louisienne

Ajouté par , Le juillet 1, 2013 , dans Bijoux, Catwalk, Créateurs éthiques, Fashion & Trends, Tendances de la saison

 

 

UFFP a le plaisir de vous faire découvrir Rama Diaw, Ambassadrice d’une ville au carrefour des cultures, Saint Louis, la perle du Sénégal.

Cette artiste dans l’âme, se définit comme étant une styliste, citoyenne du monde. A cheval entre les cultures plurielles, elle a l’art et la manière de séduire, par ses créations, une clientèle de femmes dynamiques et élégantes de toutes origines.

Son crédo ? Un métissage de styles autour du wax qu’elle choisit savamment et avec finesse. Pour sa collection 2013, elle opte pour un style urbain et nomade, très tendance.

IMG_6276 (Copier)

Rama Diaw entourée de ses artisanes

 

1, 2, 3 Rama… la collection 2013 signe une nouvelle étape

Le jeu de 3 matières : pour passer de l’histoire à la modernité. Des cotonnades traditionnelles, comme le wax et le batik, sont mélangées à des tissus nobles comme le lin, ou infroissables et légers comme le stretch.

 

L’habile mélange de 3 types de pièces pour vous habiller de haut en bas, déclinables en 3 longueurs, et souvent transformables, comme les robes « plurielles ». Elles sont les indispensables de la collection 2013. 1+2=3: elles permettent de passer de la plage, à la ville, et même de sortir en soirée, sans changer de tenues, mais en les accessoirisant.

camille 4 (Copier)

Et last but not least, 3 palettes de couleurs qui évoquent la capitale du Nord :

  1. Sahel : des jaunes, des bruns et les ocres de la terre sahélienne et des murs de la ville tricentenaire.
  2. Entre fleuve et océan : Du bleu indigo au turquoise en passant par le vert d’eau.
  3. Ciels d’or : Des orangés, des rouges, des violines qui évoquent les levers et couchers de soleil sur le fleuve Sénégal.

 

.Camille3 (Copier)

Et pour finir, l’apparition dans la collection d’accessoires urbains et « hype »: sandales , ballerines et bottines de toile, sacs et pochettes, mais aussi chapeaux , turbans, et bijoux qui permettent de personnaliser les modèles.

camille 1 (Copier)

Flash Back sur la Créatrice :

Une histoire de famille, une maman très présente et l’envie depuis l’enfance de coudre et d’en découdre. Un talent, une recherche d’élégance, qui inspire déjà sa fille Léa.

Rama crée avec et pour ses clientes, devenues amies, des vêtements personnalisés, inspirés par ses voyages. Elle est aujourd’hui reconnue, bien au-delà de la région du fleuve, et a participé à plusieurs défilés de mode, et expositions en Europe. C’est lors d’un de ces défilés en Allemagne, qu’elle a été remarquée par Angélique Kidjo, séduite par la collection !

Voyage, rime avec partage. En 2013, pour sa nouvelle gamme d’accessoires en chutes de wax, Rama collabore avec une communauté villageoise proche de Saint-Louis. Contribuer au développement durable et à l’éducation est un de ses engagements. Avec le projet de former et d’employer des femmes du village de Pelour1, elle espère contribuer à l’amélioration de leur quotidien et leur redonner espoir. Et sans doute parviendra-t-elle à construire une salle d’enseignement polyvalente, qui aidera tout autant les enfants que les femmes couturières !

Son envie : Témoigner d’une Afrique moderne, qui valorise ses produits traditionnels, en faisant qu’ils puissent être portés par tous .Et c’est réussi, car n’y a pas que ces sœurs africaines, qui portent ses collections : en 2013 , ses clientes viennent de tous les continents.

 

 Rama Diaw aujourd’hui, c’est …

2 boutiques à Saint-Louis du Sénégal, ou elle a participé aux défilés de mode de l’association Ndart, et plus récemment à l’exposition TAKK du nouveau conservatoire des arts et métiers de l’élégance.

Une présence à Dakar dans les expositions ou marchés artisanaux animés par l’Institut français, lors des fêtes, et en 2011 lors de l’exposition du club international féminin.

Une notoriété naissante en Europe via sa participation à des salons de mode ethnique, comme « le laboratoire de la mode ethnique » à Paris en 2009 et 2010 et depuis 2011, une notoriété croissante en Suisse, Autriche, Allemagne, ou en 2012 elle fut tête d’affiche pour un défilé de mode lors d’un festival africain reconnu .Elle y remporta un succès plus que d’estime.

 


Mots clés:

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO