Share
Suivez nous

Reconnectez vous cet été !

Ajouté par , Le juillet 1, 2017 , dans Buzz, Femmes et Hommes d’Ethique, Paroles Ethiques

L’année a été pleine de défis, santé, projets, formations, à la clés six diplômes en un an, mais une reconversion dans les médecines douces entamées tout de même depuis trois ans. Et je n’ai pas fini, encore devant moi deux ans d’étude pour la Naturopathie, qui viendra compléter la Sophrologie avec mes six spécialisations et l’Hypnose Ericksonienne. Comprendre les méandres des maux de l’homme, n’est pas chose aisée, mais quelle magnifique et noble mission !

 

Feriel Berraies Guigny-©TAO Zemzemi (Copier)

Feriel Berraies Guigny crédit TAO Paris

Accompagner l’humain n’est pas chose aisée et je suis constamment en questionnements, car les thérapies brèves sont un effet de mode pour certains mais pour moi, cela n’est que le découlement naturel d’une trajectoire toujours centrée sur l’humain et son bien être. J’ai choisi les plus grandes écoles, les formations les plus solides et sérieuses. J’ai trop la conscience du devoir et la recherche de la qualité au prix de mon écologie, mais dans le dessein d’aussi accompagner au mieux la souffrance de l’autre.

Ce parcours dans l’isolement, la solitude et le travail acharné a aussi signifié pour moi,une totale remise en question dans mes valeurs et mes priorités. Et pour cela j’ai cultivé et je continue de cultiver l’isolement, le silence, la solitude et la bienveillance. Mais aussi parce que ces métiers nous imposent de savoir trouver ce difficile équilibre pour notre écologie personnelle. La frontière est si infime, et il me faut me garder de la surenchère affective et la compulsion à l’aide qui peut détruire au long terme, la santé.

Avec mes premières expériences pratiques j’ai eu de belles rencontres humaines, mais j’ai également été confrontée au refus thérapeutique, à la déresponsabilisation, à la dénégation parfois de certains clients patients pas prêts, refusant leur miroir. On ne nous apprend pas cela, même dans les grandes écoles, on l’apprend avec le temps, la maturité, le recul.

Je vous écris à quelques jours de partir en retraite spirituelle, en cure de désintox morale en me déconnectant des réseaux sociaux qui sont de plus en plus incompatibles avec cette nouvelle vie, bien sur je tente du  mieux que je peux de poster mes articles de santé et celles de mon média, pour garder le lien avec vous. Mais je suis véritablement « devenue » sauvage, injoignable, car je médite beaucoup et je me ressource essentiellement dans la nature et le silence pour aller à l’essentiel et être dans mon essentiel.

Cette édition  estivale chers lecteurs UFFPiens, vous propose le meilleur des conseils et astuces pour passer un bel été, pas de prise de tête ou de sujets graves, rien du shopping, des conseils soin et beauté; santé aussi.

C’est une double édition, et nous nous retrouverons inchallah à la rentrée à la première semaine de septembre, avec inchallah de nouveaux projets, de nouveaux défis, une meilleure santé et disposition pour continuer mon chemin

alors à vous le premier conseil: cet été retrouvez vous, allez à l’essentiel et ressourcez vous !

dans l’attente du plaisir de vous retrouver

lumière à vous

Feriel Berraies Guigny journaliste activiste, mais aussi thérapeute !


Mots clés:

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO