Share
Suivez nous

Il était une fois ISIS ou l’Éternel recommencement !


Ça y est nous revoici et c’est une rentrée sur les chapeaux de Roue, nous revenons de prés de deux mois de retraite et de recentrage sur soi. Et la reprise est chargée entre lancement du cabinet de thérapeute, les formations qui reprennent, les voyages de presse, les  collaborations presse santé, le bouquin que l’on doit reprendre, notre média UFFP et notre futur  blog santé et site de thérapeute, on devient chèvre :)

Mais avant cela, petit flash back sur nos vacances sur Hammamet dans  notre douce patrie.

Durant cette retraite estivale, nous avons connu de vives émotions, de grandes angoisses, une grande peine, mais aussi un grand soulagement et pour résumer cela,  nous voudrions  vous parler d’une petite créature pleine de vie d’amour et de combativité, qui  a survécu à la mort et à tous les dangers.

Je voudrais faire et rendre ce petit hommage, à cette petite créature féline dont l’âge avancé, la maladie, le manque de nourriture d’eau et l’absence de médicaments qui auraient pu lui coûter la vie, n’ont jamais été un frein à son espoir et son envie de vivre, car elle  a survécu à l’enfer !

Pour moi et pour nous tous, elle est le symbole de l’amour de la vie, du courage et de la résilience, et encore aujourd’hui, je le dis et le redis et le proclame, nous avons tant de leçons à apprendre de nos amis les bêtes.

Isis ma persane de 15 ans a fugué à Hammamet, naivement elle pensait être à Ozoir et pouvoir rentrer tranquillement chez elle, mais elle ne savait pas que les murs étaient trop  hauts et qu’égarée dans un champ hostile entre des chantiers, des rails des trains, des chats errants, des voitures, des personnes peu scrupuleuses, elle flirtait avec l’enfer. Notre retraite devint purgatoire au soleil et nous avons tout fait pour la retrouver mais  rien n’y fit. Mais ma moscovite devenue tunisienne et française d’adoption, avait un instinct de vie très fort, elle se battit contre des ouvriers qui voulaient la ravir des chiens et des chats errants, contre la faim et la soif la chaleur mais surtout sans médicaments, ceux de ses reins qui devaient la maintenir en vie.

12 jours d’absence de chagrin et un jour, date fatidique et symbolique nos prières furent exaucées, c’était sans le savoir la journée internationale des chats. Nous marchions ma petite fille et moi et nous parlions quand soudain nous entendîmes un miaou déchirant, ISIS grimpait sur un mur celui d’une maison pour nous dire qu’elle était là!

Son état était lamentable, mais elle était vivante et son amour pour nous était plus fort que tout… une miraculée de la vie de l’amour qui a bravé un cancer,n des soucis aux yeux,  l’âge, la solitude la faim et la soif, une minette qui voulait désespérément vivre!

Quelle belle leçon de courage, de foi, de résilience, d’amour, cette petite chatte de deux kilos alors, avait survécu à son enfer!

Car l’enfer est pavé de bonnes intentions et la vie aussi, mais elle est si belle et elle vaut tellement que l’on se batte pour elle, car l’amour donne des ailes, l’amour fait oublier l’inoubliable et donne des ailes !

Et je voudrais lui rendre hommage aujourd’hui par cet édito, nous savons que chaque jour à ses côtés est une bénédiction, nous avons connu  un grand chagrin mais nous avons connu un grand bonheur aussi et c’est en cela que la vie si fugace et si magique et déchirante qu’elle puisse être, est aussi  trés précieuse.

Alors allez à l’essentiel et vivez là à fond, encore et toujours, ne la bradez pas, vivez avec passion et démesure, vivez la comme si c’était le dernier jour et tant que le souffle est en nous, il y a l’espoir!

Ce n’est pas l’amoureuse de la vie, la passionnée que je suis et encore plus l’activiste ou la thérapeute que je suis devenue, qui vous dira le contraire !!!

Feriel Berraies Guigny-Color-©TAO Zemzemi (1) (Copier)

 

le mot de la Présidente d’UFFP

Fériel Berraies Guigny

Cette édition de  la rentrée fait  aussi la part belle aux femmes actives, entrepreneuses, aux femmes qui font bouger les lignes et pour cela, nous avons choisi trois femmes de Tunisie, deux tunisiennes et une qui l’est d’adoption.

La militante écologiste Nadia OUNAIS, l’activiste féministe Khedija ARFAOUI et enfin Jana MISTRIKOVA Entrepreneuse durable qui sublime et exporte l’artisanat tunisien. Trois femmes splendides de mon pays, qui sont engagées jusqu’au bout des ongles.

Et pour la rentrée nous oublions pas nos lectrices  car nous vous proposons  un magnifique concours avec notre partenaire SO’SENZ et plein de sujets beauté santé et fashion.
Alors dans l’attente de la reprise, chers lecteurs et followers nous vous souhaitons une superbe reconnexion avec l’essentiel, faites le dans le zen et à très vite avec amour !


Mots clés: ,

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO