Share
Suivez nous

Jennifer MANI « …pour moi, il ne s’agit pas d’une question biologique que la parité, mais d’une recherche d’équilibre » !


Un diplôme en communication des organisations en main, Jennifer MANI a  étudié l’économie et l’histoire à La Sorbonne. Elle commence ensuite à  travailler au sein de Carat devenu DENTSU AEGIS. Elle   cumule ensuie 9 ans d’expérience dans des secteurs variées . Elle va aussi s’occuper pendant 3 ans d’un magazine en ligne avec une équipe d’une quinzaine de bénévoles de 18 ans à 45 ans. Des expériences qui vont la forger dans sa capacité à fédérer autour de valeurs communes.

UFFP vous la fait découvrir.

Jennifer MAMI  Ceo du cercle des Audacieuses

Jennifer MAMI
Ceo du cercle des Audacieuses

Entretien avec UFFP

La résilience, un terme qui a beaucoup de signification pour vous?

J’aime ce qu’évoque ce mot : une forme de résistance pour vivre. Je crois qu’on ne fait pas preuve de résilience simplement par volonté mais aussi par nécessité d’aspirer à mieux. Il y un vrai mystère dans la résilience ; qu’est-ce qui fait qu’une personne qui vit ce que d’autres pourraient appeler “un enfer”, en ressort vivante, plus forte, plus heureuse ? Je me suis posée cette question aussi pour mon cas personnel. J’en suis venue à la conclusion que tous et toutes nous avons cette capacité de résilience en nous, simplement certains acceptent de la laisser s’affirmer davantage que d’autres, je crois…
 Aujourd’hui, quel message donner à nos soeurs qui ont subi ou qui continuent de subir?
De conserver leur foi en un avenir meilleur. C’est un processus interne douloureux qui nous demande de ne pas regarder à ce qui nous entoure; aux difficultés auxquelles on fait face et de continuer à nous projeter dans un futur qu’on ne saisit pas encore. Continuer à croire que demain sera meilleure, maintenir une attitude positive…Les jours où je n’avais pas à manger, ni la force d’en parler ou de sortir, je trouvais des raisons d’être reconnaissante et j’en trouvais pleins ! J’étais en vie, je venais d’accoucher d’une merveilleuse petite fille, j’avais un toit en plein hiver…Rien de parfait en l’occurence, mais suffisant pour que je vive le bonheur à l’intérieur de moi avec une tempête autour de moi. Persévérez, quoi que vous vivez, ne lâchez rien.
La maltraitance est une violence directe visible, celle de la discrimination reste invisible mais les répercussions?
Elles sont nombreuses et désastreuses. Pendant longtemps, je ne me suis pas sentie Française, j’avais constamment l’impression de devoir justifier mon appartenance à un territoire. C’est en allant à l’étranger que j’ai pris conscience que je pouvais assumer pleinement mon identité hors du regard des autres. La discrimination qu’elle soit liée à la couleur ou même au sexe est à l’origine de bien des maux dans nos sociétés, en Occident comme ailleurs. Je rêve d’un monde où l’on sera en mesure de considérer l’autre comme un “humain”, simplement et purement. Quelque soit sa couleur, son sexe, son âge, son statut, et même son orientation sexuel. Il ne s’agit pas d’aimer ou pas la manière de vivre de l’autre ou d’être d’accord avec ses aspirations mais plutôt de prendre conscience que tant que les choix des autres ne nous empêchent pas de respirer et de vivre pleinement notre liberté, on n’a pas à se sentir offensé par la présence de l’autre.
Le plafond de verre pour les femmes du Nord au Sud, c’est un même combat?
Complètement; les revendications sont probablement différentes selon les lieux mais en Occident aussi, je crois que de nombreuses femmes aspirent à plus de reconnaissance dans bien des champs. Pour moi, il ne s’agit pas d’une question biologique mais d’une recherche d’équilibre; replacer les femmes dans les processus de décisions, garantir leur liberté (à tous les niveaux) et surtout de cesser de les considérer comme des grands enfants !
Parlez nous de votre projet Le Cercle des Audacieuses?
J’ai créée le Cercle des Audacieuses il y a quelques mois au sortir de “mon désert” comme je dis souvent ! (rires). Avant ma grossesse, j’organisais des dîners pour femmes entrepreneurs à Paris et à Londres, quand mon congé maternité a pris fin et que je suis revenue en région parisienne, on me demandait souvent quand j’allais en refaire. Finalement, j’ai repris avec des petits-déjeuners d’affaire qui permet aux participantes de rencontrer d’autres femmes entrepreneurs et un chef d’entreprise inspirant. C’est comme cela que le Cercle des Audacieuses a pris vie. Que proposez vous? comment les accompagner dans la durée?
Aujourd’hui, on organise toujours des Business Breakfast pour être inspiré et faire des rencontres, à cela s’est ajouté des Workshops; des ateliers dynamiques pour apprendre de manière ludique, des afterworks privés et de l’accompagnement sur un an. La liberté d’entreprendre sans reprendre un modèle est au coeur de nos valeurs, du coup, celles qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement peuvent soit prendre la formule Diamant qui comprend déjà des heures de conseil et de coaching ou alors demander à consulter nos différents experts dans les domaines sur lesquels elles souhaitent être suivies.
La force du Cercle des Audacieuses c’est un réseau puissant qui intègre nos valeurs et notre vocation : entreprendre sans se corrompre dans un cadre bienveillant, c’est possible !un think tank mais plus aussi?
Totalement ! Au sein du Cercle des Audacieuses on permet aux membres de convoquer des Masterminds; une réunion de réflexion stratégique et créative pour parler des problématiques qu’elles rencontres. Je suis toujours ouverte à l’idée de participer à des Think Tank dès lors qu’on a la possibilité de mettre en place des actions. Je crois que j’ai le sens du débat mais je ne supporte pas l’inaction,  il faut absolument une phase de mise en pratique !
Votre actualité?
Tellement de choses arrivent très rapidement, je suis moi-même surprise par mes actualités ! (rires). Sinon, je vais co-produire et animer une émission autour de la femme dans quelques semaines, il ne m’est pas possible d’en dire plus pour le moment !   Je travaille toujours en tant que consultante en communication et Le Cercle des Audacieuses accepte encore quelques membres ! Avis aux Audacieuses ;)

 


Mots clés: , ,

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO