Share
Suivez nous

Aider les femmes démunies et les enfants porteurs d’Handicaps

Ajouté par , Le décembre 6, 2018 , dans Buzz, Ethical Planet, Rendez-vous des Entrepreneurs, Société

 

 

La Coopérative et l’Association ATTAFAOUL est basée sur Marrakech, elle existe depuis 2008. Elle  propose la réinsertion des enfants porteurs d’handicaps par la formation à l’Artisanat.

Présente durant le salon Africités 8 Marrakech, nous sommes allées à leur rencontre pour découvrir leur travail et leur donner une visibilité.

20181122_105912 (1)

C’est par la fabrication d’éléments artisanaux comme les bougies, le recyclage ou la recup, la peinture à verre (objets d’ameublement),  le perlage etc. que cette Association initie les enfants à des métiers durables leur permettant  une certaine autonomie financière.

Cette belle initiative prend en charge toute  forme d’handicap ; les mal entendant, les muets, les trisomiques 21, les enfants ayant des retards mentaux et même ceux qui sont complément handicapés moteurs « ils travaillent avec leurs mains et leurs dents » nous a expliqué une des institutrices présente dans le salon.

Former l’handicap et alphabétiser

Dans cette association le désir est avant tout d’autonomiser, en formant ces enfants qui restent des catégories vulnérables, on les prépare aussi à des métiers qu’ils finiront par exercer dans la coopérative qui travaille en lien avec l’Association. On forme les enfants à partir de 16 ans, avant cet âge, ils sont encore en formation d’alphabétisation par l’Association. Ils apprennent à lire et à écrire en tenant compte des spécificités des handicaps.  Car les écoles du service public au Maroc, ne tiennent pas compte de l’handicap.  Dans cette Association et Coopérative on pense à tout, on éduque et on forme à un métier « pour garantir un gagne-pain au futur de ces enfants » nous explique l’institutrice.

20181123_103258

Des spécialités du terroir durables

Le perlage, la peinture sur tissu, la peinture sur verre pour les garçons, le recyclage des déchets domestiques ( ex rouleaux de toilette, boites de conserve, bouteilles en verre, tout ce qui est cassé)

La formation bien que gratuite des enfants, nécessite cependant un financement externe et aussi l’apport de matières premières. Les dons viennent essentiellement des bénévoles, des locaux et des étrangers.

20181122_110004

Une main d’œuvre pour la Coopérative

Rien n’est perdu pour ces enfants qui sont préparés au monde du travail et qui vont intégrer in fine la coopérative. Quand un de leur objet crée est vendu, ils ont un pourcentage. Ce pécule leur permet de s’habiller, manger et donner un peu aux parents. La plupart de ces enfants ne sont pas en institution mais ils vivent auprès de familles démunies.

Vous pouvez retrouver les produits de la Coopérative sur leur page facebook, où lors des expositions sur le Maroc ( Casablanca, Tanger )

20181122_105933

Besoin d’un transport pour ces enfants

La coopérative et Association paye de ses propres moyens le transport de ces enfants, mais cela reste une grande contrainte vue le manque de moyens. Pour venir à  l’Association, est compliqué, et on doit leur payer les transports.


Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO