Share
Suivez nous

Alexandra Sitch « … les idéalistes ne trouvent pas facilement leur place dans le monde d’aujourd’hui »… !


Avec une éducation multiculturelle au niveau international, des compétences linguistiques diverses et des études européennes et du Moyen-Orient dans des universités françaises, allemandes et néerlandaises,  Alexandra Sitch est une véritable universaliste, qui a vécu et intégré dans plusieurs pays/cultures et a consulté et accompagné plusieurs équipes et gestionnaires auprès de diverses organisations afin d’améliorer leur compétitivité et renforcer leurs compétences et leur communication interculturelle.

  Alexandra est Passionnée par les développements liés à la société et par l’empathie / le développement personnel dans son sens le plus large. C’est en tenant compte  du contexte historique des cultures respectives et parlant plusieurs langues couramment, qu’elle emploie tout son know how.

Elle a travaillé pendant des années en tant que médiatrice internationale et interculturelle et fut  membre du groupe de résolution alternative de conflits ADR.  Comme de nombreux conflits ne sont pas seulement liés à l’esprit et au dialogue, mais également à nos propres perceptions et convictions subconscientes, elle a poursuivi ses recherches et sa pratique avec un certificat de «coaching et thérapie systémique avec les  chevaux» permettant aux personnes d’améliorer leur leadership authentique et de résoudre leurs problèmes personnels.  Mais également,  les problèmes relationnels, grâce à la puissance et à la sagesse des chevaux, qui font partie d’une réalité beaucoup plus grande, selon elle.

Alexandra Stitch est aussi Présidente d’ une ONG européenne: Civitas et Publica, qui organise des conférences interculturelles en Europe, Arménie et au Moyen Orient sur les droits de l’ homme et la société civile.Elle écrit des livres et articles sur les conflits internationaux et leurs causes systémiques, ainsi que sur les animaux, afin de valoriser, de réconcilier les êtres humains et d’améliorer les relations et de favoriser le développement personnel.  la base d’une société prospère!

Elle est venue spontanément à UFFP et sa fondatrice dans le cadre d’une collaboration, une magnifique rencontre humaine s’est nouée depuis et nous vous la présentons.

Alexandra Stitch

Alexandra Sitch

 

Entretien avec  UFFP :

Issue d’une famille multiculturelle ( allemande, néerlandaise, française, de la Slovénie et de l’Italie), ayant vécu dans plusieurs pays, et parlant plusieurs langues couramment, je me sens avant tout un produit de l’ Europe, ou plutôt une universaliste.  J’ai fait mes Etudes Européennes et du Moyen Orient, à plusieurs universités, car j »étais passionnée par la communication interculturelle, du contexte historique des cultures respectives et son influence sur la société d’aujourd’hui.

J’ai commencé à travailler dans un poste de fonctionnaire et traductrice aux institutions de l’Union Européenne. Malheureusement les idéalistes ne trouvent pas facilement leur place dans ce genre d’institution européenne qui est malheureusement une administration lourde, pas tellement intéressée au bien être des citoyens européens et pas tellement transparente.Je me sentais frustrée du progrès trop lent de l’Union Européenne, le manque de communication et de connaissances pour résoudre des conflits interculturels. L’idée Européenne d’origine fût une très bonne idée, mais malheureusement les objectifs ont été changé au cours des années !

Après une formation de médiation, de résolution de conflits par des techniques communicatives, j’ai continué ma carrière comme conseillère de communication interculturelle, la « cultural diplomacy » dans plusieurs entreprises et organisations européennes afin d’améliorer la compétitivité et  renforcer les compétences des gestionnaires et des équipes. Je me sens le plus chez moi quand je me trouve dans un milieu avec beaucoup de cultures différentes, et tant d’éléments universels en même temps.

Fascinée par le conflit en Israël, depuis longtemps, j ai appris l’hébreu et l’arabe et fait des études sur l’histoire moderne du Proche Orient  pour pouvoir comprendre mieux les racines du conflit. En Israel je travaillais comme médiatrice pour un certain temps et j’étais choquée combien cette société a perdu l’empathie et la compassion et des valeurs humanistes, prisonnière d’endoctrinement pendant l’éducation et d’un complexe de victime/agresseur. Cependant, j’ai tout de même un attachement émotionnel avec cette région pleines de cultures anciennes et les racines de l’humanité, ainsi que la tension systémique entre les cultures et religions diverses ; Pendant ces séjours j’étais toujours en quête d’éléments réconciants et unifiants.

IMG_9091

Les conflits peuvent souvent être résolus avec la connaissance des différences culturelles, de ses codes sociaux différents, et également par les méthodes de résolution allant du point de vue de chaque partie au motifs de chacun; c’est un processus de communication qui consiste surtout à être à l’écoute de l’autre, aller vers une entente mutuelle et  reconnaître les motifs qu’on a en commun; un processus qui crée beaucoup de bonne volonté à trouver une solution ensemble, de la créativité et d’énergie positive, ce qui n’est pas du tout le cas pendant les procédures juridiques; tous en sortent perdants car on se sent pas entendus, on perd beaucoup d’argent dans le système judiciaire, lesavocats qui mettent de l’huile sur le feu, car isl ne représentent qu’un seul côté et en fin de compte, on perd souvent une relation après des procédures toxiques.

Malheureusement la médiation n’est pas encore très connue en France, mais devient de plus en plus populaire aux Etats Unis et en Allemagne.Un développement positif car ceci donne un sens de la responsabilité, une force créatrice et de l’empathie aux gens en litige..

IMG_4708

Pourquoi travailler avec des chevaux et les raisons pour lesquelles j’ai continué une formation de médiation équine systémique pour aider les gens, les équipes d’entreprises dans leurs problèmes de coopération, leur communication non verbale?

Tout d’abord, j’ai toujours aimé les chevaux; ce sont des être magiques qui, dès le début, m’ont fait sentir le côté universel de la vie; dans certaines cultures ils sont même considérés des ponts/de vrais traits d’union entre la vie et l’audelà.

La raison peut analyser et résoudre beaucoup de malentendus et conflits, mais les mêmes schémas systémiques  sont répétés et les mêmes genres de litiges resurgissent. J’ai fait la même expérience et trajet dans ma vie privée ; ce chemin pour trouver sa place et sa force authentique dans la vie, n’est pas facile.

Les causes sont subconscientes et d’origine systémique. ( Le système se base sur votre famille, votre environnement professionnel, qui ont leur propres règles et dans lesquels chaque personne doit trouver sa place )  C’est justement ce niveau émotionnel, notre conditionnement, qui est sous estimé et négligé par la médiation normale; notre société ignore à quel point nous sommes connectés l’un  l’autre et avec la nature et les animaux aussi.

Notre société ignore la sagesse intérieure de chaque personne et la sagesse des chevaux qui font partie d’un « knowing field »; le champ quantique. Les chevaux peuvent relier notre sagesse intérieure avec ce champ quantique et nous aident tellement pour nous sentir plus en équilibre et nous poussent à prendre des décisions d’abord avec le sensoriel, puis le cœur et la raison après. Malheureusement nos «  soft skills » ne sont pas assez valorisés et ceci produit un déséquilibre entre les éléments « masculins et féminins » dans la société d’aujourd’hui;

Nous nous trouvons à présent dans une société ou l’argent n’est pas seulement un moyen d’échange pour des transactions, mais c’est devenu un but en soi; s’enrichir à tous coûts est un objectif; préféré aux valeurs humaines, la philosophie et l’empathie pour l’autrui. Ce système ignore totalement la connexion entre les peuples, ignore l’énergie positive et réconciliant de l’amour, et souligne avant tout l’importance des règles et des lois,( qui sont considérés comme des valeurs absolues sans donner la priorité au dialogue et qui font souvent bénéficier certains groupes) mais ne s’occupe pas du tout de l ‘éthique universelle et de cette sagesse intérieure universelle.

Après un training intensif sur le comportement systémique et réflectif des chevaux et leur pouvoir de guérison sur la psychologie humaine et leur capacité analytique pour découvrir de l’énergie bloquée au sein d’ une équipe et d’une personne, des conflits entre deux personnes, j’ai rajouté cette approche plus holistique à ma pratique de médiation.

Le coaching à l’aide des chevaux continue là où les autres programmes de coaching s’arrêtent. Le cheval est le seul être vivant qui soit capable de nous mener aussi vite et aussi loin sur le terrain des finesses comportementales et des subtilités de la relation.

Vous pourrez ainsi améliorer la relation avec vous-même, ce qui aura une influence directe sur votre vie privée et professionnelle.

Ce travail de médiation équine me rend très heureuse car cela a un impacte énorme sur les personnes qui, faisant ce coaching, souvent déprimés par des conflits, problèmes, questions, jamais résolues pendant des années de thérapie, ou de médiation traditionnelle, peuvent voir la situation plus clairement et si nécessaire se guérir de façon plus autonome, au bout d’une session déjà. C’est ma façon de contribuer à la société au niveau micro..

Si les gens dans la société se sentent valorisés, apprennent à décider avec leur sensoriel, leur coeur autant qu’avec la raison, et ont la possibilité de guérir leurs blessures du passé, embrassant leur côté côté clair et sombre en même temps, la société et le monde  aussi pourront être beaucoup plus harmonieux!

Je viens de publier un livre en allemand, qui apparaîtra en français cette année : « La nature comme cheval de Troie ; la communication empathique pour un meilleur leadership » qui parle de ces phénomènes et donne une nouvelle perspective sur la société, la culture et la nature !

-Pour vous l humanisme  c’ est quelque chose important mais en perdition?

L’ Humanisme; les valeurs humaines universelles sont malheureusement en perdition favorisant le côté capital, le côté production et finances de la société; ceci est la  raison pour laquelle,   les citoyens n’ont pas beaucoup de confiance en l’Union Européenne; c’est devenu un système qui favorise les banquiers, les multinationales, les avantages financiers en négligeant complètement les droits, les besoins et défis économiques et sociaux du citoyen. On a l’impression qu’il n’y a plus de contact entre les citoyens et les politiciens ; il y a un manque de médiation ; un pont essentiel entre les deux pour la démocratie !

On peut y rajouter l’immigration des réfugiés, qui a crée des angoisses chez les citoyens et qui ne se sentent pas pris au sérieux, face aux politiciens qui pensent surtout à leurs propres avantages et pouvoir.  Le nationalisme en est une conséquence; les partis populistes en Europe en profite et la frustration du peuple devient leur véhicule pour obtenir plus de pouvoir !

Il nous faudra un nouveau système européen social, avec des valeurs humaines universelles, réalisant une politique qui soit durable, respecte les angoisses du citoyen et offre les possibilités de dialogue en face de l’immigration; qui mette en place une structure pour aider les réfugiés, tout en adaptant leur politique internationale, qui devra respecter l’éthique et les valeurs humaines en même temps et non à continuer à faire de la politique de doubles standards !

l’Humanisme est également le savoir qu’en infligeant du mal à quelqu’un, quel que soit le pays, nous en subirons sans aucun doute les conséquences!

Et en détruisant la nature, l’humanité sera affectée également.

j’ai suivi ces développements pendant des années et je me suis rendue compte qu’il faudra vraiment renverser le procès qui nous mène envers un nouveau « Atlantis ». ( on dit que dans l’Antiquité il fût question d’une civilisation très développée du point de vue technique, mais avait également négligé la nature, l’intuition et le lien avec l’être humain.)

-Les activités de l’ONG Civitas & Publica

Notre ONG, Civitas&Publica est active dans plusieurs pays européens, Ayant senti le besoin d’une nouvelle approche pour rassembler les gens, nous voulions proposer une plateforme pour échanger des idées sur la démocratie, les droits de l’homme, le développement de la société civile et la durabilité , l’empathie dans la société et la communication interculturelle

C’est une organisation internationale, non-gouvernementale et indépendante, à vocation publique, visant à sensibiliser le public aux questions de la démocratie, à la société civile, à la bonne gouvernance et aux échanges culturels. On a remarque que dans certains pays européens, il y a un manque d’initiative pour renforcer la société civile régionale et nationale !

Nous organisons des séminaires, des échanges d’artistes, d’experts et de citoyens en Europe et Arménie, afin de réunir tout le monde et aller au-delà des frontières pour trouver une société plus juste, humaniste, équitable, durable et conviviale.

 Merci Alexandra ! 

 

 

 

 

 


Mots clés:

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok

Afrique des Droits des Femmes

Stop au sexisme qui tue !

Afrique des Droits des Femmes

Adieu RIP messieurs les Présidents !

Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO