Share
Suivez nous

Antoine Joseph Assaf » … la communauté arabe a sa place dans le Monde… » !

Ajouté par , Le janvier 1, 2016 , dans Buzz, Ethical Planet, In Libris

Le Monde est en crise face à une certaine lecture de l’Islam. Entre les tragédies des peuples arabes, le terrorisme sournois et  aveugle un peu partout dans le Monde,, la montée de l’Islamophobie en  Europe, des peuples entiers sont stigmatisés et pire encore, la religion dans sa totalité est otage d’une mouvance rétrograde qui la défigure.
Face aux interrogations et aux inquiétudes actuelles, UFFP est allée à la rencontre d’Antoine Joseph Antoine, auteur de l’ouvrage ‘ » Islamisme Radical, faut il avoir peur d’ avenir » l’auteur propose une étude transversale de l’islam, entre passé et futur. Il retrace le développement historique de la religion, avant d’analyser ses problématiques contemporaines et d’envisager ses enjeux politiques pour demain. Avec le témoignage d’hommes d’Etat et de personnalités.
Antoine Joseph Assaf

Antoine Joseph Assaf

Entretien avec UFFP  :
1.Islam Radical et faut il avoir peur de l’Avenir ? vu de l’extérieur le titre ne pourrait il pas stigmatiser davantage les récupérations contre cette religion à l’heure actuelle?
     J’avais pensé au début mettre le titre suivant:  » les guerres perdues de l’Islam radical » et donc dire par là que ces guerres n’ont pas d’avenir car elles ne peuvent que terroriser faire peur mais ne peuvent jamais gagner une cause qui paraît au monde si absurde si violente et si noire! L’éditeur a préféré garder cette interrogation et ma réponse dans cet essai c’est de dire non il ne air pas avoir peur de l’avenir car les guerres irrationnelles et terroristes n’ayant pas de cause claire et juste ne peuvent pas avoir d’avenir constructif pour ceux qui les mènent! Il ne s’agit pas de stigmatiser une religion en l’occurrence ici l’islam mais plus de prévenir des dangers et des échecs à venir d’un terrorisme noir et qui invoque le désir de la mort comme force de défi contre l’autre!
2-Quelle est votre analyse des derniers événements qui ont frappé la France? Que pensez vous de la politique étrangère française dans le monde arabe? 
   Une première analyse à chaud et qui constate que la France est rentré dans un nouveau cycle de violence meurtrière qui continuera à la secouer pendant toute la période de guerre d’élimination de l’état de Daech par bombardements en Irak Syrie et bientôt en Libye. C’est la réponse des terribles guerriers de Daech à l’implication de la France sans la coalition qui cherche à l’éliminer.  Une autre analyse en amont c’est celle qui concerne les jihadistes nés en France de parents immigrées et qui sont la plupart binationaux. Là nous sommes devant une configuration d’une guerre site civile et qui remonte loin jusqu’à la guerre d’Algérie et ses conséquences malheureuses!
   La solution à la première c’est la force d’une coalition internationale qui devrait en principe à bout de Darch et son armée noire.La solution à la deuxième c’est d’oeuvrer  à un système d’éducation plus national plus fier de l’identité française et sa capacité à intégrer les valeurs universelles en face de communautés de diverses origines et religions.
    3-Aujourd’hui Certains Etats de l’Occident, veulent faire la Guerre à Daesh et au terrorisme, alors qu’au départ, ils avaient « armé » ces mouvances pour la chute de grandes puissances du Monde arabe, dont le dernier en date Bachar El Assad? Irak, Lybie, l’Occident ne tire pas les leçons de ses erreurs passées ?
    Certes à l’origine de la naissance de Darsh il y a la guerre de l’Irak et l’échec du gouvernement irakien de Maliki à l’époque de concilier les sunnites et les chiites et la protection des minorités chrétiennes historiques .
     Pour l’Arabie Saoudite et le Qatar surtout il fallait susciter  une force milicienne sunnite pour contrer et balancer les forces chiites naissantes dans la région en Orak et au Liban surtout avec le renforcement et le prestige des milices du Jezbollah; Maiq cette stratégie s’avère être un échec total car elle a accentué et éveillé les divisions ancestrales tribales des sunnites et des chiites dans la région.
    Impliqué dans la guerre de l’Irak l’Occident et surtout les États Unis ne peuvent ignorer les conséquences de cette guerre.La division des pays arabes est double: interne et externe
Interne depuis la mort du prophète entre sunnites et chiites pour la légitimité de sa succession. Externe car les grandes puissances et suroît l’Amérique travaille plus à les diviser qu’à les unir depuis le 11 septembre face à l’ETA d’Israel qui est l’allié naturel et indéfectible des grandes puissances
4-Pour beaucoup de politiques et pour les citoyens avertis, la guerre doit se faire d’abord chez nous en France et en Europe et pas nécessairement uniquement à l’international ?
     La structure de l’union européenne d ne Marley aujourd’hui aucune guerre déclarée officiellement entre nations souveraines il n’y a que des guerres asymétriques de terrorisme qui nous cache le visage des nations qui se cachent derrière ces guerres.  De l’intérieur l’Europe et les grandes ne peuvent que subir les conséquences sur leur sol national en mettant en danger la vie des citoyens  innocents.  A l’extérieur seule la guerre de la coalition apparaît légale et légitime et c’est qui prend forme aujourd’hui avec ne Russie reconnue de plus en plus par la communauté internationale. La seule juste que la communauté internationale doit mener jusqu’à la victoire finale, mais qui ne pourra jamais italiques complètement le terrorisme venu du Proche Orient car son origine revit toujours à l’impossibilité de créer un état pour les palestiniens qui passent d’Initifda en Initifida dans arriver à négocier avec Israël!
5-C’est une nébuleuse et elle est très structurellement organisée, insaisissable, n’est ce pas un combat perdu d’avance?
Que pensez vous des derniers développements en Tunisie? Daesh en Libye  à 600 km de la Tunisie? pourtant la Tunisie seul laboratoire démocratique possible de la région ? pourquoi la Tunisie est une cible de DAESH ? le ventre mou de l’Afrique?
Pour revenir à l’Islam aujourdhui,il oscille entre grandeur et décadence?
 La Tunisie par son expérience démocratique consensuelle unique et qui doit être apprécié dans le printemps arabe,nous ramène à toutes les tentatives à travers  l’histoire de l’Islam d’instaurer un régime rationnel et équilibré pour atténuer les divisions et avancer sur toutes les voies du progrès  et de la modernité. Les échecs se répètent et toi le XXème siècle prouve cette réplétion et ces tentatives qui ont fait passer les pays musulmans de l’occupation ottomane à une sorte de mandat sous l’empire français et anglais où les mouvements radicaux de l’islam ont commencé par renaître nostalgiques des grands califats perdus. L’espérance tunisienne doit être soutenue par le prix Nobel et par l’ouverture de tous les pays arabes à encourager cette démocratie consensuelle qui a sauvé le Liban même après trente ans de guerre! Cela n’est donc n’est pas étonnant que la Tunisie soit la cible majeure de Daesh car il y là en effet, une oscillation entre la grandeur de construire par l’œuvre de la raison une Cité politique libre et la décadence de revenir à des califats qui ne peuvent plus coexister avec les droits de l’Homme que l’ONU exige de ses membres et leurs exigences universelles.
6-Dévoyé, récupéré, instrumentalisé, combattu, toute une communauté stigmatisée, pourtant vous dites qu’il a sa place dans le monde moderne?
    Certes la communauté musulmane à sa place dans le monde moderne et pour cela il suffit d’opter pour quelques directions d’ouverture de bon sens:
    La première : une nouvelle lecture du Coran chronologique historique et critique qui permettra aux fidèles de sortir des vielles guerres tribales livrées au ViI siècle et qui ne peuvent plus être répétées comme si le temps ne passait pas!
     La deuxième : rentrer dans l’histoire avec les armes de la raison pour construire une cité terrestre tournée vers les hommes pour les aider à vivre dignement et vers Dieu pour laisser les élans spirituels de l’homme agir sur sa vie intérieure pour l’élever à une transcendance nécessaire et inévitable.
Dans le cas de l’islam il faut une lecture mystique et spirituelle de ses piliers pour rendre le dialogue avec les autres religions le plus pacifiques possible.
     La troisième: utiliser la grande fortune du Proche Orent pour l’édification d’une société civile moins injuste et moins dirigée par des ceptocrates maniaques et délirants dans leur mode de vie et dans leur violence!
   C’est ainsi qu’on rétablit les vérités historiques et qu’on permet le progrès des familles pauvres frustrées et que les islamistes récupèrent et utilisent pour en fabriquer des martyrs noirs de l’islam à la conquête des houris du paradis perdu!
7Vous dites q u’il y a un devoir de mémoire et de vérité à faire? 
    Le devoir de mémoire car nous sommes là devant des peuples qui ont participer à la civilisation mondiale ancienne et qu’on ne peut effacer ainsi d’un coup de baguette!il faudrait refaire le travail historique du grand Ibn Khaldiun né à Tunis lui aussi pour la compréhension de la vérité totale d’un peuple et d’une civilisation.
   Le devoir de vérité doit avant tout concilier les données de la foi avec celles de la raison pour que la religion soit viable dans un absolu qui exclut la haine et la violence.
D’où cette recherche de L’unité en Islam qui restera un rêve déçu tant qu’on n’a pas snunifié l’héritage de la chair et celui de l’esprit! C’est cette époque énigme que Lawrence d’Arabie a essayé de résoudre en vain sans pouvoir tellement la comprendre devant la désunion constante des chefs des tribus arabes qu’il fréquentait!
   L’exigence de ces deux devoirs peut permettre aux musulmans de dépasser
le Wahabisme et tous les maux actuels qu’il cause, une guerre tribale sacrée basée sur une lecture radicale du Coran qui ne tient compte ni de l’histoire ni de l’exégèse .
Ainsi ceux qui disent que le wahabisme ou l’Arabie Séoudite, c’est du Daeh légal ne se trompe pas Car il s’incarne dans les structures féodales d’une monarchie qui applique la Charia impunément forte de ses alias es commerciales et politiques avec les grandes puissances depuis le Quincey Pact avec les Etats-unis signe en 1945 entre Franklin D Roosvelt et le roi fondateur de l’Arabie Saoudite et renouvelé en 2006 avec Bush!
8-Quel bilan de tout ceci? comment faire face à cet islamisme radical et sanglant qui semble prendre racine partout? comment faire face à cette guerre asymétrique dans le monde?

On peut penser à un bilan qui présage de l’avenir:

    Avenir des frères musulmans: il me paraît conflictuel avec tous les régimes arabes qui veulent tenter l’expérience d’un état souverain l’Egypte et la Tunisie seront les deux laboratoires à suivre de près. Sans ces réussites l’islamo fascisme risquera de perturber la région et la mener à une division sanglante entre Etats sunnites et Etats chiites
Avenir du Moyen Orient:le conflit israelo palestinien, même s’il a cristallisé les tensions dans la région avec la Guerre du Liban et du Golfe n’est pas si obscure qu’on le croit car les arabes d’Israël sont représentés par 13 députés dans le Knesset et font entendre leur voix et un jour ils arriveront à faire entendre raison à ceux qui des israéliens veulent la coexistence ! Pour certains c’est un rêve pour d’autres un projet et une action politique en œuvre!
Dernier point important: il ne faut plus lire la crise mondiale à partir du  11 septembre cette lecture est dépassée ce qui reste c’est une tentative de passer par l’explosion de ce qu’on appelle paradoxalement   »Le printemps arabe » passer  des dictatures à des régimes équilibrées par le consensus plutôt que tout lâcher au profit d islamistes radicaux qui se faisaient passer pour des modérés.   Sinon le monde entier sera responsable d’une stratégie tacite et sournoise des grandes puissances basée sur le même principe qui a fait durer l’Empire ottoman dans cette région pendant quatre siècles :
Diviser pour régner! Ce qui fera sombrer les vieux pays à l’origine de nos civilisations dans de sombres guerres qui les ramèneront encore loin en arguer de tous les Etats modernes et éveillés. Mais ces guerres ne laisseront l’Europe et les grandes puissances tranquilles car c’est par l’excès de leur malheur et leurs réfugiés jetés sur les routes de leur capitales qu’ils les ressentiront avec la plus grande douleur et les conséquences les plus imprévisibles dans leur misère!

Fiche Technique :

image005 (4)

L’islam radical Faut-il avoir peur de l’avenir ?

par Antoine-Joseph ASSAF

160 pages /  16 €

Assassinat d’otages, menace terroriste, engagement « djihadiste » de jeunes Européens… L’« État islamique », visage d’épouvante de l’islam radical, synonyme de barbarie, embrase les esprits et laisse perplexe.

Retour historique sur un passé millénaire, aux sources religieusesformes contemporaines de l’islam radical et causes géopolitiques, « nouvelle donne » géostratégique post-11 septembre :

Un décryptage éclairantà l’intention du plus large public.

Pour appréhender de manière dépassionnée les enjeux et problématiques d’une réalité complexe, loin des fantasmes, amalgames ou simplifications.

Docteur d’État de la Sorbonne, ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN),Antoine-Joseph ASSAF est philosophe et écrivain. Conseiller politique, Capitaine de frégate de réserve, conférencier à l’École Navale et à l’École de Guerre, ancien otage du Liban, il est l’auteur d’un roman -Terre blanche Journal d’un otage du Liban (Fayard, 2000)-, de plusieurs essais dont Le Martyre des Justes (L’Âge d’Homme, 2004) et Habemus papas ! Lettre ouverte aux « papes de Rome » (Le Centurion, 2014) ainsi que de nombreux articles.

« J’ai écrit cet essai en tâchant d’unir les diverses approches qui ont marqué ma vie. En chercheur d’abord, car c’est le retour aux sources qui permet d’atteindre la plus grande objectivité. En tant que témoin vivant de la plupart des événements que je relate. En tant qu’ancien conseiller politique dans cette région agitée du monde. Et même en tant qu’ancien otage dans un pays comme le Liban qui fut dans la dernière partie du XXème siècle le pays miroir de toutes les guerres que nous vivons. »

Un siècle de rêves déçus

>Le rêve éveillé

>La quête d’unité dans l’islam

>De l’idéologie nazie à la victoire écrasante du sionisme

>La grande paix égyptienne et la guerre du Liban

>Les guerres fratricides du Golfe

Un avenir incertain

>Le 11 septembre 2001 : « le choc des civilisations »

>La revanche américaine en Afghanistan et l’invasion de l’Irak

>La guerre des Juifs au Liban

>L’éclosion d’un nouveau « Printemps arabe »

>Dimensions profondes de la guerre syrienne

>Les mystères de l’Empire perse

>La difficile question de Jérusalem

>L’histoire a ses raisons

[sommaire]


Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok

Afrique des Droits des Femmes

Demain sera ou ne sera pas !

Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO