Share
Suivez nous

Muriel de Saint Sauveur pour une planète paritaire !

Ajouté par , Le mai 11, 2013 , dans Buzz, Evénement, Paroles Ethiques, Société

Directrice de la diversité au sein de Mazars, cabinet international d’Audit et de Conseil, Muriel de Saint Sauveur a entrepris un magnifique voyage humaniste à la rencontre de ces femmes incroyables du Monde qui redessinent, chacune à leur manière, les sociétés de demain. Son livre sorti aux éditions Archipel en 2011  » Un monde féminin serait il meilleur ? » nous les fait découvrir.

MURIEL
Muriel de Saint Sauveur nous raconte ses coups de cœurs mais surtout les combats et les défis quotidiens de ces femmes qui s’emploient à rendre le monde meilleur. Au total, une centaine de rencontres poignantes, un féminisme universel qui s’est donné le mot pour créer un avenir plus rose aux générations futures. Mieux connaitre les femmes du Monde entier, une curiosité que Muriel de Saint Sauveur a savamment orchestré au fils d’une enquête qui est devenue quasi journalistique; mais c’est surtout le regard empathique d’une femme à l »égard de ses sœurs du Monde que l’on retiendra.
Entretien :
Pourquoi ce livre ? depuis quatre ans étant directrice de la diversité chez Mazars groupe d’Audit et conseil à l’international, nous recrutions autant de femmes que d’hommes, mais nous avons découvert que quand nous arrivions à des postes de cadres dirigeants nous n’avions plus que 12% de femmes. Je suis donc devenue Directrice de la diversité pour mettre en place un plan d’actions. A force de me sentir concernée par ce sujet, j’ai eu envie un jour de demander aux femmes ce qu’elles changeraient par rapport à l’organisation du travail si elles en avaient le pouvoir. Peu d’entre elles ont le pouvoir et pourtant, je suis persuadée que les femmes changeront le monde, c’est pour cela que je suis allée le leur demander.
Diversité dans l’entreprise ce n’est pas la diversité des sexes mais aussi des origines au sein de Mazars? Effectivement, il y a deux sujets pour moi, l’égalité homme femme et ensuite la diversité qui consiste à intégrer des gens de différentes origines au sein de nos entreprises. Les deux problèmes ne demandent pas les mêmes réponses. Mais je suis en charge de ces deux diversités. L’idée d’écrire un livre m’est venue il y a un an et j’ai travaillé huit mois dessus en ciblant les femmes, en les rencontrant et ensuite en rédigeant. Ce fut une aventure de longue haleine où j’ai partagé avec elles leurs conquêtes comme leurs défis.
Qu’est ce qui vous a marqué? les frustrations j’en ai eu beaucoup, car j’aurai voulu continuer l’aventure et par ailleurs, j’ai aussi raté quelques femmes que je n’ai pas pu rencontrer. Les rencontres ont été fantastiques, j’ai choisi des femmes de 33 pays. Elles m’ont autant enrichi que le livre.
Un monde de femmes ? je ne milite pas pour un monde au féminin, je milite pour un monde de parité, les femmes entre elles ne sont pas toujours bienveillantes et dans mon livre je ne suis pas en train de dire que les femmes sont parfaites. Je pense simplement qu’on est la moitié du Monde et aujourd’hui il n’y a aucune raison pour que les femmes ne puissent pas atteindre les postes qu’elles veulent avoir!
Il n’y a aucune raison à compétence égale, que l’on n’aie pas aujourd’hui un monde dirigé à égalité.
Une femme présidente c’est possible? oui aujourd’hui, c’est possible et dans plusieurs parties du Monde elles sont présentes. Je pense certainement que cela augure d’un changement des mentalités même s’il y a encore quelques relents de conservatisme ici et là. Bien que Martine Aubry n’ai pas remporté la bataille, c’est quand même la seule à avoir mis la parité dans ses combats. Effectivement oui, je verrai bien une femme présidente en France pour demain.
L’entreprise au féminin ce n’est pas mieux, encore des lenteurs? le Monde des dirigeants a été fait par des hommes avec des codes d’hommes et tant que l’on ne verra pas plus de femmes, ils ne changeront pas leurs habitudes. Co-opter quelqu’un qui vous ressemble est plus facile. Les quotas en cela, sont une bonne chose car ils imposent des femmes dans les conseils d’administration. Plus il y en aura plus on pourra changer les choses.
Votre vision des femmes du printemps arabe qui se battent? j’ai rencontré des femmes extraordinaires dans ces régions. Elles ont des postes plus ou moins importants et ce qui m’a le plus marqué c’est leur énergie et leur courage. Elles veulent toutes participer à la construction et à l’amélioration de leur société. Elles ont toutes des idées très progressistes, c’est impressionnant! Ce sont des femmes très engagées et déjà dans leur vie privée, elles font des choses pour les autres femmes. Elles prennent le temps de s’occuper de leur consœurs. Il faut que toutes les femmes se mobilisent et qu’elles osent car la bataille n’est pas gagnée d’avance. Il ne faut pas attendre qu’on nous donne les choses, il faut les demander et les chercher !

Votre vision du Monde a changé? oui j’ai eu une grande leçon de modestie et d’humilité, moi petite française née d’une famille aisée dans un monde totalement luxueux. J’ai envie de continuer à découvrir ces femmes qui ne vivent pas toujours ma vie de liberté. Un stéréotype est cassé en tout cas, toutes les femmes qu’elles soient issues d’un milieu difficile ou aisé tendent vers les mêmes demandes et cela est intéressant. L’africaine dans un pays en guerre, l’indienne qui milite pour défendre les petites filles qu’on veut tuer, nous sommes toutes dans la même direction. Vu la diversité des cultures je ne m’y attendais pas. Dans l’ensemble, elles sont toutes dans des idées à long terme et dans un certain optimisme sur l’humanité.
La femme a des qualités intrinsèques qui la préserve ? c’est exact, l’empathie est là et les femmes s’occupent des autres dans l’entreprise. Prennent elles moins de risque? je pense qu’elles prennent beaucoup de recul et de précaution d’autant qu’elles ont l’habitude de s’occuper de multiples choses en même temps. Donc elles appréhendent les multiples aspects d’une situation.
L’éthique dans l’entreprise, bon ménage ? je pense que c’est vital! demain une entreprise qui n’est pas éthique ne survivra pas. La demande du public, des actionnaires, toutes les parties prenantes sera forte. La demande de la jeune génération aussi car elle est et sera beaucoup plus forte que la demande politique. C’est le cas avec Mazars qui a mis comme une de ses valeurs prioritaires, la transparence. L’Entreprise a une particularité, car elle a été donnée par son fondateur à ses sœurs pour 0 ct et aujourd’hui la génération actuelle est en train de faire la même chose avec la génération suivante. Depuis dix ans, nous avons décidé de sortir chaque année un rapport annuel complètement transparent et personne ne nous oblige puisque nous ne sommes pas côtés. Toutes nos actions sont démocratiques, elles sont transparentes.


Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO