Share
Suivez nous

Sabah Chraibi une militante du genre au Maroc

Ajouté par , Le mars 29, 2013 , dans Evénement, Femmes et Hommes d’Ethique, Société

Par Elyssa Souissi

Sabah Chraibi est docteur d’état en droit public et en science politique. Elle a contribué dans le cadre de son activité associative à des actions de plaidoyer et de développement s’agissant de la femme marocaine. Actuellement, elle est présidente nationale de l’association marocaine pour la promotion de l’entreprise féminine. Elle est certifiée médiateur et arbitre. Elle enseigne depuis plus de trente ans à l’ISCAE et on connait son engagement s’agissant de la participation politique des femmes . Pour elle, c’est un réel enjeu démocratique et lance à cet effet une révision
constitutionnelle. Pour une intégration plus forte des femmes dans la sphère politique et que le principe  » d’ égalité des sexes  » stipulé dans la Constitution soit remplacé par celui de  » discrimination positive en faveur des femmes  » explique t elle.

 

Récit de l’entretien:

1/ Vous êtes une femme militante très engagée, vos deux terrains de prédilection sont le politique et l’économique, pouvez vous nous en dire plus?
Le Maroc est un pays de culture et de civilisation anciennes mais à population jeune et à économie encore fragile à promouvoir. Il est clair que nos stratégies de développement doivent désormais se fonder sur les préoccupations majeures d’une jeunesse en quête d’emploi, de femmes revendiquant plus d’égalité et une population inquiète sur le devenir de son urbanisme en mal de cohérence. Et comment peut-on aujourd’hui séparer ces deux sphères que sont l’économie et la politique tant leur imbrication est profonde? Et si les femmes veulent affirmer leur place dans la vie publique, c’est en militant et en œuvrant dans les deux espaces qu’elles pourraient déterminer un statut d’égalité des genres.
2/ Vous appelez en effet à plus grande représentativité des femmes marocaines dans la sphère politique? La moudawana d’hier à aujourd’hui, quel bilan pour vous?
Les projets de société ne se mesurent pas seulement en codes et en lois. Les textes ne sont que des canevas qui doivent façonner de nouveaux comportements, cela demande forcément du temps, de la patience et de la persévérance. Quand les femmes auront plus de pouvoir, là où il se prend et là où il s’exerce, alors elles pourront orienter les décisions à même de renforcer leur statut de façon effective.
3/ la  » Constitutionnalisation de la discrimination positive » cela se résumerait à quoi pour vous?
A reconnaître tout simplement l’égalité constitutionnelle pour les droits civils et pour les droits politiques et agir sur les partis pour une culture d’égalité et de partage démocratique du pouvoir sans avoir besoin d’un quelconque mécanisme discriminatoire.C’est dans ces bastions farouchement masculins qu’il faut exercer les armes du plaidoyer.
4/ L’actuel souverain fait beaucoup de choses pour les femmes et la parité, mais il y a encore quelques lenteurs?
C’est là le rapport difficile des organisations politiques à la promotion politique des femmes, qu’il s’agisse des partis ou des syndicats.
La plus haute magistrature du Royaume a lancé des signaux forts et avec une audace politique exemplaire, le dernier en date c’est le rappel dans son discours annonçant la révision de la constitution pour une monarchie parlementaire du rôle politique, plus important, que devront jouer les femmes et dont la reconnaissance doit être constitutionnelle !
5/ la révolution du jasmin, celle du Nil a impliqué bon nombre de nos sœurs, quel regard portez vous à ce qui s’est passé dans cette région? Quel message pour la démocratie au féminin dans le monde arabe?
Il est vrai que les femmes ont partagé avec leurs concitoyens le combat de la rue, d’ailleurs elles l’ont toujours fait : guerres des indépendances notamment, mais quelles soient vigilantes, en Egypte l’actuelle composition du gouvernement n’a intégré aucune femme, scandaleux !
6/ Un Monde paritaire une utopie en devenir?
L’utopie n’est pas chimère, elle est le chemin de tous les possibles. Si elle est incertaine aujourd’hui, elle sera possible demain. La lutte pour l’égalité et pour la parité hommes femmes est processus qui est désormais en marche.


Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok

Afrique des Droits des Femmes

Stop au sexisme qui tue !

Afrique des Droits des Femmes

Adieu RIP messieurs les Présidents !

Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO