Share
Suivez nous

Stéphane Tourné « …mes coups de gueule ? J’en ai plein ! Je suis un râleur » !

Ajouté par , Le juillet 2, 2014 , dans Art Expo, Buzz, Evasion, Evénement, LifeStyle, Prix Ethique, Société

UFFP est pour la seconde année consécutive, partenaire média de Face of the Year Sénégal, l’événement fondé et organisé par le photographe de mode Stéphane Tourné. Un « vieux » et grand baroudeur de la Mode, qui aime son Afrique et la saisit avec cet œil de  l’enfant du pays, bien qu’il soit le plus africain des Toubab, il a tout de même gardé son franc parlé et ses coup de gueule  » à la française » et oui, de certaines choses, on ne se défait pas !

Par Fériel Berraies Guigny, Présidente fondatrice de la Plateforme United Fashion for Peace

Photos Stéphane Tourné All rights Reserved

Et Stéphane Tourné a bien raison, de rester dans son exigence et dans son éthique de travail, dans un milieu de plus en plus pollué par des apprentis voleurs d’images qui viennent tuer le métier et vendre des rêves parfois à des jeunes filles bien naïves…

Pourtant, le monde est ainsi fait et les codes ne sont pas toujours respectés, mais les initiatives éthiques et magnifiques ne manquent pas et parcequ’entre « grands et baroudeurs on se retrouve » UFFP est toujours heureuse de suivre les talents d’Afrique et d’ailleurs, ceux qui contribuent en tout cas à embellir un monde parfois en déperdition. Et ce concours est l’un d’entre eux, il démocratise la beauté, donne la chance à des anonymes d’être la star d’un concours, d’un jour, sans élitisme ni contraintes, juste la recherche du beau et de l’humain!

Nous avions adoré le charisme et l’engagement de notre ami « Baifall »  Mentor Ba gagnant de l’ancienne  édition, le charme discret de Chloé Dufour autre gagnante de la première édition et nous sommes  tout aussi heureux,cette année de donner la couverture internationale francophone d’UFFP pour la rentrée d’Octobre,  aux prochains gagnants. Alors oui!  Viva Africa, Africa is Unique et Glam et Bravo encore une fois à Stéphane Tourné que l’on salue au passage par cette entrevue in aparté inédite. UFFP qui est partenaire d’événements grandioses en Afrique dont la Dakar Fashion Week, ou encore le FIMA au Niger, n’a pas hésité à soutenir  » ce beau bébé » qu’est Face of the Year Dakar. Comment ne pas le faire, moi l’enfant du pays, ayant grandi dans ma douce Téranga alors que j’étais petite fille  à adolescente ?

stephane t

Stéphane Tourné l’homme derrière la Caméra, devant la caméra…

Entretien avec UFFP:

Mais qu’est ce qui fait tourner Stéphane Tourné?     Haha ! Depuis toujours, ma passion pour l’image, les voyages et les rêves, je suis un grand rêveur. Depuis un peu plus de deux ans, c’est ma fille, Lya-Marie qui est mon moteur. Je suis devenu un papa rêveur.

Ça change la façon d’aborder la vie, l’avenir. Elle m’amène à construire.

Tu es un habitué des catwalks africains, mais tu te fais rare, est-ce une impression?

-  C’est vrai. Je suis maintenant à la tête d’un magazine de plus de 120 pages dont je réalise la quasi-totalité des images. Je n’ai que peu de temps. Je rédige aussi des articles, interviews. Et puis comme je te le disais, je suis papa d’une petite fille. J’aime rester à la maison, le soir.

Mais quand je peux me déplacer, et si ça en vaut la peine, je le fais. Mais c’est vrai qu’il m’arrive de ne pas rester à un défilé s’il n’a pas commencé deux heures après l’heure annoncée. C’est un manque de respect pour ceux qui sont là à l’heure, comme moi.

Ceci dit, je viens de couvrir le show MIZANI, Eric Raisina et la Dakar Fashion Week.

Tu reviens à tes anciens amours, et la seconde édition de Face of the Year made in Sénégal ?

- Oui, on vient de faire les inscriptions au Sea Plaza, cette année, je suis en partenariat avec la télévision Africa 7 et on réalisera deux émissions dont la finale qui sera présentée par Alexis Tangana et diffusée le 9 août.

IMG_8398

De gauche à droite. Alexis Tangana (présentateur de l’émission « Face of the Year) Mentor Ba (Gagnant de la première édition et parrain de celle-ci) Stéphane Tourné (Concepteur, Organisateur et producteur) Chloé Dufour (Gagnante de la première édition et marraine de celle-ci)

Parle-nous de cette édition du concours ?

- C’est un concours unique en son genre puisqu’il n’exclue personne, c’est aussi un casting géant et les candidats intégreront un fichier de casting que je met gratuitement à disposition des professionnels de l’image. Au-delà de ça, il y aura vingt finalistes et enfin deux gagnants qui seront couverts de cadeaux.

Des nouveautés?

- Oui, quelques nouveautés. D’abord on a la télévision et la télé pour communiquer. Et puis, cette année, en plus du jury international, on intègre la possibilité de voter par sms. Les votes seront pris en compte à 50%. C’est important de tenir compte de l’avis du public.

Quels sont les critères du jeu ?

-          Les critères sont qu’il n’y en a pas. Ce concours est ouvert à tout le monde, quelque soit la couleur de peau, la nationalité, l’âge, la taille ou la corpulence. Il suffit d’être à Dakar pendant la période du concours, c’est à dire du 7 juin à fin août.

Disons que le jury, professionnel, vote en fonction de ses besoins. Il y a des réalisateurs, des producteurs, directeurs de magazines etc

Les conditions pour voter?

-       Il y a un jury qui sera connu à la fin de la réception des votes et comme je le disais, tout le monde peut aller sur le site du concours pour visionner les photos et voter pour son candidat préféré.

http://elixirdakar.com/-Face-of-the-year-.html

Des favoris?

- Haha ! Je ne sais pas… Je ne vote pas, heureusement. On a 306 candidats que j’ai du photographier très rapidement, c’est l’usine à photo ! Oui, j’ai croisé, à travers mon objectif, des regards intéressants, de beaux sourires, des amis, des connaissances. On verra. Il va falloir être patient. Bien sur, j’ai bien quelques préférences, mais je n’influe pas sur les résultats, ce ne serait pas équitable.

Que gagneront les lauréats?

- Plein de cadeaux ! Tu veux la liste ? Elle grossira de jours en jours, mais aujourd’hui, je peux annoncer ceux-ci : Elixir a offert un exemplaire du magazine à chaque candidat lors des inscriptions et réserve la couverture et les interview des gagnants. Emma Mag, magazine trimestriel fera l’interview des gagnants. UFFP Magazine, c’est toi ça, offrira sa couverture du numéro de la rentrée ( octobre ) . PDG Groupe promet un rôle dans la nouvelle série télévisée « Elisa » dont le tournage débutera cet été. Behave offre une parure, collier et boucles d’oreilles plaqué or pour elle et une montre pour lui. Emma style offre une tenue pour elle et une chemise pour lui. Maguette Gueye offre une robe. Mamata Lopy offre une tenue. Lamine Diassé offre un costume d’une valeur de 200.000Fcfa au gagnant. Stéphane Tourné, c’est moi, offre un portfolio aux deux gagnants. L’agence Top Model offre une formation d’un an. Le groupe Yé offre son nouvel album. Africa Smoking offre deux belles cigarettes électroniques. Farity offre une gamme complète de ses produits à base de karité à chacun des deux vainqueurs. Carmen offre un sac de plage et un maillot de bain pour elle et un sac en cuir pour lui. OnglMania offre une pédicure + une manucure + un soin parafiné + un massage relaxant des pieds aux huiles essentielles. Bodyzen, offre à la gagnante de Face of the Year un massage relaxant aux huiles essentielles, un gommage du corps bodyzen et un soin du visage. le Komplexe Kia offrira une gamme de parfums à la gagnante ainsi qu’une gamme de parfums pour homme au gagnant. Libellule et Les Bijoux de Léa offrent 4 bons d’achats d’une valeur de 15.000 Fcfa chacun… Etc.

Le bilan aujourd’hui, de tes coups de coeur, tes défis?

-       Toujours des projets, à venir, en cours. Ce concours, mon magazine, Elixir et quelques autres plus personnels, photo mais aussi vidéo. Les défis, ça va être de les mener à bien. Mais j’aime ça.

Je suis un travailleur acharné.

Tes coups de gueule?

-       Mes coups de gueule ? J’en ai plein ! Je suis un râleur.

Marre de cette crise mondiale que l’on doit subir depuis 2008 à cause d’incompétents qui nous gouvernent et gèrent l‘économie mondiale et qui ne savent pas comment nous en sortir. C’est nous qui en payons les conséquences. Si l’on mange à notre faim, aujourd’hui, et que l’on a un toit, on doit s’estimer heureux. C’est anormal !

Plein le c.. des gens qui font des promesses en sachant qu’ils ne pourront pas les tenir.

Allez, un petit coup de gueule aussi à tous les producteurs, réalisateurs, photographes, graphistes qui le sont devenu du jour au lendemain après avoir appris à manier un logiciel et s’être acheté une caméra ou un ordi. Ces gens polluent et tuent le métier dont ils rêvent en travaillant pour rien ou presque. Dommage ! Dommage pour eux aussi d’ailleurs.

Ça va aller ? J’en ai plein d’autres…

Allez, un petit dernier pour la route. C’est vieux mecs puants qui viennent en Afrique avec leurs fric et leurs mensonges pour faire rêver des adolescentes ou jeunes filles qui pourraient être leurs petites-filles, uniquement pour les amener dans leur lit, parfois ils vont jusqu’à se fiancer ou se marier. On n’a pas besoin de vous ici, votre place est dans un hospice ou dans un asile. Désolé, mais il fallait que ça sorte, et puisque tu m’as posé la question…

Merci !!!

Merci à UFFP pour ce petit entretien. Love !

*soutenez les combats de United Fashion for Peace l’Association et plateforme de mode éthique, rejoignez nous sur les réseaux sociaux

Association pour la mode et la culture pour la paix UFFP

www.association.unitedfashionforpeace.com

magazine :*

webzine.unitedfashionforpeace.com


Mots clés: , , , , , , , , ,

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO