Share
Suivez nous

Gautier Brygo « … Africités c’est une feuille de route de l’Afrique locale » !


 

C’est lors de la 8é édition du Sommet triennal panafricain « Africités » à Marrakech que nous sommes allée à la rencontre du Stand du Coaching Territorial. L’occasion de découvrir les nouveaux coachs certifiés mais également, de deviser avec le Directeur du Programme pour la région du Grand Oriental au Maroc, M. Gautier Brygo. Faisant un tour d’ensemble des acquis des défis mais aussi des projets en cours.

Coaching Territorial en bref

Le coaching territorial a pour but de faciliter le dialogue et la concertation entre les autorités territoriales avec tous les acteurs et parties prenantes impliqués dans  la dynamique du développement durable du territoire. C’est un plus pour les Collectivités Territoriales africaines. Il contribue à la mise en œuvre des nouveaux Agendas mondiaux, notamment les Objectifs du Développement Durable (ODD), le Nouvel Agenda Urbain et l’Agenda du Climat. Il est notamment question de l’appui à la mise en œuvre de l’ODD 11 “Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables” et l’ODD 16 “Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes “.

Portrait2016

Gautier Brygo Directeur du programme de Coaching Territorial pour la région du Grand Oriental

Directeur du Programme Coaching Territorial pour le compte de deux organisations : ONG Echos Communication (Louvain-la-Neuve) et Organisation Internationale Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (Rabat) – Il est actuellement détaché à Oujda auprès du Conseil de la Région de l’Oriental pour diriger le Programme Coaching Territorial.

CT-Bannière-1900x962_c

Entretien avec UFFP :

Parlez nous de votre expérience sur Africités 8?

Africités est la plus importante rencontre démocratique du continent Africain. Il y a 20 ans de cela, ce n’était qu’une réunion de quelques centaines de Maires africains. Aujourd’hui les Sommets réunissent presque 10 000 participants en provenance de tous les pays d’Afrique. Pour beaucoup d’élus et décideurs, Africités est considéré comme le grand RDV de l’Afrique locale et le fait que le Sommet se déroule tous les 3 ans est une réelle occasion d’évaluer les actions, réalisations entrepris par les élus du continent entre chaque Sommet. On peut aussi parler de feuille de route de l’Afrique Locale avec un RDV tous les 3 ans pour en évaluer les impacts, les défis, les réussites et les échecs pays par pays et ville par ville !

Charte-Graphique(validé) (2)

On vous connaissait au départ, comme le champion de la com pour cet événement ?

Personnellement je me suis beaucoup intéressé à la Communication Internationale du Sommet depuis 2006 (AF6) avec les équipes de CGLU Afrique et Echos Communication. J’y ai travaillé presque 10 ans dessus, afin de conférer à ce Sommet la place qu’il mérite dans l’échiquier internationale des grands événements. Ce travail, je considère qu’il est terminé même s’il reste toujours des choses à améliorer.

Pour vous, c’est une mission aboutie ?

Le Sommet est définitivement inscrit dans les agendas internationaux et reconnu comme un événement majeur de l’Afrique.

A présent, sur ce sujet de la Communication je me consacre, plus particulièrement, à partager mon expérience en donnant des formations et des séminaires…

 Parlez nous du programme du coaching Territorial dont vous êtes le Directeur?

Le Programme Coaching Territorial est né dans le sillage des Sommets Africités et des Rencontres Mondiales des Villes… en effet, les élus ont souvent mis en avant des difficultés dans leurs relations avec les citoyens, les fonctionnaires et même entres élus eux-mêmes.

CGLU Afrique et Echos Communication, des élus, des fonctionnaires, des experts et avec l’appui de plusieurs Centres de Recherche dans le domaine du Coaching et des Neurosciences se sont penchés sur le lien entre COMPORTEMENTS et DEVELOPPEMENT LOCAL pour imaginer un Parcours d’ Accompagnement en Coaching Territorial qui a depuis été largement expérimenté et amélioré dans plusieurs territoires. Aujourd’hui nous avons eu la chance de célébrer à Marrakech la seconde Promotion Africaine des Coachs Territoriaux en provenance d’une dizaine de pays.

Tout un challenge que de s’installer dans la région du Grand Oriental? pourquoi et quelles ont été vos motivations à la base?

En effet, en 2014, j’étais basé à Rabat dans la Capitale et lorsque le Président de la Région de l’Oriental a souhaité mettre en place un partenariat stratégique il m’a dit ceci « si tu veux travailler dans l’Oriental, tu dois t’installer sur place pour comprendre et vivre les problématiques de décentralisation à 550 km de la Capitale, ce sera une expérience riche et pleine d’apprentissage pour toi »

Après seulement une mission en famille sur place, nous avons déménagé à Oujda la Capital de la région Oriental.

Une immersion dans une région longtemps « mise de côté » ?

Parmi nos motivations, découvrir la diversité des Régions au Maroc, se rapprocher du LOCAL et être moins prisonniers de la surconsommation qui touche à présent les grandes villes du Royaume comme Rabat, Casablanca, Marrakech…

A Oujda, la dimension Capitalistique n’a pas encore fait trop de dégât sur la société… le temps de l’HUMAIN y a encore toute sa place !

Votre programme a fait du chemin, quel est votre bilan actuel?

Oui nous sommes fiers d’avoir surmonté les obstacles et les doutes pour arriver à ancrer définitivement ce Programme au Maroc et progressivement en Afrique. A présent, le Programme a atteint son âge de maturité et peut être dupliqué, partagé, approprié…

 Des centres dédiés et fonctionnels existent. Un au Maroc et un au Sénégal ?

Oui, absolument et une troisième promotion de Coachs Africains est en cours de préparation…

Plus d’une dizaine de pays réfléchissent à la mise sur pied d’une Programme de Coaching Territorial sans parler des autres Régions du Maroc.

Il y a cependant quelques lenteurs, à quoi attribuez vous cela?

Au lieu d’appeler cela des lenteurs, j’appellerai cela de l’appropriation…Les pratiques de Coaching Territorial sont des outils qui participent aux changements sociétales dans les territoires. Lorsque des habitudes sont ancrées depuis des dizaines d’années et parfois plus il est normal que cela prenne du temps…c’est le temps de l’Humain et pas celui des projets ! Nous l’avons intégrer dans nos stratégies à présent.

Ce modèle s’exporte en Afrique, parlez nous justement du Sénégal ?

En effet, dan le cadre de la coopération Sud Sud initié par les outils du Coaching Territorial la Région de l’Oriental a signée des Conventions de coopération avec d’autres Régions Africaines. Parmi ces coopérations celle de Kaolack au Sénégal est très intéressante puisque quelques mois après le signature les deux Présidents de Région (Oriental et Kaolack) inauguraient un Centre de Coaching Territorial au Sénégal. Ce Centre installé au sein même du Conseil Départemental de Kaolack a été rapidement opérationnel avec l’appui des autres partenaires comme l’ONG Echos Communication (Belgique).

La Ville de Dakar en coopération avec la Ville d’Oujda à ouvert dans les locaux de l’Hôtel de Ville de Dakar un bureau dédié au Coaching Territorial pour Dakar.

 vous venez de faire la 2e promotion des coachs certifiés, quel est votre sentiment?

Très fier de cette seconde promotion interculturelle et multi-pays. Ils ont passé plus de 15 jours ensemble au cours de ces formations et une famille africaine du Coaching Territorial est née !

Pouvoir les retrouver au Sommet Africités de Marrakech pour leur remettre les certificats devant les milliers d’élus présent était une clôture inoubliable pour eux comme pour nous.

Concernant les stages pratiques ces 21 coachs territoriaux ont travaillé 3 mois dans leurs pays d’origine pour pratiquer les outils sous la supervision de leurs 4 formateurs. Les stages sont riches et diversifiés.

Quels sont  les projets annexes que vous voudriez aussi développer?

La dimension anglophone et arabophone de la formation pour répondre aux demandes

le réseaux international des Coachs Territoriaux pour le plaidoyer international et la reconnaissance du métier

Connecter les Centres de Coaching dans les pays avec le digital

Intervenir dans les écoles pour préparer les décideurs de demain sur leurs responsabilités.

Merci Gautier Brygo !

 

 


Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO