Share
Suivez nous

Laila Al Andaloussi Pdte Wimen « …j’ai dû très jeune apprendre à me battre et à convaincre… !


UFFP était invitée  ce 24 janvier dernier sur Casablanca au lancement du réseau international des femmes dirigeantes et leaders, Wimen. L’acronyme en anglais  WIMEN ( Woman International Manager Executif Network) est l’initiative d’un collectif de femmes dirigeantes engagées partageant les valeurs communes de l’éthique, l’humilité et l’audace. Une magnifique initiative pensée par des femmes marocaines leaders dans leurs domaines respectifs, toutes désireuses d’insuffler un nouveau dynamisme et un sang neuf  à la sphère entrepreneuriale au féminin au Maroc. Loin des clichés, du clientélisme, du népotisme, seule la méritocratie et l’excellence sont inscrites dans l’agenda de Wimen.

Durant le lancement du collectif, une conférence débat, avait invitée trois parcours exemplaires, trois femmes leaders, deux du Maroc et une de Tunisie pour parler de leadersphip et des qualités requises pour évoluer dans le milieu hautement compétitif de l’ Entreprise.

UFFP s’est entretenue in aparté avec la Présidente de Wimen Mme Leila Al Andaloussi.

photo 1LAILA - copie 2

Laila Al Andaloussi Présidente Wimen et Expert comptable, Commissaire au Compte ( Maroc)

 

Entretien pour UFPP

Parlez-moi de votre parcours 

Je suis Expert-comptable et Commissaire aux comptes, carrière que j’ai embrassée depuis plus de 20 années, et qui toute jeune, m’inspirait, m’impressionnait …

C’est pour cela qu’après une maîtrise en gestion et un diplôme d’études approfondies (DEA) préparé à Toulouse, je me suis engagée dans cette voie, et j’ai préparé mes premiers certificats d’expertise comptable qui m’ont mené naturellement à intégrer un cabinet d’audit international une fois de retour au Maroc. J’y ai mené des missions d’audit et de commissariat aux comptes, auprès de grands comptes et d’un portefeuille de clients internationaux.J’ai préparé également parallèlement le cursus d’expertise comptable a l’ISCAE de Casablanca. Une fois mon diplôme d’Expert-Comptable en poche, je me suis lancée dans la belle aventure de l’entrepreneuriat en fondant mon propre cabinet.

Vous avez choisi un métier d’homme quels ont été les challenges ?

Je pense que mon choix de carrière a été un choix courageux, et difficile en même temps, mais tellement challengeant ! A mes débuts, nous étions tout au plus une dizaine de femmes diplômées Expert-Comptable à exercer ce métier.Cela a été pour moi un choix courageux, car il a fallu que je mette en sourdine certains clichés, celui d’un métier « masculin ». J’ai dû très jeune apprendre à me battre et à convaincre pour faire adhérer à mes choix, quand ma famille me voyait médecin ou pharmacienne, moi je voulais entamer le chemin de mes rêves, même si ça devait être un métier dans un monde d’Homme très sélectif. Le grand saut du cabinet qui m’a sorti de mon confort m’a obligé à m’accrocher, à échouer, à apprendre, à me relever, à être exigeante vis-à-vis de moi-même en terme de rigueur et d’assiduité. J’ai beaucoup travaillé pour mériter ma place et avoir la reconnaissance de mes pairs Hommes qui m’ont fait confiance et aujourd’hui, je siège en tant que première femme au Conseil National de mon ordre professionnel. Et j’ai à cœur d’encourager toutes ces femmes Experts Comptables compétentes à emprunter cette voie.

Travail et persévérance que j’ai mis au cœur de chacune de mes actions m’ont permis de frayer mon petit bout de chemin et de m’imposer dans ce domaine d’activité. Aujourd’hui j’ai une véritable relation de proximité et de confiance avec mes clients.

 Parlez-moi de votre expérience sur l’ AFEM ?

J’ai intégré l’Afem, il y a un peu plus d’une quinzaine d’année. Mon implication dans les différentes commissions, m’a permis d’être élue à son conseil d’administration. En 2013 j’ai été portée à son bureau exécutif.Je crois à l’entrepreneuriat féminin et au potentiel de toutes les femmes à pouvoir donner vie à leurs rêves si elles décident de le faire.

 Comment vous est venue l’idée de créer WIMEN ?

La création du Réseau des Femmes Dirigeantes dont l’acronyme en anglais est WIMEN( Woman International Manager Executif Network) est l’initiative d’un collectif de femmes dirigeantes engagées partageant les valeurs communes de l’éthique, l’humilité et l’audace. Nous avons réfléchi, à créer un espace, qui fédère les femmes dirigeantes, qui enrichit, qui élargit le cercle, qui crée de l’émulation et du challenge, qui accompagne la femme dans son développement au sein de l’entreprise et ascension aux hauts postes de gouvernance. De fil en aiguille nous avons pensé, à élargir aux hommes, au secteur public. Les idées partagées ne sont pas restées lettre morte. Le réseau a été lancé en novembre dernier. Structuré autour de plusieurs commissions, la dynamique a été rapidement enclenchée. Aujourd’hui après 2 mois nous comptons une cinquantaine de membres.

 Vos objectifs ?

Nous avons décidé de lancer cette initiative, par conviction, par engagement et par envie de contribuer au changement positif de la société qui ne peut se faire que dans une dynamique et une solidarité homme femmes aussi dans la sphère économique et entrepreneuriale. Et donc notre vision est que les femmes qui sont à certains postes de responsabilité doivent montrer le chemin à d’autres, c’est une responsabilité solidaire qui leur incombe si elles veulent construire le Maroc de demain. Pour cela WIMEN veut mettre la lumière sur les talents féminins, et accompagner les femmes pour acquérir ce leadership qui parfois leur fait défaut à cause de certaines croyances limitantes.

Des projets phare ?

Parmi les autres projets phares de WIMEN, implémenter des codes et des référentiels en entreprises qui permettrait un «rééquilibrage » de la présence des femmes dans le top management et cela à travers l’engagement des dirigeants hommes ou femmes. Des actions qu’on entreprendra en synergie avec des associations, partenaires, entreprises marocaines et étrangères. Enfin notre vocation internationale a été affirmée dès le départ, avec l’ambition tel que prévu dans nos statuts, de créer des antennes a l’étranger pour exporter Wimen et tisser un network a une échelle plus grande.

 Parlez nous du lancement de ce 24 janvier. Le leadership a été votre 1ere thématique pourquoi ?

Le 24 janvier dernier nous avons organisé notre premier évènement qui a vu la participation d’une soixantaine de dirigeantes, dirigeants, et sympathisants de WIMEN.

Cela a été l’occasion de présenter le réseau et en même temps de signer un partenariat avec la société gestionnaire du technopark, acteur de référence dans l’accompagnement des startups et de l’innovation. A travers cette convention WIMEN accompagnera les startups féminines hébergées dans le nouveau coworking du technopark.

Cette première rencontre a été consacrée naturellement à la thématique « leadership féminin, leadership de demain ? » car WIMEN met en avant le leadership féminin, considéré comme un ensemble d’aptitudes et qualités relevant de l’intelligence émotionnelle et qui permettent aux femmes de fédérer, d’impulser, et de mener leur entreprise vers le cap de la performance. Ces qualités peuvent être également portées par les hommes, et sont de plus mises en avant dans les entreprises, du fait de la mutation de la culture managériale. Donc il ne s’agit donc pas d’opposer les femmes aux hommes, mais de créer un code de leader dans l’entreprise aujourd’hui et de demain qui promouvoir une culture managériale basée sur des valeurs de mixité.

Ce 1 er événement a vu la participation de Mme Najat Mjid, experte internationale dans le domaine des droits de l’enfant, et Fondatrice de l’association Bayti, Mme Feriel Berraies, chercheuse en sciences sociales, militante associative pour les droits humains et de la femme, ancienne diplomate, ainsi que de Mme Sanae Lahlou, experte dans le développement international, le market intelligence, et l’accompagnement des entreprises dans leur internationalisation.

Qu’ avez-vous envie de dire aux jeunes filles qui seraient tentées par les métiers de l’entreprise et de la finance ?

Mon métier me passionne et m’enrichit intellectuellement et continuellement. Il n’y a certes beaucoup de chiffres, mais il y a aussi beaucoup d’analyses, de stratégies financières, de conseils légal, juridique, fiscal, en organisation, en finance et beaucoup de contacts humains.J’encourage toutes les femmes, qui se sont engagées dans cette carrière, à aller jusqu’au bout car c’est un horizon professionnel très prometteur.

Merci Laila Al Andaloussi !

 

 

 

 

 

 


Mots clés:

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok

Afrique des Droits des Femmes

Femme leader femme de demain !

Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO