Share
Suivez nous

La Chasse aux enfants en France

Ajouté par , Le mars 24, 2012 , dans Société

Par Aicha Bounaies

La multiplication des rafles et les réalités de la traque en terre d’égalité et de fraternité, relancent la polémique du droit du sol en France. Les politiques relatives à l’immigration, devenues de plus en plus répressives et discriminatoires ont transformé la « terre d’asile » en un lent et inexorable purgatoire. Un envers du décor des plus douloureux que l’on connaît peu ou mal, car la chasse à l’homme peut pousser à des drames inimaginables, tant pour ceux qui partent, que pour ceux qui restent ou ceux qui ont été témoins. Toute une société est blessée quand elle est amputée d’une partie de sa population. L’ouvrage du psychanalyste et philosophe Miguel Benasayag avec Angélique Del Rey, est un cri d’alarme et une tentative de faire prendre conscience des conséquences déshumanisantes liées aux pratiques actuelles. Avec l’aide des membres du Réseau d’éducation sans frontières ( RESF), les deux chercheurs ont tenté de récolter différents témoignages pour mesurer l’étendue de la solidarité active française face à la traque aux sans papiers. Cet essai a aussi permis de faire découvrir l’humanisme d’une société qui malgré les lois et les politiques qui contribuent à la cassure du lien social, ne se désengage pas pour autant quand il s’agit de sauver un proche, un ami, un voisin ou un camarade de classe.
« La Chasse aux enfants. L’effet miroir de l’expulsion des sans papiers » ouvrage paru aux éditions de la découverte (2008) reste un des rares témoignages clés dans le domaine. Il met à nu les conséquences de la nouvelle politique du gouvernement Sarkozy qui ont été mises en oeuvre pour le « bien des français » cachant en fait, une mouvance très dure. Une politique de la traque pleinement assumée qui cherche se faisant, la complicité tacite du citoyen français.
Pour arriver à leurs fins, les autorités responsables véhiculent l’idée qu’ils vivent un monde en crise et qu’il n’y aura pas de quoi vivre pour tout le monde. Que ce soit pour l’eau, la nourriture ou le pétrole on tiendra le même discours. Le gouvernement sous-entend alors que si le citoyen français veut garder son confort et son niveau de vie, « le sale boulot reste une nécessité » !
Beaucoup de français, comme nous l’a confié Miguel Benasayag, ont du mal à imaginer qu’il y ait des gens qui vivent quotidiennement la peur au ventre car ils sont traqués. Quand les flics arrivent le scénario est loin de celui qui consiste à trouver des solutions comme des régularisations, bien au contraire. Pour les clandestins, il s’agit tout simplement d’une question de vie ou de mort. Dans ces situations qui sont très violentes, le sujet ne pouvant tourner cette violence contre l’agresseur, va la tourner contre lui-même. Et le nombre de faits divers à ce sujet sont éloquents, car on se rappelle tous de la chinoise qui s’est défenestrée pour échapper à une rafle dans son immeuble. La chasse aux enfants reste la méthode la plus sûre de détecter les sans papiers. C’est la politique de Pasqua, et Sarkozy en a assuré la continuité. Par exemple, on peut obliger une sage femme à dire quand elle fait accoucher une mère non déclarée. La même chose pour les éducateurs ou l’assistance sociale. Et cela s’impose également à tous les employés municipaux qui détectent les sans papiers lors de leurs démarches administratives. Ces politiques déshumanisantes vont, au nom de la défense de la société, reproduire de multiples frontières en les rendant « intérieures » en stigmatisant la différence entre les « légaux » et des clandestins. Les séparations géographiques entre ceux qui habitent en ville et ceux qui sont en banlieue, les actifs et les chômeurs, ceux qui ont la bonne religion contre ceux qui ont la mauvaise religion ou la bonne pratique de l’Islam et la mauvaise pratique, font partie de toutes ces dichotomies encouragées par le gouvernement français actuel.
Toutes ces frontières donnent au final, une montée de la violence et le renforcement du communautarisme. L’action des autorités menacera par ailleurs, sérieusement l’équilibre de la société et celle des enfants. Avec des conséquences sur l’avenir qui n’ont certainement pas été identifiées.

Fiche Technique :
La Chasse aux Enfants. Editions de la Découverte. 2008
Bio Expresse de Miguel Benasayag :

Miguel Benasayag est un philosophe et psychanalyste franco-argentin, il est l’auteur de plusieurs ouvrages aux Editions de la Découverte, avec Angélique Del Rey dont, Connaître et agir ( 2006) et Eloge du Conflit ( 2007).


Mots clés: , , , , , ,

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO