Share
Suivez nous

Laura Mc Seveney Sprague  » Sauver les orphelins séropositifs du Swaziland »!

Ajouté par , Le mars 27, 2012 , dans Société

Par Maya G

Elle a été notre coup de cœur du Cartier Woman Initiative Award, il ya deux ans, elle n’avait pas gagné le prix pour l’Afrique, mais en tout cas, elle l’a gagné dans le cœur de UFFP!
Nous vous racontons les combats de cette jeune femme Chef d’Entreprise qui est déterminée à se battre pour que son beau pays le Swaziland prenne plus en charge le cas dramatique des enfants orphelins et abandonnés qui naissent séropositifs. Un fléau terrible subit presque avec fatalité, sachant que ce pays a le taux de mortalité le plus important lié au Sida dans le Monde. Il est à prévoir dans le futur que si nous ne trouvons pas une solution à terme, la population du Swaziland sera en grave danger d’extinction. Récit du beau rêve de Laura Mc Seveney Sprague son berceau pour les enfants malades et laissés pour compte  » Gaeia Craddle »

Entretien avec UFFP

Parlez nous de la situation des orphelins du Swaziland ?

Elle est très grave et dangereuse pour ces enfants. Au Swaziland, les enfants sont considérés comme un fardeau, leur futur est incertain. Avec la pauvreté, tout est si aléatoire pour eux, il n’y aucun système de sécurité sociale, rien pour venir les prendre en charge. Le Swaziland a le taux de séropositivité le plus élevé au Monde, plus de 40% de la population adulte est touchée. De ce fait, face au fléau on compte chaque année 130000 orphelins et enfants vulnérables sans compter les grossesses non désirées et les enfants abandonnés. Le pays n’a pas de politique de protection pour ces enfants, rien pour les protéger !
Les Nations Unies prédisent que si rien ne change il est à prévoir que la Nation Swazi sera en voie d’extinction d’ici 2050.

Avec une population de moins d’un million ( 953524) avec prés de 60% de cette population vivant en dessous du seuil de pauvreté soit l’équivalent de 60 dollars par jour. Les problématiques des inégalités sont à leur apogée, si l’on considère qu’uniquement 40% de la population vit dans un indice de normalité soit 14% qui peuvent contrôler leur revenu. Avec le taux élevé de séropositivité, le taux de vie est réduit à 37 ans. Les 535000 qui constituent la population ont l’âge de 18 ans ( 56% de la population totale) dont 75000 à 10000 sont des orphelins et 65% sont séropositifs. En 2010 les chiffres ont doublé!
La plupart des ménages et des famille compte des jeunes de 18 ans qui sont les substituts parentaux. Une fille sur trois sera violée et une sur quatre connaitra des brutalités physiques!

Gaea est née pour lutter contre ces fatalités ?

Je suis née dans une famille d’entrepreneurs et j’ai été bercée depuis toujours dans le monde des affaires. Mais c’est surtout mon travail dans les hôpitaux qui m’a le plus marquée. J’étais bénévole dans le service néonatal du temps où j’étais encore à l’école, et j’en ai vu des bébés et des nourrissons passer ( sourire) à l’époque cette expérience m’avait beaucoup marquée mais je ne réalisais pas encore l’amplitude de ce problème dans mon pays, j’étais assez jeune. Mais je me rappelle que je revenais en pleurant à chaque fois !
C’est quand j’ai eu mes filles, que je suis devenue maman, que j’ai ressenti ce besoin, j’imaginais alors la douleur d’une mère qui est obligée de se séparer de son enfant car elle ne pouvait matériellement s’en charger, c’est la plus grande des douleurs!

Je voulais me battre avec Gaea, donner de l’espoir, donner des alternatives à ce désespoir et cette fatalité!

Gaea est mon rêve et j’espère qu’un jour je pourrais le concrétiser, mais je sais aussi que sans bases solides, ce rêve ne pourra voir le jour.

Gaea les objectifs ?
On est une Association à but non lucratif, on est très protecteur de la nature et de l’environnement, nous proposons une éducation de la petite enfance aux jeunes mamans. Nous voulons également proposer un foyer stable aux enfants abandonnés mais pour cela il faudra avoir les revenus qui nous permettront de nous auto financer. Je voudrais à terme récupérer tous les enfants abandonnés malades et leur donner un refuge.

Gaea c’est construire une nouvelle société de demain? Absolument oui, Gaea se positionne dans le caritatif mais cela devrait être aussi une entreprise qui à terme s’autofinancera. C’est important pour les enfants que nous accueillons de voir que l’on est autonome financièrement.
Nous voulons que nos enfants participent avec nous à ce projet, qu’ils aident au sein de notre communauté. Plus encore Gaea est un nouveau modèle de société pour le futur des enfants et donc pour notre Nation. Car les enfants sont le futur de la Nation. Pour cela, il leur amour, protection et prise en charge. Afin qu’à leur tour, ils donnent ce qu’ils ont reçu.


Mots clés: , , , , , ,

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO