Share
Suivez nous

L’ESPRIT SINGULIER, Collection de l’Abbaye d’Auberive

Ajouté par , Le mai 1, 2016 , dans Art Expo, Déco Eco, LifeStyle

Du 30 mars au 26 août 2016 à Paris Par Diane Cazelles « Les soixante-dix artistes réunis dans cette exposition, reflétant les partis-pris d’un collectionneur singulier, forment une sorte de société secrète où les affinités ne manquent pas. Les figures tutélaires de Bellmer, Music, Rebeyrolle, Rustin, Pons, Deux ou Dado voisinent avec les inspirés de l’art brut et de l’art singulier et les actuels représentants d’une peinture expressionnisme exacerbée. S’ouvrant sur notre humanité souterraine, leurs œuvres échangent de mystérieuses résonances. Elles nous imposent un nouveau regard sur l’art  et la création. » Martine Lusardy, directrice de la Halle Saint Pierre, et commissaire de l’exposition.

BIHOREAU Willy. Sans Titre, 2008, acrylique sur papier marouflé, 90x145cm © Atelier Démoulin

BIHOREAU Willy. Sans Titre, 2008, acrylique sur papier marouflé, 90x145cm © Atelier Démoulin

En Mode Singulier Ces artistes sont des familiers de l’inconnu et de l’étrange. Leurs œuvres sont dans l’entre monde, là où se célèbrent les noces de l’art et de la folie, de la vie et de la mort, où se jouent les multiples passages de l’originaire à la culture, de l’intime à l’universel. Leurs œuvres, qu’elles soient austères ou délirantes, sauvages ou sophistiquées, expressionnistes ou narratives, qu’elles manient l’humour ou l’émotion, sont porteuses d’excès mais aussi de poésie et d’innovations.

BLANQUET Stéphane. La petite fille. PhotoAtelierDémoulin ©Abbaye d'Auberive

BLANQUET Stéphane. La petite fille. PhotoAtelierDémoulin ©Abbaye d’Auberive

Ils dessinent, peignent, sculptent. Ils collectent des objets de rebuts ou puisent dans la nature traces et empreintes. Ils assemblent, collent. Expérimentateurs primitifs ou raffinés d’un grand art, explorateurs de langages archaïques, magiciens du matériau brut, ou bien même artistes professionnels volontiers libertaires, ils inventent des mondes singuliers, préférant la liberté des chemins insolites, l’audace de la marge, à « l’asphyxiante culture » que pourchassait Dubuffet.

DEUX Fred. Je Feu, 1960, laque et encre de Chine reproduit sur livre, 72x98cm ©atelier Démoulin

DEUX Fred. Je Feu, 1960, laque et encre de Chine reproduit sur livre, 72x98cm ©atelier Démoulin

Leur art est profondément en résonance avec l’esprit de notre temps qui sait que les valeurs de l’art sont éphémères et destructibles, comme l’est le monde de la culture, de la Beauté et du Vrai tout comme l’homme du commun sait que désormais les civilisations sont mortelles. L’Abbaye d’Auberive, 10 ans au service de la création C’est 30 années d’observation et d’exploration. Ces artistes d’exception, Jean-Claude Volot les cherche partout. Asie, Afrique, Amérique, son rôle de médiateur national. Des entreprises et président du conseil de l’Agence nationale pour la création d’entreprise le font voyager dans le monde entier, à l’affût de nouveaux chocs artistiques. Mais une fois les œuvres dénichées et acquises, il faut aussi faire vivre la collection. Et pour accomplir cette tâche, il a confié les rênes du centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive à sa fille Alexia Volot. Une jolie façon de transmettre et de faire vivre sa passion pour la collection.

MARSHALL Francis. Chambre 23, 2007, technique mixte © Abbaye d'Auberive

MARSHALL Francis. Chambre 23, 2007, technique mixte © Abbaye d’Auberive

La collection Le centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive, avec ses 2500 œuvres, possède l’une des plus grandes collections privées d’artexpressionnisme contemporain figuratif et d’artsingulier de France. Commençant à collectionner les artistes liés au mouvement CoBrA qu’il affectionne tout particulièrement (Karel Appel, Bengt Lindström…), Jean-Claude Volot acquiert ensuite des œuvresd’art brut et d’art singulier qu’il découvre notamment dans la revue spécialisée « L’œuf Sauvage » (Philippe Dereux, Louis Pons, Fred Deux, Stani Nitkowski, Michel Macréau…), avant de logiquement s’intéresser à l’expressionnisme contemporain (Jean Rustin, Paul Rebeyrolle, Roger-Edgar Gillet) Autant d’artistes que ce fervent collectionneur a acquis depuis une trentaine d’années. « Pour Auberive, la collection est construite sur la constante de l’humain essentiellement basée sur l’émotionnel »explique Jean-Claude Volot.

REBEYROLLE Paul. Splendeur de vérité, 1994, technique mixte, 280x240cm © Atelier Démoulin

REBEYROLLE Paul. Splendeur de vérité, 1994, technique mixte, 280x240cm © Atelier Démoulin

Depuis 1986, la Halle Saint Pierre est le centre culturel parisien de l’art brut et de l’art singulier. Grâce à l’exposition Art brut et compagnie en 1995, une première en France, la Halle Saint Pierre installe sa réputation de musée expérimental et précurseur. Elle n’a cessé depuis de présenter au public des collections d’avant-garde, un regard profond et réflexif sur l’art populaire contemporain. INFORMATIONS HALLE SAINT-PIERRE, 2, rue Ronsard, 75018 Paris Métro : Anvers (2), Abbesses (12) Ouvert en semaine de 11h à 18h / samedi de 11h à 19h / dimanche de 12h à 18h Expositions temporaires : 8,50 €, tarif réduit 6,50 € www.hallesaintpierre.org


Mots clés: ,

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok

Gastronomie

FISH4EVER

Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO