Toute la résilience du MONDE !

  • By UFFP
  • 6 avril 2019
  • 0
  • 2 Views

 

L’éditorial du mois d’avril

Photo crédit

TAO Zemzemi Paris

Stylisme Antik Batik Paris

MUA Kathy Heidarpour

C’est le printemps mais ce fut aussi pour moi le mois du deuil, de la rupture et des renonciations. Et parce que partir  ou laisser partir un être cher, c’est aussi mourir un peu, il m’a fallut un peu de temps pour pouvoir produire cette édition. Je boucle un peu en retard mais en prévision d’une prochaine retraite dans le Grand Oriental au Maroc à la fin de ce mois d’avril. J’aurai le bonheur de retrouver cette région auprès d’amis du cœur devenus comme une famille pour moi, pour revenir à l’essentiel mais aussi me ressourcer prés de la Grande Bleue à Saadia et aux portes du désert, à Figuig.

Je n’ai pu malheureusement assister à Essaouira au GIS 2019 de mon amie Nawel H, mais il  me fallait mettre un temps de pause, pour digérer le départ d’êtres aimés et également  faire face à un trop plein d’activités qui ont fait que je me suis retrouvée en mode surdosage physique et émotionnel.

L’Hyperactivisme pour moi est une nécessité et une raison d’être et je n’ai jamais eu peur des tâches ardues, ce qui me terrasse par contre sont les ruptures émotionnelles. Et dans la vie nous sommes tous logés à la même enseigne, devoir quitter, accepter les deuils, se tromper, mal faire les choses et regretter ensuite. Mais je reste philosophe, résiliente et lucide, fataliste de  par ma culture mais aussi courageuse intellectuellement, car il faut se donner le temps pour tourner chaque peine, chaque échec, comme une mise en garde pour des lendemains meilleurs. L’essentiel étant de savoir tirer un apprentissage, apprendre, grandir toujours et encore.

crédit TAO Zemzemi Paris Feriel Berraies Guigny editor
crédit TAO Zemzemi Paris
Feriel Berraies Guigny editor

Que serait la vie si elle était linéaire, si tout était prévu, on me dit parfois que je prends les choses trop à cœur, et bien c’est le lot des hypersensibles, des émotifs, des intuitifs, des écorchés vifs qui ont choisi de mener une vie hors des sentiers battus par idéalisme. Il faut rester vraie ne jamais marchander son cœur, son corps, ses convictions et être prêts à en assumer le prix.

Dans ce monde où tout se fait et se défait si rapidement, je tâche moi de rester solidement ancrée dans mes principes, même si cela va à contrecourant à contre sens du politiquement correct et de la facilité. Je suis une passionaria et je n’ai pas envie d’une vie de conformisme et d’hypocrisie sociale, je veux bruler ma vie jusqu’au bout, vivre les choses intensément en toute vérité.

Nous n’avons qu’une seule vie et il ne faut pas se gâcher, il ne faut pas se tricher, il ne faut pas se mentir et il ne faut pas mentir aux autres.

C’est réellement la leçon que j’aimerai donner à mes lecteurs, mes amis proches et lointains, les followers et mes patients. Oui j’accompagne, je soigne, je prends beaucoup sur moi, le don de soi est pour moi sacré, c’est ma religion, à m’en oublier souvent, mais quel bonheur que de pouvoir apaiser, là où moi je n’ai jamais pu m’apaiser.

Cette édition est particulièrement difficile mais elle est ma rédemption, elle met en avant ce que j’aime de mon pays la Tunisie, des parcours, des personnalités, des activités qui montrent le meilleur de mes racines.

J’avais depuis plus de trois semaines, perdu l’envie d’écrire et en écrivant cet édito, je me rappelle comme cela m’a manqué. Je sais que beaucoup de mes followers sur les réseaux sociaux, guettent mes écrits, s’inquiètent, beaucoup m’ont entourée de leur amour et je les en remercie.

Je suis une influenceuse mais pas dans le bling bling et  le paraitre, mes combats sont légitimes et humanistes, ils touchent le genre, l’enfance, la planète les droits de l’homme la médecine douce. Je reste une chercheuse en Sciences Sociales et Experte dans plusieurs plateformes entre la France le Maghreb et l’Afrique subsaharienne et c’est cette légitimité que je revendique.

Je suis certes, multicasquettes et touche à tout et je peux autant donner mon image en tant qu’ex modèle pour de belles causes qu’écrire des Essais en Criminologie, je remercie le seigneur qui me donne justement la force de tant de versatilité.

Je suis fière et heureuse que le Forum de DAVOS m’ait citée comme bougeuse des lignes et influenceuse dans mes métiers en médecine douce (Enfance et cancer en Afrique) ; d’écrire pour plusieurs médias de renom, de recevoir des Prix, et cela me donne la force de continuer . Parque ma mission sur terre n’est pas encore finie, mais celle de mon persan adoré ISIS est finie, et  cela a été une très grande douleur. Dire aurevoir à une compagne de 17 ans qui a été ma plus fidéle amie et mon éponge émotionnelle. Beaucoup n’ont pas compris ma douleur, mais l’amour fusionnel que j’ai pour les animaux, démontre justement mon côté hypersensible, quand on n’aime pas l’ animal on n’aime pas l’humain non plus…

Alors je voudrai lui rendre hommage, une dernière fois, elle est partie à six jours de ses 17 ans, il y a déjà aujourd’hui, 8 jours et elle me hante, mais sa douleur est venue aussi accompagnée de plusieurs autres pertes affectives et ce fut terrassant pour moi.  RIP ma lionne ma leçon de résilience tu es à jamais dans mon cœur et ton amour est irremplaçable  !

Mes pages seront empruntes d’émotions ce mois d’avril, avec des portraits, des causes, des personnalités attachantes, qui montrent le meilleur de mon pays la Tunisie.

Nos pages shopping du printemps sont également au rendez-vous.

Dans l’attente de vous retrouver pour une nouvelle édition, je vous remercie de votre fidélité et je vous serre sur mon cœur !

Fériel Berraies Guigny

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *