Share
Suivez nous

Maya Angelou: voix de l’universel noir

Ajouté par , Le mars 27, 2012 , dans Femmes et Hommes d’Ethique

Par Elyssa Souissi


Elle est la voix du Monde noir. Elle est tout un symbole, et résume à elle seule l’histoire du peuple afro-américain. Maya Angelou est aujourd’hui considérée comme l’un des chantres de la littérature contemporaine. Poétesse, éducatrice, historienne, auteure de romans à succès, actrice, dramaturge, militante des droits civiques, productrice et réalisatrice, elle est une artiste accomplie. Son apport est incontestable pour l’humanité. Aujourd’hui elle incarne le militantisme fait femme. La voix de l’amour et de la tolérance, partout où elle passe elle répand sa sagesse légendaire. Comme de nombreux leaders afro-américains elle a apporté son soutien à Hillary Clinton lors des primaires du Parti Démocrate pour l’élection présidentielle américaine avant de se ranger du côté de Barack Obama. Maya Angelou est connue pour ses œuvres autobiographiques I Know Why the Caged Bird Sings (1969) et All God’s Children Need Traveling Shoes (1986). Son recueil de poèmes Just Give Me a Cool Drink of Water Fore I Die (1971) a été proposé pour le prix Pulitzer. Elle continue aujourd’hui d’influencer de nombreuses personnalités afro américaines dont Oprah Winfrey.


Itinéraire d’une petite fille du Missouri
Maya Angelou a vu le jour à Saint-Louis dans le Missouri. A peine née elle quitte le berceau familial pour s’installer avec sa famille en Californie. Ses parents faisant face à la pauvreté ne peuvent subvenir aux besoins de leurs enfants. Elle est envoyée chez ses grands-parents à Stamps dans l’Arkansas. Très tôt elle est confrontée au racisme dans un Etat du Sud très conservateur. Adolescente, elle retourne en Californie, studieuse et bonne élève elle intègre une école noire. Elle sera la première noire à fréquenter une école de blancs. Pour pouvoir payer ses études, elle fera tout: cuisinière, danseuse et chanteuse.
Elle obtient une bourse pour les Arts et étudiera la danse et le théâtre à San Francisco A 14 ans elle quitte tout et devient la première femme afro-américaine chef d’orchestre du téléphérique. Elle a ensuite terminé ses études secondaires, avant de donner naissance à son fils Guy. Fille mère, elle survivra en faisant des petits boulots de cuisinière et de serveuse. Mais sa passion pour la musique, la danse, la performance artistique, la poésie sont les plus fortes et elle fait son retour sur scène. En 1954 et 1955, Maya Angelou fait sa première tournée en Europe avec une production de la pièce d’ opéra intitulée Porgy and Bess . Elle prend des cours de danse moderne avec Martha Graham et dansera avec Alvin Ailey dans plusieurs spectacles télévisés. En 1957 elle fait son premier album de chanson , Lady Calypso.
En 1958, elle retourne à New York, et rejoint le Harlem Writers Guild, jouera un rôle dans la production de Broadway issue de l’œuvre de Jean Genet  » les Noirs » elle écrira la pièce  » Cabaret pour la liberté » et y jouera le rôle principal.

Rencontre du cœur avec l’Afrique et premiers combats
Son premier contact avec l’Afrique sera aussi son premier amour, il s’appelle Vusumzi Make il est Sud- africain et est le compagnon de lutte de Nelson Mandela. Elle l’épousera et vivra quelques années en Egypte et au Ghana. Elle y rencontrera de grands militants de la cause noire comme Malcom X. De retour aux Etats Unis elle s’engagera à ses côtés jusqu’à ce qu’il soit assassiné. Mais Maya n’arrêtera pas son combat pour autant, elle devient peu après la coordinatrice de la section New Yorkaise de Marthin Luther King. A son tour Martin Luther King est assassiné. Parce qu’elle est devenue la femme de l’ombre mais aussi la militante des noirs du Monde, Maya Angelou décide de mettre en mots son vécu, ses passions et sa lutte pour un Monde plus juste.
En 1960, elle s’installe en Egypte et dirigera l’hebdomadaire en langue anglaise  » The Arab Observer ». L’Année d’après, elle se rend au Ghana. où elle enseigne à l’Université Ghana’s School of Music and Drama, puis écrira pour The Ghanaian Times.
Une plume du Monde noir est née
C’est l’écrivain originaire de Harlem, James Baldwin qui la poussera vers cette nouvelle vocation. Maya est alors riche de toutes ses expériences heureuses et douloureuses qui l’ont rendue femme mais surtout fière de ses racines et de son identité. Elle a beaucoup voyagé et a sa propre vision du Monde. Un Monde sans couleurs et frontières. Elle a une extrême sensibilité par rapport à la culture de l’autre et parle anglais, français, espagnol, italien et arabe. Maya Angelou lit beaucoup et est curieuse de tout ce qui l’entoure. En 1981, elle s’installe en Caroline du Sud à Winston-Salem et y tient la chaire d’études américaines à l’Université de Wake Forrest. Mais elle fera toujours le lien avec Harlem symbole du Monde noir aux Etats-Unis et participera en 1995 en tant qu’oratrice à la Million Man March de 1995.
Poétesse dans le cœur et dans l’âme, Maya a un style bien à elle, une prose et un esthétisme lyrique qui s’associant à la force de ses convictions, font d’elle une auteure incontournable. Aujourd’hui elle est une icone pour des générations entières elle a côtoyé et captivé les plus grands auditoires. Avec les conseils de son ami, le romancier James Baldwin elle a écrit  » je ne sais pas pourquoi l’oiseau en cage chante » . publié en 1970. Le livre l’intronisera dans le monde de l’écriture et avec lui elle connaitra un énorme succès populaire. On connait à l ‘heure d’aujourd’hui prés de 30 best Sellers, parmi les ouvrages qu’elle aura publiés.

Débuts dans le petit et grand écran en tant que scénariste
Maya Angelou est aussi une actrice et une scénariste à succès. On lui connait une apparition remarquée dans le film  » Georgia, Georgia » dont elle aura aussi composé la musique. Une pionnière dans le cinéma et la télévision, Maya Angelou est la première femme afro-américaine à avoir été filmée et a été nominée pour le Prix Pulitzer. On la verra ensuite dans la série filmée  » Roots » tirée du roman d’Alex Haley’s en 1977 et aussi dans  » poétique justice » de John Singleton en 1993. Elle dirige et met en scène son premier long métrage  » Down in Delta » en 1996. Elle composera une série de poèmes et sera la narratrice dans le film qui a gagné un Award  » The Black Candle » film dirigé par MK Asante. Dans « The Black Candle » elle dit , « Nous nous souvenons de notre passé glorieux, et nous devons célébrer le meilleur de ce que cela signifie d’être qui nous sommes. C’est un moment où nous nous réunissons dans l’esprit de famille et la communauté, pour célébrer la vie, l’amour, l’unité et l’espoir.  » Un film qui restera dans les annales car il retrace l’histoire émouvante de la lutte du peuple noir américain et le triomphe de la famille, la communauté et la culture face aux intempéries. Filmé à travers les États-Unis, en Afrique, en Europe et dans les Caraïbes, « The Black Candle » est un éclairage des sept principes de Kwanzaa qui sont : l’unité, l’autodétermination, le travail collectif et de responsabilité, l’économie coopérative, le but, la créativité et la foi ; des valeurs qui sont d’une importance vitale aujourd’hui, pour toutes les sociétés.
Fervente défenderesse des Droits civiques
Maya Angelou n’a jamais pu oublier la douleur et les morsures de son enfance. La discrimination raciale, le rejet ont peuplé son enfance, cette cause qui est la sienne et qui est aussi celle de ses frères. Stoïque et fière elle n’a jamais courbé l’échine et a puisé dans sa foi inébranlable et les valeurs de la famille afro-américaine traditionnelle, la communauté et la culture qui ont bercé son enfance. Au Ghana, elle rencontre Malcolm X et ses premiers combats se feront à travers sa cause, en 1964, elle retourne en Amérique pour l’aider à construire sa nouvelle Organisation de l’unité afro-américaine. Peu de temps après son arrivée aux États-Unis, Malcolm X est assassiné, et l’organisation dissoute. Peu de temps après l’assassinat de Malcom X, Marthin Luther King demande à Maya Angelou de servir de Coordonnatrice à la Southern Christian Leadership Conférence. Luther King sera à son tour assassiné en 1968 jour de son quarantième anniversaire. Maya Angelou est dévastée…
Femme de liberté et de pouvoir
Les plus grands chefs d’Etat font appel à elle. Maya Angelou est la voix de la liberté et de la sagesse. Elle a siégé dans deux comités présidentiels et a reçu la Médaille présidentielle de la Culture en 2000, la Médaille de Lincoln en 2008, et a reçu 3 Grammy Awards. Le Président Clinton lui demandera de composer un poème pour sa cérémonie d’investiture en 1993. Son poème a été diffusé en direct partout dans le monde. Maya Angelou a reçu plus de 30 diplômes honorifiques et elle est professeur à la Reynolds American Studies à l’Université Wake Forest. Ses actions continuent de libérer les esprits, d’ouvrir les cœurs et de guérir les maux de l’humanité.
Femme d’engagement et d’espoir
Toujours à l’écoute des plus démunis, Maya Angelou a fondé le Maya Angelou Center for Health Equity. A travers le programme de cette institution elle entend favoriser l’équité en santé dans son pays en replaçant la découverte scientifique dans l’action. Le Centre à l’objectif de parvenir à l’équité, en procédant à la recherche sur la santé destinée à la population nécessiteuse et en développant des partenariats communautaires durables et mutuellement bénéfiques. Il s’engage aussi à fournir des initiatives éducatives pour diversifier les effectifs de la santé clinique et biomédicale « Maya Angelou le dit toujours« nous devons prendre un jour pour guérir des mensonges qui nous ont été dit, et ceux que nous nous sommes aussi dits. » Un appel à la guérison et la renaissance pour encourager les gens partout dans le monde à mettre le travail de guérison et de réconciliation à la tête de leurs programmes!


Mots clés: , , ,

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok

Afrique des Droits des Femmes

AMREF sauvons les mamans d’Afrique !

Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO