Share
Suivez nous

Relancer la filière des Amandiers en Provence

Ajouté par , Le février 1, 2016 , dans Evasion, Evénement, L'Autre Consommateur, Naturalia

250 amandiers ont été plantés les 20 et 21 janvier 2016 derniers en contrebas de la Vallée des Alpilles.

Par Fériel Berraies Guigny

Une magnifique initiative green lancée en partenariat avec la Fondation Yves Rocher-Institut de France, l’Afac-Agroforesteries et le lycée agricole de Saint-Rémy-de-Provence, dans le cadre du programme Plantons pour la planète.

5513220510-Amandier-en-fleurs-a-Sainte-Jalle-p

UFFP étaient présents pour aider à planter dans un   cadre magnifique de biodiversité, au cœur de la vallée des Baux-de-Provence, le mois de janvier dernier.

Plusieurs parcelles communales disponibles, à proximité du Château des Baux ont permis de relancer cette culture.

amandiers2

Relancer cette culture délaissée tout en l’intégrant dans un nouveau développement économique
Depuis 2014, la communauté de communes a inclus dans son schéma de développement économique une relance de la filière amande autour du massif des Alpilles, en complément de l’olivier et de la vigne. Étendue par la suite grâce à la Chambre d’agriculture à l’échelle régionale, cette relance en Provence-Alpes-Côte d’Azur a pour ambition la plantation de 1000 hectares d’amandiers dans les cinq prochaines années.

250 amandiers ont été plantés au cœur de la vallée des Baux-de-Provence.

La Fondation Yves Rocher en partenariat avec les opérateurs et les  élus de la communauté de communes Vallée des Baux Alpilles (CCVBA)  ont lancé la première opération de plantation d’amandiers au pied du château des Baux-de-Provence, qui voit passer 1,5 million de touristes par an.

amandier

Tourisme, économie et Ecologie durable

Relancer une culture qui était une spécialité dans le passé et qui était en déliquescence  selon Daniel Beaupied, adjoint à l’environnement de la commune.

A rappeler que la culture de l’amandier, répandue jusque dans les années 1950, avait disparu presque entièrement du paysage. Mais aujourdhui, les mœurs et la consommation changeant,  les marchés asiatiques, et américains étant les principaux  pourvoyeurs , le cours de l’amande flambant, cela devient intéressant pour la région Provence. A rappeler que la  France ne produit même pas 1 % de sa consommation d’amande et que la plupart des amandiers plantés viennent des USA.

Amandes vigne et olives pour une diversification de la filière agricole

La diversification serait de mise aujourd’hui dans la région, d’autant que la culture de l’amande répondrait aux besoins des divers domaines issus de la cosmétique, mais également de la consommation agro alimentaire

Sans compter l’aspect « esthétique » de ce bel arbre qui est le premier à fleurir  dès la fin janvier, symbole de renaissance de la nature si bien couché sur la toile par Van Gogh, présente un intérêt pour le tourisme « hors saison » poursuit Hervé Chérubini.

Pour l’instant, cette relance de la culture de  l’amandier sur le territoire de la Vallée des Baux et des Alpilles ne concerne que quelques dizaines d’hectares, mais selon la chambre d’agriculture Paca, l’ambition serait de planter 1000 ha sur les cinq prochaines années sur toute la région.


 


Mots clés: ,

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO