Share
Suivez nous

Le Prix des Femmes Marjolaine 2015


Le Prix des Femmes Marjolaine 2015 dévoile ses lauréates

Catégorie Alimentation & Climat en France

DSCN1228-

« Les Incrépides », une start-up pour livrer un croustillant de la mer

E l l e s se sont b a p t isées l e s « Incrépides », et intrépides, elles le sont car il faut une bonne dose d’énergie et de courage pour investir l ’ ex igeant marché de l ’ a g roalimentaire quand on est encore étudiantes à l’Ecole de Design Nantes Atlantique et ONIRIS, l’une des plus prestigieuses écoles d’ingénieurs agro alimentaire. Leur credo : proposer un produit « tout prêt », complet et équilibré, à un prix accessible à tous. Sus à la « junk food », avec KOKINEO, nos jeunes créatrices remettent en selle un coquillage méconnu et pourtant abondant et le moins cher de la planète : la crépidule. Sa pêche en baie de Cancale permet de rééquilibrer la biodiversité et c’est sous la forme de panés croustillants intégrant féculents et légumes que les Incrépides partent à la conquête des assiettes. Épaulées par l’entreprise ALD qui exploite l e c o q u i l l a g e d e p u i s C a n c a l e , l e s 6 étudiantes ont imaginé 3 recettes o r i g i n a l e s p o u r  séd u i r e t o u t e s l e s p a p i l l e s , d a n s l e r e s p e c t d e l’environnement et de la santé. Le « coquillage coquin, breton et voyageur » fait l’objet d’une communication décoiffante qui fait déjà le buzz sur les salons ! Claire Bergerot, Oriane Bonnard, Wendy

Hoquet, Julie Le Ster, Sixtine Oger de Gonneville et Camille Rabourdin

http://www.lacrepidule.com/

Catégorie Agriculture & Climat en France

DSCN1221-

« Partageons les jardins », une association pour réveiller les jardins

C’est en région toulousaine que l’association Partageons les jardins cultive les liens entre les jardiniers et accompagne la création de jardins partagés, 7 depuis sa création en 2009 et 5 en projets. Un jardin partagé, c’est bien sûr pour les adhérents une démarche vers une alimentation saine, en faveur de la biodiversité, mais c’est aussi une dynamique locale, l’entraide, le dialogue, le retour du lien social,

dans des quartiers urbains en quête d’un nouveau souffle. Et du souffle, c’est ce qui peut manquer sans animations et accompagnement professionnel. Si Tatiana Etcheberry et Mathilde Chesneaux ont choisi de faire outils de sensibilisation basés sur le « faire ».

Leur ambition : toucher un autre public, en particulier les personnes isolées ou en marge de la société. Ilots de fraîcheur, bulles de déconnexion du tumulte urbain, au-delà de l’alimentation et de la biodiversité, les jardins partagés répondent à de n o m b r e u x e n j e u x a u coeur d u réchauffement climatique et du volet sociétal du développement durable. Des lauréates naturelles pour l’édition 2015 !

http://www.pretersonjardin.com/

Catégorie Agriculture et/ou Alimentation & Climat

solidarité internationale

DSC01265- (Copier)

« Association pour la Promotion des Arbres Fertilitaires », une femme combattante, engagée dans l’adaptation aux changements climatiques

Au Burkina Faso, les changements climatiques ont des répercussions lourdes : baisse des rendements agricoles, dégradation des sols, perte des cheptels et des aires de pâtures, conflits entre éleveurs et agriculteurs, insécurité alimentaire à la clé.

En 2006, quand les femmes du groupement Wend Panga sont chassées de leurs terres fertiles des rives du Fleuve Nazinon, Marie Sia prend son bâton de pèlerin pour les relocaliser. Mais les terres investies sont très pauvres. Elle décide de mettre en oeuvre un programme de récupération des terres et d’adaptation aux effets du changement climatique. Avec l’appui de l’APAF1 et de nombreux partenaires, l’action est en marche : création de fosses de compostage, de pépinières et plantation d’arbres fertilitaires, pratique de semis sous couvert, paillage des sols cultivés, cordons pierreux pour réduire le ruissellement, etc. Il s’agit aussi de trouver des leviers de financement et sensibiliser, informer les populations sur les problèmes environnementaux.

Les 65 femmes du groupement sont aux commandes, organisées et volontaires, et partagent leur expérience : 80 autres groupements de la province du Nahouri sont entrés dans la démarche. Marie Sia souhaite aujourd’hui réaliser une évaluation socio-économique pour capitaliser et mettre en lumière les acquis et les impacts du programme. Et reste en veille : l’insécurité foncière est réelle et le retour à la fertilité des terres fait d e s e nv i e u x c h e z l e s a n c i e n s propriétaires…

1Association pour la Promotion des Arbres Fertilitaires (France)

 


Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO