Share
Suivez nous

THS ou hormones de synthèse = danger mesdames !

Ajouté par , Le avril 26, 2018 , dans Beautiful & Zen, Santé

 

Mesdames la pré ménopause et la ménopause c’est pas une période facile de notre vie. Et il est vrai que la facilité serait les THS ou hormones de synthèses ou certains phyto œstrogènes car hormones likes.

Mais dans ma famille j’ai le cancer du sein, donc pour moi aucune des deux options n’est concevable, et la naturopathe que je suis vous dira la même chose, les phytoestrogénes du type houblon, lin, soja, yam sont des boosters de toutes ces choses qui sont en vous, et donc ce n’est pas anodin.

Mot d’ordre celles qui ont eu ou qui ont dans la famille des cancers hormono dépendants pas touche aux THS ( traitements hormonaux de synthése) ou aux phyto oestrogénes même si c’est naturel !!!!

pickel-durch-pille-850x450

Actuellement, l’espérance de vie d’une femme est d’environ 80 ans. La ménopause survient autour de 50 ans, ce qui implique que la période de la ménopause occupe plus du tiers de la vie des femmes, soit environ trente ans. Il est crucial donc de faire les bons choix afin de préserver le plus longtemps possible votre santé et surtout votre qualité de vie. Mais pensez toujours aux effets secondaires et non au confort du quotidien, ce qui compte sont les effets à long terme.

La médecine allopathique ne propose que la prise d’hormones de synthèse dont les effets secondaires sont terribles, attention, je ne vous demande pas d’interrompre vos traitements, toujours consulter votre gygy mais soyez au moins alertées sur les conséquences !!!

Risques de cancer

Une  étude  sur  les effets des TSH Million Women Study a  porté sur un million de femmes britanniques âgées de 50 à 64 ans entre 1996 et 2001. Celles-ci prenaient un traitement hormonal de substitution (THS)  Les résultats de la recherche concluent qu’au cours des dix dernières années l’usage du traitement hormonal de la ménopause par ces femmes, les THS ONT pu entraîner 20 000 cancers du sein. Ils révèlent également que l’augmentation du risque de cancer du sein est la même quel que soit le mode d’administration du traitement, comprimés ou voie non orale (gel ou patch, largement utilisés en France et en Tunisie).

L’étude a recommande donc aux femmes actuellement sous traitement hormonal d’arrêter dès que possible. En effet les risques de cancer du sein diminuent à l’arrêt du traitement ; cinq ans après l’arrêt, les risques supplémentaires sont nuls.

Pourtant ici et ailleurs on continue à prescrire  aux patientes ménopausées  !

Pour celles qui le veulent et qui  n’ont pas d’antécédents de cancer hormonaux dépendants  (le yam, le lin, le houblon et la sauge) qui sont des hormone likes, peuvent être une alternative sur le conseil de votre naturopathe et pharmacien.

Attention pour ma part, je conseillerai de vivre les choses naturellement, même les bouffées de chaleur, et de prendre à la place des acides aminées, de la vitamine E ,de l’onagre, de l’Oméga 3 de faire beaucoup de sport et d’alimentation, d’enlever cigarette, thé et café qui augmentent les bouffées de chaleur, tout simplement.

Et bonne santé et faites-vous suivre régulièrement ( mammos, frottis etc) ,nos grands-mères ont vécu cela et pire et elles n’avaient pas besoin de tous ces substituts !

 


Mots clés:

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO