Share
Suivez nous

DEE LAY : femme de média femme de cœur !

Ajouté par , Le janvier 22, 2013 , dans Buzz, Ethical People, Evénement, Paroles Ethiques, Société, Star Ethique

 

 DEE LAY DR Fabien Mancel photographie

Son joli minois n’est pas inconnu du Paf et sa personnalité  cache bien des vertus. Dee Lay est une présentatrice TV, journaliste et productrice Guadeloupéenne avec des origines Sénégalaise et Indienne.Elle a animé sur les ondes de la radio Tropiques FM; a présenté entre autre tous les jours en direct, l’émission à succès :« La Vraie Emission », traitant l’actualité et la politique mondiale sur la chaîne Télésud.

Texte et photo reproduction interdite

Elle est aussi productrice d’émissions TV dont le talk show :« Don’t Lie With Dee Lay » qui est diffusé tous les jours sur la chaine de la TNT, BDM TV, France Diversité Média, mettant en avant le parcours de personnalité connue du sport, cinéma, musique, politique, culture, mode, etc…

Par Fériel Berraies Guigny

Pour cette année 2013, elle compte lancer 2 nouvelles émissions qu’elle a écrites.

Dee Lay, trentenaire engagée et afro-optimiste,comme elle aime se présenter, à répondu à cœur ouvert à UFFP.

 

Entretien :

1) Que et qui fait courir Dee?

Ce qui me fait courir est la détermination, cette envie de réussir afin d’avoir plus de poids pour aider les autres, m’investir, militer.

2) A l’aube de 2013, votre souhait pour la planète ? Les femmes?

Mon souhait pour cette planète serait que nous apprenions à vivre dans l’unité, dans le respect de chacun et de ses différences, que nous apprenions à nous écouter, nous entraider au lieu de nous déchirer… Qu’il n’y est plus de guerre comme actuellement au Mali, de souffrances, d’injustices, que le vivre ensemble soit une valeur fondamentale dans la vie de tous, quelque soit notre couleur de peau, notre religion ou notre orientation sexuelle.

Pour la femme, souveraine de l’univers, qu’elle soit respectée à sa juste valeur, qu’il n’y ait plus d’inégalités mais qu’au contraire l’équité et la parité soient vraiment appliquées, notamment au niveau de l’entrepreneuriat et des salaires.

Et puis mon souhait le plus cher serait que plus jamais de violences soient faites aux femmes…

3) Quel est votre regard sur les femmes et les médias en France?

Concernant les femmes dans les médias, je trouve que nous sommes assez bien représentées en général. Concernant la femme de couleur dans les médias, on peut constater petit à petit à une démocratisation. Effectivement on a pu assister ces dernières années à un positionnement

différent des chaines de télévision, est-ce une tactique pour faire taire les clichés des minorités visibles? Ou une vraie envie de diversité? je ne sais pas! mais il est appréciable d’allumer sa télé et de voir Kareen Guiock au JT de M6,Kady Adoum Douass dans la matinale de Canal +, Audrey Pulvar sur D8,Karine le Marchand, Elisabeth Tchoungui, Samira Ibrahim, etc…

4) La nouvelle année est pleine de défis, du Nord au Sud les femmes aussi le seront?

Les femmes font partie intégrante du développement de cette planète,notamment au niveau politique où elles sont de plus en plus nombreuses et puissantes, mais aussi dans l’entrepreneuriat et dans l’éducation. Nous assistons à une montée en puissance de la femme active, battante et militante. Elles ont beaucoup à apporter car elles ne se préoccupent pas de leur égo mais de leur bon sens, elles ne font pas de long discours car elles sont dans l’action.

5) Vos résolutions pour plus d’éthique dans le métier?

Je n’ai pas de résolutions car j’applique tous les jours mes convictions qui sont de toujours rester moi-même et d’être efficace dans mon travail.

Je suis quelqu’un de perfectionniste et qui sait ce qu’il veut, alors s’il faut refaire jusqu’à fatiguer, je le refais, mon équipe peut en témoigner!

6) Parlez nous de vos engagements?

Il y a tellement de domaine dans lesquels j’aimerais m’engager que je n’aurais pas assez d’une vie pour cela!

Le 1er de mes engagements est celui de l’éducation; en mettant en lumière le parcours de personnalités dans l’émission que je produis et présente « Don’t Lie With Dee Lay » cela permet de donner aux jeunes, mais pas seulement qu’à eux, à tous ceux et celles qui doutent, des exemples de réussite afin de montrer que qui que nous soyons, nous pouvons faire de grandes et belles choses et réussir.

A travers cette quête, j’ai eu l’honneur de co-présenter récemment le gala de charité du Gotha Noir, qui répond aux mêmes attentes, celles de valoriser les parcours d’excellence, de défendre les valeurs du travail, de l’effort, du respect de l’autre et surtout de combattre les préjugés par l’exemple. Les fonds récoltés de cet événement et des ventes du bouquin servent à financer une bourse d’excellence qui est attribuée à des jeunes étudiants méritants de par leurs résultats (dont les familles n’ont pas les moyens de payer des études supérieurs), de pouvoir intégrer les grandes écoles nationales et

internationales.

Il y a un autre sujet qui me touche particulièrement c’est celui des violences faites aux femmes.

J’ai vu ma mère endurer et souffrir des pires atrocités qu’une femme puisse connaitre dans sa vie… j’ai moi même vécut des choses assez difficiles et j’ai vraiment, vraiment, vraiment envie de m’investir avec plus d’impact dans ce combat…

7) Des conseils pour celles qui vivent des temps difficiles dans le métier?

Les conseils que je pourrais apporter sont que de part mon expérience, ne jamais se laisser perturber par les avis et critiques des gens!

Si j’en avais écouté certains, je ne serais pas là où j’en suis aujourd’hui.Il faut croire en soi et aller jusqu’au bout, ne jamais céder aux avances des hommes de pouvoir, toujours rester polie, droite et bien debout.

Ne pas chercher à ressembler à qui que ce soit, mais rester soi-même afin d’apporter sa touche car notre différence est notre force.

Toujours penser positif afin que les choses soient positives, parce que croire qu’on est capable de faire quelque chose, c’est déjà 90% de la réussite! Cela s’appelle de l’attraction naturelle.

Et puis bien sûr, travailler, travailler, travailler, car il n’y a que cela qui paie quand bien même on aurait du talent.

Et si vous ne pouvez pas rentrer par la grande porte, ne vous découragez pas, bien au contraire! Tôt ou tard, même si c’est par la fenêtre ou le trou de la serrure, vous passerez quand même !

La détermination est la clé du succès.

Chaque femme a en elle, un potentiel suffisant pour bâtir l’empire de ses rêves, alors ne laissez personne vous dire qu’on ne peut pas tout avoir. Onpeut tout avoir quand on travaille de toutes ces forces.

8) La culture pour la paix vous y croyez?

Bien sûre que j’y crois! comme je l’ai dit plus haut, il est temps que noussoyons unies.

Chaque fois que l’une d’entre nous réussit, c’est nous toutes qui en profitons.

9) Le Women Empowerment de « United Fashion for Peace » vous en

pensez quoi ?

Le Women Empowerment de United Fashion for Peace m’inspire beaucoup de respect, j’affectionne cette action de mélanger la mode que j’adore, à l’éthique, le développement durable, aux droits de l’homme, à la culture, à la parité et la laïcité.

Promouvoir tout cela et privilégier un dialogue entre les civilisations sont de très belles valeurs que vous véhiculez et pour tout cela, je vous dis un grand BRAVO!!!!

Quand les femmes accèdent à des niveaux de réussite supérieurs dans leur vie personnelle ou professionnelle, elles peuvent réaliser des choses merveilleuses et importantes, alors si nous travaillons ENSEMBLE, nous pouvons ébranler le monde!

Paix et Amour à vous


Mots clés:

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok

Afrique des Droits des Femmes

AMREF sauvons les mamans d’Afrique !

Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO