Share
Suivez nous

Femmes d’engagement et entrepreneuses au Cartier Award pour 2013

Ajouté par , Le octobre 20, 2013 , dans Buzz, Ethical Planet, Evénement, Prix Ethique

Les Cartier Women’s Initiative Awards sont un concours international de création d’entreprise pour les femmes, lancé en 2006 par Cartier et le Women’s Forum, avec le soutien de l’école de management INSEAD et du cabinet de conseil McKinsey & Company.

Cartier en partenariat avec le Women’s Forum, l’INSEAD et McKinsey & Co. & a sélectionné cette année,18 finalistes dans prés de mille candidatures venues de tous les coins de la planète.

Un jury international d’entrepreneurs et de personnalités du monde économique, a ainsi porté son dévolu sur ce qui  pourrait être l’excellence entrepreneuriale  mondiale au féminin de demain. Cette année, le prix s’agrandit avec une nouvelle région, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, qui vient s’ajouter aux cinq zones géographiques initiales. Les finalistes ont toutes été accompagnées par des « coachs » pour passer à l’étape suivante du concours. Où six lauréates, représentant chacune une zone géographique, ont été annoncées lors d’une cérémonie des prix à l’occasion du Women’s Forum à Deauville.

Le monde change, et l’implication des femmes dans la création d’entreprise et l’économie est la clé de voûte de tout progrès économique et social. Les Cartier Awards, c’est aussi un forum d’échange et d’idées – lauréates, finalistes, coachs et jurés – afin de parler des problématiques auxquelles les entrepreneures font face, des solutions possibles et des opportunités à saisir. L’engagement, les idées et l’expérience de ces femmes, qui prennent la parole, montrent la voie et entreprennent pour l’avenir, sont porteurs de dynamisme et d’inspiration.

Flash Back sur un prix prestigieux

Les Cartier Women’s Initiative Awards sont un concours d’entrepreneuriat social destiné aux créatrices de jeunes entreprises innovantes, économiquement viables et socialement responsables, de tous pays et de tous secteurs.  Les Cartier Women’s Initiative Awards, attribués annuellement depuis 2006 à cinq lauréates d’Afrique, d’Asie, d’Europe, d’Amérique Latine et d’Amérique du Nord, ont inauguré en 2011 une nouvelle catégorie au sein du prix, pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Auparavant, les pays de cette région étaient répartis entre l’Afrique et l’Asie.

Les catégories du prix 2013 ont donc été : Amérique latine, Amérique du Nord, Asie-Pacifique, Afrique sub-saharienne, Europe et enfin Moyen-Orient-Afrique du Nord. Le processus de sélection reste toujours le même. Dix-huit finalistes représentant les meilleurs projets reçus en 2011 ont été sélectionnées dans la première phase du concours. Elles ont bénéficié d’un accompagnement sur mesure ainsi que d’une visibilité médiatique durant la semaine de la finale. Les six lauréates du prix se sont vues décerner une somme de 20 000 dollars américains et recevront une année d’accompagnement supplémentaire. UNITED FASHION FOR  PEACE  est absente cette année, mais reste fidèle dans son initiative Women empowering et même si nos combats s’éloignent de plus en plus du  monde corporate pur et dur, pour plus embrasser l’éthique et le durable,  nous tenons à célébrer ces femmes qui par leur innovation, parviendront peut être à terme à créer un monde meilleur, si elles réussissent leur plan de carrière .

_X7A2437les gagnantes de cette édition 2013, stay tuned for our next reports…

photo ABACA Presse

Appel à Candidature pour 2014

Comment postuler ?

Les Cartier Women’s Initiative Awards recherchent des femmes volontaires, à la tête d’entreprises engagées et prometteuses. Pour postuler à l’édition 2013, remplissez le formulaire de candidature surwww.cartierwomensinitiative.com. Toutes les demandes doivent être faites en ligne. Depuis leur création, les Cartier Women’s Initiative Awards ont soutenu 72 femmes entrepreneures dans le monde, dont 80% développent encore actuellement leur entreprise.  « Créer une entreprise est devenu une aventure de plus en plus périlleuse depuis 2009, avec notamment une diminution des possibilités de financement. Nous sommes donc plus engagés que jamais pour aider ces femmes audacieuses à développer leurs entreprises et à offrir leurs idées au monde », a déclaré Bernard Fornas, Président et CEO de Cartier International.

Talent, éthique, créativité et business plan, voici les critères d’excellence de la future lauréate, dans un monde de plus en plus compétitif, conjuguant aussi les aléas d’une crise économique mondiale les femmes doivent de plus en plus montrer leurs « business skills » !

Vous êtes une femme dirigeant une entreprise à but lucratif et inscrite dans une démarche responsable, ayant entre 1 et 3 ans d’existence ? Candidatez à ce prix d’ici au 13 mars 2012.

Le Prix sera décerné à six lauréates qui recevront un an de coaching, une somme de 20.000 USD, l’accès à un réseau d’affaires et une visibilité médiatique. L’étape finale de la compétition, qui consiste en une présentation face à un jury international, aura lieu en France, au cours du Global Meeting of the Women’s Forum.

Edition 2013 plein feux

Cette année, six femmes entrepreneurs, chacune représentant une grande région du monde, ont été choisies parmi 18 finalistes ayant bénéficié d’un coaching avant les présentations finales. Les finalistes 2013, issues de 13 pays différents, ont été sélectionnées parmi un ensemble de plus de 1 000 projets. Ces femmes entrepreneurs dirigent des entreprises dans des secteurs allant de la santé maternelle à la gestion des déchets, à l’ingénierie et à la formation continue des adultes.Trois finalistes sont regroupées au sein de chaque région : Asie-Pacifique, Europe, Amérique latine, Moyen-Orient & Afrique du Nord, Amérique du Nord et Afrique subsaharienne. Les femmes entrepreneurs ont  rivalisé pour devenir l’une des six lauréates à recevoir le Cartier Women’s Initiative Award qui octroie un financement de US$20 000 en faveur de leur entreprise, ainsi qu’une année entière de coaching et des opportunités uniques de développement de réseaux.

Six femmes entrepreneures, une par région géographique, sont distinguées chaque année. Elles reçoivent un accompagnement sur mesure pendant un an, 20 000 dollars américains et un trophée exclusif signé Cartier.

Les six Lauréates des Cartier Women’s Initiative Awards ont été choisies par un jury indépendant et bénévole composé d’entrepreneurs et de professionnels du monde des affaires.

Sélectionnés parmi plus de 1 000 candidatures, les projets de nos lauréates présentent une grande créativité, une portée sociale et une viabilité financière sur le long terme.

« Le prix Cartier récompense des femmes qui parviennent à associer impact social et plus-value économique. Avec des
solutions innovantes dans des secteurs tels que la gestion de déchets, la santé et l’éducation, chacune défend un
esprit d’entreprise fondé sur des valeurs, sur la générosité et la responsabilité.

Avec cette 7e édition, le concours aura permis de soutenir un total de 122 femmes entrepreneures dirigeant 111 sociétés
sur les cinq continents.

Le profil des 18 finalistes de l’édition 2013

Les projets sont répartis en cinq catégories : écologie, women empowering,  éducation, formation, santé

 Des Solutions écologiques, déchets recyclés

Paulina Padilla avec Green Dry au Mexique propose des solutions de nettoyage écologique pour la voiture. Elle a conçu « un spray 100 % naturel, sans polyphosphates, qui nettoie, lustre et cire la voiture sans nécessiter la moindre goutte d’eau »

Priyanka Bakaya avec PK Clean aux États-Unis. Recycle du plastique et produit du pétrole. Après avoir été broyé, le plastique est chauffé et mélangé avant d’être placé dans des condensateurs. « On obtient 70 à 80% de pétrole. Les résidus sont principalement du gaz naturel que nous recyclons pour le système de chauffage continu »

Bilikiss Adebiy avec Wecyclers au Nigéria ( gagnante pour l’Afrique,  que nous avons interviewé, stay tuned) . Son entreprise confectionne des vélos triporteurs pour collecter les déchets dans les bidonvilles. Il s’agit d’un service de collecte à des buts de recyclage.

Namita Banka avec Banka Bioloo  Inde. Son projet porte sur la proposition de toilettes écologiques et biologiques. Après l’obtention du brevet délibéré par l’agence gouvernementale Defense Research and Development Organization (DRDO), sa technique de biodégradation permet de détruire les déjections humaines de manière simple et peu coûteuse.

Lee Jin Hwa avec JR CO. en Corée du Sud. Elle a pour initiative de fabriquer de la colle écologique avec de l’ail.

Soutenir les personnes handicapées

Lourdes Arreola avec Linkenium Consulting au Mexique. Elle propose un accès à l’emploi pour les personnes handicapées. Sa plate-forme professionnelle est capable d’assurer entièrement l’interface indispensable à une entreprise désireuse de s’adapter au handicap. « Devenir une structure adaptée au handicap donne à l’entreprise plus de légitimité et encourage l’esprit d’équipe. Les personnes en situation de handicap ne sont pas seulement des employés potentiels, ce sont aussi des clients et des prestataires de services, rappelle Lourdes. Et puis le fait de travailler avec eux donne à l’entreprise une meilleure compréhension de leurs besoins et peut être facteur d’innovation » (par Lourdes Arreola).

Patricia Gros Micol avec Handishare en France. Sa structure propose des services de gestion externalisée assurés par des travailleurs handicapés.

Doris Leung avec Diamond Cab à Hong Kong. Elle propose des taxis accessibles aux utilisateurs en fauteuils roulants.

Culture et éducation

Gabriela Maldonado avec Jugando Aprendo au Guatemala. Son initiative à pour objectif d’apprendre en jouant grâce aux outils pour les grands et petits.

Mirna Hamady avec Kashida au Liban. Elle s’inspire des lettres arabes pour concevoir des objets et des meubles quotidiens.

Sima Najjar avec Ekeif.com en Jordanie. Elle propose des tutoriels vidéos de qualités pour arabophones

Noura Saad avec Tadreesna en Jordanie. Ce projet a pour but de mettre en place des cours en ligne ainsi que des soutiens scolaires en arabe.

Women enpowering

María Gómez del Pozuelo avec Womenalia en Espagne. Elle propose un réseau social pour les femmes cadres. Ce réseau vise à mettre en relation les femmes cadres dans le monde.

Liz Forkin Bohannon avec Sseko Designs en Ouganda. La structure possède une main d’oeuvre qui forme les nouvelles recrues tout en leur donnant l’accès au travail et à l’éducation.

Santé

Sanna Gaspard avec Rubitection aux États-UnisUn appareil de dépistage d’escarres à bas coût, le RAS (Rubitect Assessment System).

Danielle Zurovcik avec Worldwide Innovative Healthcare aux États-Unis. La structure propose une pompe mécanique pour le traitement des plaies par pression négative.

Leonora O’Brien avec Pharmapod en Irlande. Partage via un programme informatique, d’informations concernant la prise médicamenteuse des patients.

Melissa Menke avec Acces Afya au Kenya. Elle s’engage auprès des populations les plus nécessiteuses en leur procurant des soins à leurs portées. Elle propose pour cela des mini-cliniques high-tech, à proximité des bidonvilles à prix abordables pour les patients.


Mots clés:

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok

Afrique des Droits des Femmes

Demain sera ou ne sera pas !

Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO