Alexis Rosso : la Star de la coiffure afro Caribéenne !

  • By UFFP
  • 28 août 2012
  • 0
  • 644 Views

 

Par Fériel Berraies Guigny

texte DR toute reproduction interdite.

PHOTOS DR ALEXIS ROSSO

C’est un nom dans le milieu de la beauté et de la coiffure et pour cause, il est le coiffeur attitré des plus grandes Fashion Week du Continent mais également de la Caraïbe.

Il est la référence dans le milieu de la jet set parisienne. Ses doigts en or ont sublimé les plus grandes stars et les beautés afro telles que Sonia Rolland, Inna Modja, ou encore Christine Kelly. Qu’elles soient mannequins, Miss, Stars du Paf elles ont toutes succombé à son Talent. Eric Alexis Rosso est l’Ambassadeur Mizani pour l’Oréal, artiste jusqu’au bout des ongles, c’est aussi un visionnaire coiffure et un homme engagé au grand cœur. Très médiatisé, suscitant autant l’admiration que l’envie, c’est paradoxalement un homme doux et réservé que le milieu bling-bling n’a pas réussi à écorner. UFFP vous le fait découvrir au travers d’une interview à cœur ouvert.

 

Alexis Rosso DR


Entretien avec UFFP :

 

la coiffure toujours une évidence pour vous?

Ayant pour Mère une coiffeuse de métier, j ai baigné dans ce milieu de la beauté et du rêve depuis mon enfance. J’ai décidé donc de faire de mon rêve une réalité, il y a 20 ans.

J’ai tout d abord commencé la coiffure en famille, puis j’ai préfèré travailler hors milieu familial afin de mieux évaluer mes compétences et de les approfondir en étant technicien coiffeur pour les laboratoires M.A.I. Et puis j’ai eu la chance de rencontrer Mme Yannick CHEFFRE qui m a permis très jeune de voyager et de partir aux USA afin d’obtenir des diplômes et d’assimiler des techniques américaines. Après quelques années, j’ai souhaité travailler un peu plus en salon de coiffure donc j’ai choisi de travailler avec mon cousin et mon frère ainé. J étais le bras droit de mon cousin Patrick VIGNES qui était la référence capillaire sur l’ile de la Guadeloupe. Je lui succédais lors de publicité, défilé de mode ainsi que coiffeur pour la chaine RFO.

 

Puis vint l’heure où j’avais fait un peu le tour de tout et mon rêve arrivait dans une impasse.

Que faire de plus ici? Alors j ai décidé de partir et de tout recommencer a zéro a Paris il y a 12 ans.

J’ai commencé dans l’un des salons de coiffure de Mme CHEFFRE à Barbès-Rochechouart à mi temps et ai repris mon rôle de technicien coiffeur quelques jours par semaine pour son usine capillaire M.A.I. Ce qui m’a permis de me familiariser avec la clientèle parisienne, les coiffeurs de Paris et de tester des produits en phase de recherche dans les laboratoires. Après deux ans, je suis allé travailler avec Mme Sandrine Davidas qui a une très belle clientèle Afro antillaise pendant un an et avec qui j’ ai pu avoir de beaux échanges professionnels lors de défilé de mode.

Vient le jour o’ comme tout coiffeur l’envie d’ avoir son propre salon de coiffure arrive. Un ami me propose de nous associer à Paris, à deux pas des Halles, rue Étienne Marcel. Deux très belles années passent, avec notamment l’opportunité de se faire connaitre dans un milieu en recevant une clientèle qui ne souhaitait pas se retrouver systématiquement dans certains quartiers Afro de Paris. Mais toute association a toujours ses contraintes et je me suis à nouveau retrouvé à un carrefour de ma vie professionnelle. Je ne souhaitais plus travailler pour les autres et encore moins en salon de coiffure où le sens artistique est limité et où la contrainte du chiffre d’affaire nous conduit à en oublier le vrai objectif d’ un coiffeur conseil visagiste. C’ est alors que j’ accepte des demandes de plusieurs photographes qui avaient fait appel à moi depuis des années. J’ai commencé dans la mode en étant coiffeur studio. Nous sommes en 1995 et 5 mois après avoir débuté dans ce milieu, Mizani fait appel à mes services pour collaborer, pour être partenaire de la marque et la représenter artistiquement lors de tous ses événements. Encadrant les coiffeurs travaillant avec celle-ci depuis plus de 7 ans de collaboration,  je suis heureux et fier de représenter une gamme capillaire sur les 3 grandes capitales de la mode que sont Paris , Londres et New york et d’avoir rencontré de belles identités et icônes de la mode .

Quelle est l’image que avez-vous de la beauté Afro et caribéenne aujourd’hui? Faut-il revenir aux origines et cesser de vouloir ressembler à des stéréotypes?

Je pense qu’il en faut pour tous les gouts. Les cheveux métis et afro nous apportent une telle diversité donc pourquoi se limiter ? Il faut juste être bien conseillé et adapter le travail au visage.

La beauté black le black is beautiful est un concept très marketing selon vous, quels sont les atouts mais aussi les limites?

C’ est très bien de montrer que nous assumons ce côté « Black is beautiful » mais à mon avis il ne faut pas le ghettoïser en faisant un événement uniquement Black. Il faut partager nos divergences et le métissage le prouve ; ouvrons nos portes pour aller plus loin et montrer aux autres de quoi nous sommes capables.

Vous avez tout un palmarès à votre actif, quels sont les événements qui vous ont le plus touchés dans votre carrière?

J’ ai pendant des années été sur le Mondial beauté coiffure avec les laboratoires pour faire des démonstrations de techniques et coiffures ; aujourd’hui je suis sur le même événement mais du bon côté des projecteurs : sur les plus grandes planches lors de mes défilés Alexis Rosso by Mizani . Mais j’ avoue que lorsque je suis invité à des événements de mode, rencontrant des stylistes multi ethniques sur la Fashion-week avec le Labo Ethnik à Paris, au Fesman à Dakar, le k- walk ou Aric collection au Cameroun, le FIMA au Niger, le défilé Ethnik Show à la Guadeloupe, Afro-k à la Martinique ou le salon du mariage de la Guyane, quand je suis dans ses univers, je plane !!!

 

Vous êtes l’Ambassadeur pour l’Oreal Mizani, parlez nous de cette rencontre et de votre expérience?

Mon expérience au sein de la Marque Mizani est de donner la touche de viabilité capillaire artistique qui permet de promotionner la marque partout dans le monde où je me produis et d’encadrer les coiffeurs partenaires sur les astuces et techniques, mais aussi les tendances du moment lors du lancement de nouveaux produits de la marque.

Je suis aussi enseignant et formateur indépendant et je réponds à tout professionnel qui souhaiterait parfaire les méthodes et techniques capillaires.

 

Quels sont les astuces beauté coiffure que vous pourriez donner aux femmes d’aujourd’hui? Comment préserver son capital beauté?

 

Les astuces sont vraisemblablement nombreuses et se traitent cas par cas afin de donner un conseil et un diagnostic personnalisé.

Vous êtes également initiateur de tendances, parlez moi de ce qui est in et de ce qui ne l est plus pour vous? le défrisage, les tissages, les colorations fan ou pas, quels sont vos préférences?

Le tissage, les rajouts de cheveux de toutes sortes en passant par les postiches, perruques et lace front ou full lace seront toujours indémodables et sans cela vous ne rêveriez pas devant nos actrices, artistes ou même la femme la plus simple qui pourrait passer devant vous !! Ce sont des accessoires indispensables mais je précise, pas une obligation, il faut s’en servir de façon occasionnel ou périodique.

Le défrisage n est pas une tendance, ni plus d’actualité, il répondra toujours à l’attente des femmes qui souhaitent s’assouplir juste pour texturiser la matière de leurs chevelures. Un diagnostic et l’application de cette technique est du recours d un professionnel, évidemment.

La coloration est de mise en ce moment : les cuivres et les blonds de tout ton sont très appréciés par nos artistes et Fashion victims. Alors, oui on peut suivre la mode mais, une fois de plus,  ce n’est pas une cuisine à faire chez soi: savoir le ton de couleur qui convient à la couleur de la peau et des yeux est primordiale.

Mon avis moins positif, serait le lissage brésilien qui reste a ce jour pour moi une arnaque fatale au porte feuille de la cliente.

Le retour au naturel, au bio à l’éthique coiffure vous en pensez quoi? Parlez-nous du prochain mondial de la coiffure?

Nous en plein Nappy … Retour au naturel depuis plus de 6 ans avec des versions différentes … C’est très bien que la femme de couleur assume sa frisure, mais, encore une fois, il faut savoir si ça l’avantage ou pas. Ce n’est pas le cas pour tout le monde, selon la morphologie du visage et la texture des cheveux. Mais trouver des solutions et des versions de coiffage au quotidien en faisant des soins adaptes nous avons ce qu’il faut … True texture répond idéalement a cette attente.

Le prochain Mondial coiffure sera à Paris, Porte de Versailles, fin septembre ; pour le reste surprise !!.

Qu’est ce que vous aimez et n’aimez pas dans votre métier? si vous aviez des conseils à donner aux jeunes qui voudraient suivre votre parcours, vous leur diriez quoi?

Je pense que par rapport à mon parcours on peut se rendre compte que j ai fait de ma passion mon métier et que je vis chaque instant dans mes rêves d’ enfant ou je me voyais coiffer des stars….. Mais ce que je n’aime pas dans ce métier c’ est ce manque de solidarité entre coiffeur alors que ça serait si simple de s’entraider et ne pas se servir des clientes comme cobaye.

 

Des projets, des envies, des rêves?

Mon rêve est loin d’ être fini et je continue doucement à suivre ma voie …

Mes envies c’est d être encore plus reconnu internationalement afin de montrer aux jeunes passionnés de la coiffure que c’est possible …

Et mes projets sont encore nombreux et une grande surprise pour début 2013 qui, je pense, étonnera beaucoup de personne mais que d’autres sauront apprécier !

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *