Nadeen Mateky une femme de têtes

  • By UFFP
  • 19 octobre 2012
  • 1
  • 365 Views


par  Supa Djiles

 photos Fredo H

Tresses en transe…

« Laisse-moi mordre longtemps tes tresses lourdes et noires » disait Charles Baudelaire.  C’est un appétit que nous donnerait volontiers Nadine Mateky. : Musique envoutante, mannequins timides, coiffes de reines.  Révélation et succès le 12 Octobre à la Bellevilloise à Paris pour son  premier défilé. Une salle comble, Une chorégraphie originale et une ambiance magique pour mettre en valeur ses sublimes coiffures sur le thème des reines d’Afrique.

Nadeen sculpte en transe. Une artiste du cheveu, de la tresse, de la natte ! «  Quand je coiffe je suis dans un processus créatif proche de la transe. D’ailleurs souvent, je crée en musique, je ne sais pas au départ quel va être le résultat exact ».  ». Une artiste inspirée par les ancêtres sans doute car ses créations rappellent celles de la civilisation Nok (Nigeria 1 000 ans av. J.-C). Les artisans/artistes Nok maîtrisaient l’esthétisme autant la coiffure que  les parures dont  tous les types de chignons, macarons, tresses, nattes, torsades, boucles, coques, papillotes, bandeau, couronnes, turbans, diadèmes… Jusqu’à la forme même des coiffures copie celle des calebasses retournées pour se protéger du soleil.. C’est cette qualité d’artisan et d’artiste  que l’on retrouve dans ces coiffes audacieuses  sublimée parfois par  des touches de couleurs.

 

« Ça sort de ma tête… »

C’est souvent dans l’enfance que l’on acquiert ses vraies passions. C’est sans doute le Cas de Nadeen, d’origine congolaise elle arrive en France à l’âge de quatre ans et repart à 8 ans pour son pays d’origine le Congo. C’est là-bas de 8 à 13 ans qu’elle va apprendre le métier en tressant la famille, les voisines et surtout sa meilleur cliente : Sa grand-mère.

« Tu n’a pas la main dure «  me disait-elle. C’était une façon de dire que j’étais douée pour coiffer.  Pourtant, difficile d’en vivre. Quand Nadeen retourne en France elle enchaine les métiers alimentaires mais continue toujours à coiffer.  Le déclencheur se fait, comme souvent par une rencontre : «  C’est une cliente et amie, chanteuse de Dancehall « Lady sweetie » qui m’a emmenée sur un shooting. Là, j’ai rencontrée une maquilleuse qui elle m’a emmenée sur des tournages. Appels à droite, appels à gauche, J’ai commencée à travailler régulièrement, à mieux connaitre ce milieu et à coiffer toutes sortes de têtes ».

Un an et quinze têtes… 

Son carnet d’adresse est fait. Pourtant il y a un an, elle décide de se poser et de reprendre les bancs de l’école à Paris pour réaffirmer les bases de sa coiffure.  Plus sûre d’elle elle se lance dans son projet de défilé. « Mon objectif était de célébrer la femme, la femme reine. J’ai mis un an pour préparer ce défilé ». Grâce à des rencontres encore.  Avec Sabrina Lambretin, photographe qui sait mettre en valeur ses créations puis avec Laure Courtellemont qui assurera la chorégraphie de son défilé.  Tout n’était pas joué jusqu’à dernier moment : J’ai ca dans le sang mais je travaille au feeling donc je ne peux pas vraiment avoir d’assistante. Le jour du défilé j’ai coiffé de 17 à 23 heures ». Quinze têtes. Les têtes de ses cousines, amies, mannequins amateurs ou professionnelles qui se prêtent au jeu et assurent un parcours sans faute.

Un style Roots mais classieux….

Le défilé c’est fait. Maintenant ,mademoiselle Mateky  pense à l’avenir. « Pour le futur : j’ai trois objectifs :  Trouver un partenariat avec un fabricant/fournisseur, car in fine, je consomme énormément de cheveux et cela à un coût, développer ma visibilité sur des évènement importants comme le mondial de la coiffure pour assurer une meilleure représentation de la femme noire et enfin travailler avec de grands couturiers ».

 

Il est certain que la collaboration avec cette jeune femme talentueuse sera un atout pour sublimer certaines collections. Sa qualité, créer un style original avec un large éventail qui propose des formes originales et très structurées qui conviendraient aussi bien aux lignes élancées et élégantes à la Imane Ayissi  qu’aux parures ethnico-chic à la Elie Kuame.

Un atout dont ne manqueront donc pas de s’emparer les créateurs « ethniques » aussi bien que « classiques » pour mettre en valeur leur collections.  Nadeen Makety n’a pas la main dure mais elle semble aussi, avoir la tête bien faite.

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

1 comment on “Nadeen Mateky une femme de têtes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *