Talentos Do Brasil : Le meilleur de la création éthique Made in Brésil!

  • By SLKNS
  • 14 mars 2012
  • 0
  • 152 Views

Par Fériel Berraies Guigny

Talentos Do Brazil, est une initiative du gouvernement brésilien sous couvert du Ministère du Développement durable, de l’Agriculture et de la Famille en partenariat avec SEBRAE. Un programme qui fonctionne comme sous forme de coopératives dans plusieurs villes du pays et qui vise à réunir le meilleur de la création artisanale du pays.

Avec un spécial focus sur les femmes et les populations issues du milieu rural afin de leur donner les moyens de bien développer leurs activités tout les rendant autonomes.

UFFP a rencontré la Consultante et Coordinatrice du programme Talentos Do Brazil, Patrizia Mendes

 

Entretien :

A quand remonte la création du programme ?

Le programme a vu le jour en 2005, son objectif est de mettre en valeur et encourager les activités artisanales susceptibles de créer du revenu. La priorité est axée sur les métiers qui sont dans une orientation de développement durable dans les communautés rurales. L’axe est surtout porté sur tout ce qui peut générer  l’autosuffisance et l’indépendance des artisans. Des activités qui sont en respect de l’environnement et du contexte social et culturel de la communauté. Développé par la MDA qui est le Ministère du Développement agricole et la SEBRAE qui est une structure de microcrédit pour les petites entreprises. Talents du Brésil sont également soutenus par Texbrasil programme comme le nom l’indique ( APEX ABIT Brésil) et l’agence de coopération allemande ( GTZ)

C’est une initiative inédite ?

Oui elle est unique en son genre en fait, elle réunit 18  coopératives d’artisan issus de l’argriculture, autour d’une Coopérative Nationale ( Cooperunica) et on retrouve le programme dans 12  Etats. Ce programme a été rendu possible grâce au travail de tous ces artisans de leur talent. Il y en a prés de 2000 tous issus du milieu agricole. Ils ont des techniques et des savoir faire préservées de génération en génération. Ils travaillent avec des matériaux naturels issus de la biodiversité de notre pays : laine, poil de chevaux, jute, raphia, cuir, broderies traditionnelles, rubans etc Tout cela vous le trouvez dans nos articles: sacs, colliers, ceintures, foulards, prêt à porter etc

Vos artisans phare sont les femmes? oui majoritairement toutes issues de la maroquinerie et depuis 2005, ce projet a bénéficié des conseils des grands du milieu de la mode et du luxe de notre pays tels que : Mary De-sign, Jum Nakao, TerezaSantos, Heloisa Crocco, Imbroisi Renato Greco Design and Ronaldo Fraga.

Ou encore Renato Loureiro et d’autre professionnels issus de grandes maisons de mode et qui nous aident à développer nos collections.

 

Vous êtes présents où ? Actuellement dans les communautés rurales, on est 18 coopératives en accord avec le siège National Cooperunica. La Coopérative détient un portfoglio de plus de deux millions de produits. A terme, nous voulons encore plus nous développer, améliorer la qualification de nos artisans afin qu’ils deviennent de plus en plus autonomes dans la gestion de leur revenu. Cette méthode se développera dans d’autres contrées du pays, engageant toujours plus de femmes. Nous prévoyons de travailler aussi de nouvelles matières naturelles.

Nous serions  heureux de partager notre expérience avec d’autres pays du Monde.

Vos valeurs? l’éthique, le développement durable, la préservation des métiers et des traditions, le travail fait main, le respect de l’environnement. Le Brésil est très soucieux de sa biodiversité, nous avons une faune et flore locale très riche et cela génère beaucoup d’opportunité pour créer de l’emploi et du revenu. Pour la prochaine coupe du Monde en 2014, le Brésil pourra montrer aux touristes la richesse de son patrimoine naturel. L’environnement et sa protection est une priorité.

Notre Président de la République rappelle chaque fois qu’il est primordial, de promouvoir notamment les femmes des milieux rurales, en leur donnant les moyens de développer leurs projets. Son slogan  » un pays riche et un pays sans pauvreté » il le prouve à chaque fois dans ses politiques publiques.
Des initiatives comme United Fashion for Peace vous en pensez quoi ? 

Nous sommes très heureux de son existence et somme disposés à encourager l’avènement de cette plateforme au Brésil et dans le Monde. C’est un concept humaniste et sans frontières qui peut s’appliquer partout. Qui donne la voie et la parole aux artisans aux métiers mains et aux femmes. Cela leur redonne aussi la dignité de pouvoir travailler et de vivre de ces métiers.

Faire venir la Caravane au Brésil serait magnifique, pourquoi pas l’inscrire dans une Fashion Week et en même temps profiter de son impact pour sensibiliser le consommateur à consommer durable !

De notre envoyée spéciale à Paris Fériel Berraies Guigny 

Crédit Photos Fabio del Re

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *