L’achat citoyen serait-il un créneau d’avenir pour les jeunes entrepreneurs ?

  • By UFFP
  • 22 octobre 2013
  • 0
  • 142 Views

Un jeune diplômé IDRAC mise sur le Made in France et lance son entreprise avec succès !

Pour Stanislas Raty, « Les produits français ont un bel avenir devant eux. Le savoir-faire ne se délocalise pas mais en revanche il s’exporte très bien. »

image010 (1)

 

 

Un parcours bien  à lui

En juin 2010, tout juste diplômé du Programme Grande Ecole de l’IDRAC, Stanislas Raty a lancé la société Frénésy*, spécialisée dans le textile. Des foulards aux chaussettes, tous les produits vendus sont  entièrement Made in France. A l’heure de la mondialisation tout azimut, la consommation citoyenne serait-elle un créneau d’avenir pour les jeunes entrepreneurs ? Nous avons voulu en savoir plus sur le parcours de ce jeune chef d’entreprise dynamique qui a su tirer son épingle du jeu en misant sur le savoir-faire local et la proximité avec ses clients et ses fournisseurs.

 

 PORTRAIT

Après un baccalauréat Economique et Social, il opte pour une année universitaire (filière AES) où il réaliste très vite l’écart important entre théorie et pratique alors qu’il souhaite un enseignement concret et adapté au monde du travail. Son année en poche, il passe le concours d’entrée en deuxième année du Programme Grande Ecole de l’IDRAC et intègre la formation. A l’issue de son cursus, dont une quatrième année avec une spécialité « CREA PME », il se lance dans l’entrepreneuriat. Au début, il se spécialise dans la vente de foulards aux particuliers, puis très rapidement, fort de ses contacts avec des créateurs, marques ou agences de communication, il se lance dans  la réalisation et la fabrication de séries de foulards sur mesure. Aujourd’hui, c’est un véritable spécialiste dont tous les fournisseurs et interlocuteurs sont situés à moins d’une heure trente de ses locaux.

 

Pourquoi avoir décidé de miser sur le Made in France ?

Tout d’abord, le Made in France c’est un gage de qualité intrinsèque du produit, mais aussi un gage de respect des différentes normes sociales françaises (travail des enfants interdit, salaires décents, et bonnes conditions de travail). Par ailleurs, dans le secteur du textile, et plus particulièrement dans le monde de la soie, la région de Lyon est historiquement connue pour son savoir-faire. En alliant le Made in France et le Made in Rhône je garantis à mes clients un produit de qualité avec une fabrication dans la pure tradition Lyonnaise.

 

 

Comment convaincre les clients d’acheter français ?

Je crois que nous connaissons tous les raisons qui font que nous devons, dans la mesure du possible, acheter des produits français.  Il est vrai qu’il  y a parfois un surcoût à l’achat qui peut freiner le processus mais je crois qu’aujourd’hui les choses sont en train de changer : les citoyens français font de leur mieux pour  privilégier des produits issus de nos régions et de fabrication locale ; c’est un vrai retour à l’authentique. La demande pour les produits français est réelle et de plus en plus de marques se lancent sur ce créneau. C’est aussi en augmentant l’offre qu’on pourra augmenter la demande pour les produits Made in France.

 

Pensez-vous qu’il y ait vraiment un avenir pour les produits français face à la concurrence chinoise par exemple ?

Oui, je pense que les produits français ont un bel avenir devant eux. Le savoir-faire ne se délocalise pas mais en revanche il s’exporte très bien. J’en suis absolument convaincu. Les produits de qualité ont une valeur ajoutée bien supérieure aux produits de masse et ciblent des marchés et des besoins différents, à nous de savoir identifier où se trouvent nos clients.

 

Le Made in France : vraie solution à la crise ou leurre ?  

C’est  la loi de l’offre et de la demande, plus il y aura de personne qui achèteront français plus il y aura de produits français. Automatiquement cela se traduira aussi par une augmentation de la demande d’emplois en France pour fabriquer ces produits. Par ailleurs, plus nous produirons, plus le coût de fabrication baissera et cela se répercutera sur le prix de vente. C’est un cercle vertueux où chacun peut apporter sa pierre à l’édifice.

 

Vous avez choisi le Programme Grande Ecole de l’IDRAC : en quoi la formation reçue à l’IDRAC vous a-t-elle aidé à devenir entrepreneur ?

A l’IDRAC, l’interaction avec les professionnels est au cœur de la pédagogie et cela change la donne. Les intervenants se basent sur leur propre expérience pour illustrer les aspects les plus théoriques de la formation. Par ailleurs, le Programme Grande Ecole de l’IDRAC nous ouvre à l’international et à ses enjeux. En effet, nous avons deux langues étrangères obligatoires, un stage à l’étranger et une année d’étude à l’étranger dans le cadre de la troisième année. Ainsi,  nous prenons pleinement conscience que les fournisseurs, les clients et les marchés ne sont pas seulement français mais aussi mondiaux.
Enfin, à titre personnel, ma dernière année en filière « CREA PME » (spécialité dédiée aux futurs entrepreneurs) m’a vraiment donné les clés et les outils nécessaires pour créer ma propre société.

 

Quels sont les qualités requises pour devenir entrepreneur ?

Il faut croire en son projet autant qu’en soi. Il faut aussi beaucoup de persévérance car les débuts sont toujours compliqués … Pour conclure sur une note positive je dirai que le plus dur est de se lancer, après le reste vient tout seul !
Quels conseils pouvez-vous donner aux jeunes diplômés qui veulent devenir entrepreneurs ?
Je leur dirais de bien étudier leur projet, de beaucoup en parler autour d’eux et de demander des conseils à des personnes se trouvant en-dehors du seul cadre familial. Une fois que tous les ingrédients sont réunis, il faut savoir se jeter à l’eau et foncer

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *