Encourager l’innovation sur le lieu de travail grâce à la diversité au WFES !

  • By UFFP
  • 14 octobre 2012
  • 0
  • 204 Views

La dernière  édition du Women’s Forum qui vient de se terminer le vendredi 12 octobre a réuni une nouvelle fois, toutes les femmes les plus influentes de la planète, elle fut l’occasion de débats et d’échanges afin de faire avancer la place des femmes dans la société.

A cette occasion Chicago Booth, en la personne de Michael Gibbs, professeur et chercheur en économie au sein de la célèbre université américaine, ont animé – en collaboration avec Altran – des panels sur la diversité et l’innovation, confirmant le lien indissociable qui unit les deux concepts. Michael Gibbs, à travers son expérience de l’étude des genres, a permis de dégager de nouvelles pistes de réflexion, accompagné de Sandra Valmier, présidente du Club Almuni France de Chicago Booth.

L’un des professeurs de la Chicago Booth aborde la question de la diversité en entreprise au Women’s Forum

La diversité est un moteur important pour l’innovation ; et dans le contexte économique actuel, l’innovation est devenue essentielle à la performance des entreprises, voire à leur survie. Cette année, au Women’s Forum qui a lieu à Deauville, Michael Gibbs, professeur d’économie à l’Université of Chicago Booth School of Business,  a présidé deux panels de discussion sur comment la diversité peut améliorer l’innovation et comment les entreprises peuvent bénéficier de cette innovation rémunératrice.

 

« A un certain moment du débat, j’étais le seul homme au milieu de six femmes, mes opinions – qui étaient minoritaires – risquaient d’être assimilées à celle de la majorité.» explique Gibbs dans un exemple concret illustrant à quel point la diversité est si importante.

 

La recherche la plus récente du professeur Gibbs est centrée sur comment les entreprises peuvent encourager l’innovation sur le lieu de travail à travers des récompenses. Il a mené des expérimentations au sein d’une entreprise asiatique de services technologiques et a demandé aux employés de suggérer des idées innovantes afin d’améliorer la recherche et le développement.

 

« La qualité des idées a augmenté au sein du groupe pilote dont les participants étaient remarqués pour leurs idées et nous avons noté que les employés d’un niveau plus bas étaient plus susceptibles de faire des contributions efficaces. Hommes et femmes ont apporté leurs contributions de manière égale » ajoute Gibbs.

 

Mais comment, alors, créer davantage de postes à responsabilités pour les femmes dans l’environnement professionnel ?

 

La sagesse populaire suggère que promouvoir les femmes à des postes directeurs et équilibrer la diversité au sien des conseils d’administration est la meilleure façon de rompre le plafond de verre. Mais l’une des principales conclusions esquissées par les débats du Women’s Forum  est que la diversité devrait être créé dans les postes inférieurs intermédiaires, ce qui permettrait la création d’oléoducs de talents féminins.

Un autre point soulevé durant les discussions, fut la différence entre les hommes et les femmes dans leur façon de travailler. Pour que l’innovation puisse fonctionner,  les entreprises doivent prendre des risques, quand bien même une nouvelle idée se solderait par un échec. De fait, l’une des phrases-clé émanant de cette discussion fut : « Ne demandez pas la permission, demandez ensuite pardon ».

 

Simultanément, de telles différences peuvent effectivement être un avantage. Par exemple, quand les enjeux sont élevés et que la situation requiert une plus grande aversion au risque, la différence entre les femmes – qui sont plus prudente – et les hommes – qui ont une plus grande tendance à la prise de risques – entre en jeu.

 

Sandra Valmier, Présidente du Club Alumni France de la Chicago Booth et Directrice Marketing chez Altran

Spécialisée dans l’innovation et le conseil high-tech et en ingénierie, elle était également partie prenante de ces discussions : «  Au Women’s Forum, Altran s’est concentré sur l’aide à apporter aux femmes ingénieurs, afin d’encourager leurs carrières. Nous sommes voués à dépasser les stéréotypes qui semblent affecter les carrières de ces femmes », explique-t-elle.  « Promouvoir la diversité signifie recruter des professionnels de différents horizons, avec des profils et des compétences variés. L’innovation permet de construire des équipes plurifonctionnelles, opérant dans l’ensemble des secteurs et départements de la compagnie ».

 

A propos de l’University of Chicago Booth School of Business

L’University de Chicago Booth School of Business est l’une des « business schools » les plus prestigieuses au monde. Faculté « leader » incontestable et incontestée, elle se classe très régulièrement parmi le top dix et fréquemment parmi le top cinq des plus grandes écoles. Cette Faculté englobe bon nombre de disciplines prestigieuses et les diplômés issus de celle-ci occupent des postes stratégiques aux Etats-Unis et dans le monde entier. La « Chicago Approach to Management Education » se distingue par la façon dont elle accroît la connaissance fondamentale, par sa rigueur et sa capacité d’adaptation aux challenges entrepreneuriaux. L’école propose des programmes MBA à temps plein ou partiel, un doctorat en administration (Ph.D.), une formation librement accessible et destinée aux futurs cadres et dirigeants (« open enrolment executive education ») et une formation personnalisée (« custom corporate education »).

 

Basée à Chicago, l’University de Chicago Booth School of Business possède deux autres campus à Londres et Singapour. Les effectifs sont cette année de 1 100 étudiants en MBA temps plein, 1 900 à temps partiel, dont 90 sur le Campus de Londres et 110 étudiants en doctorat d’administration (Ph. D.). Par ailleurs, six membres de la Faculté ont été récompensés par des prix Nobel d’économie. Parmi les élèves les plus prestigieux, on peut citer entre autres James A. Rasulo, Senior Executive Vice Président de The Walt Disney Company, Bart Becht, PDG de Reckitt Benckiser plc, Brady Dougan, PDG du Crédit Suisse et David Booth, fondateur et co-PDG de Dimensional Fund Advisors. L’école porte son nom depuis 2008.  www.chicagobooth.edu

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *