RAZAZARIVOLA VOLOLONA Esther : la bataille contre la violence foncière

  • By UFFP
  • 18 décembre 2012
  • 0
  • 267 Views

RAZAZARIVOLA VOLOLONA Esther : la bataille contre la violence foncière dans les zones enclavées

Par Fériel Berraies Guigny

Esther RAZAZARIVOLA VOLOLONA : la bataille contre la violence foncière dans les zones enclavées

Par Fériel Berraies Guigny

Nous avons rencontré cette femme incroyable dans le cadre d’Africités Dakar, sommet qui s’était tenu il y a quelques temps dans le pays de la Teranga. Elle fait partie des lauréats du Prix Harubuntu, initiative de l’ONG Echoes communication, partenaire d’Africités. Une femme engagée, hors du commun qui au travers de l’Association Avenir, n’a pas peur des obstacles ni des défis et qui a choisi de mener une croisade contre la violence foncière dans son pays, subie par les paysans de la localité du FOKONOLANA. Pour Esther, il est temps de considérer la « primauté de l’Homme » et de restaurer la valeur humaine souvent bafouée.

Ses combats qui sont multiples, sont toujours axés sur le respect de la dignité de l’homme qui doit exister en tant qu’individu mais également pouvoir vivre de son travail. Et puis, en sous jacent permanent, il y a la préservation et la défense de la culture dont le « Fihavanana » (l’amitié, le partage, la convivialité, le conseil, l’écoute, la fraternité, le respect ….) qui est en voie de disparition.

 

Madame Esther Vololona Razazarivola

Coup de cœur du jury pour le prix Harubuntu

Thématique : le foncier et les droits – Madagascar

L’initiative orchestrée par Ester, consiste à lutter contre les injustices qu’endurent les villageois, victimes de non droit dans les zones enclavées afin de les aider à entreprendre les démarches à faire jusqu’à l’obtention des Livres Fonciers.

Les villageois, quotidiennement confrontés aux mauvais traitements des autorités en charge de la propriété foncière compétentes qui abusent de leur pouvoir, ont trouvé à travers Esther et son Association « Avenir », le soutien et le recours opérationnel et médiatique qui pourront les aider à faire valoir leurs droits.

 

Entretien avec UFFP :

Face à ce problème difficile, des membres du Fokonolona se sont adressés à l’Association AVENIR ?

 

Oui l’Association AVENIR apporte son soutien à ces membres du Fokonolona Mantasoa pour éviter la détérioration de l’autorité de la loi, et pour que ces paysans puissent profiter de la sueur de leur front loin de la violence.

 

Il n’y a une nouvelle loi qui est apparue cependant ?

 

Actuellement, pour permettre aux gens d’avoir plus de protection sur leurs terrains non titrés mais occupés de façon traditionnelle depuis longtemps ou constituant le patrimoine familial transmis de génération en génération, une nouvelle Loi foncière est apparue, qui fixe le régime juridique de la propriété foncière privée non titré et aurait du permettre d’organiser les services administratifs ad’hoc et les commissions chargées de statuer sur les demandes.

 

Cette initiative ne résolue pas encore le problème foncier de Mantasoa ?

Non, mais les situations sont très diverses. Parmi ceux qui ont pu faire valoir leurs droits, on trouve bien évidemment ceux qui ont un niveau d’instruction suffisamment élevé, des ressources financières importantes ou des appartenances, accointances ou appuis politiques proches du pouvoir.

 

Pour les autres, qui constituent une majorité mais qui en tant qu’occupants ont travaillé la Terre, l’ont mise en valeur par la plantation d’arbres, par la mise en culture vivrière et par la construction de maisons d’habitation, la situation est plus délicate : il y a des analphabètes, il y a ceux qui méconnaissent leur droit, il y a ceux qui n’ont pas de moyen financier stable, il y a les pauvres ; L’ignorance constitue donc un grand obstacle et engendre la peur de rentrer dans un bureau du Service Administratif ou de rencontrer les responsables, lesquels ne se montrent pas toujours coopératifs. Bon nombre d’entre eux ont déposé leur demande d’acquisition de terrain au même titre que les privilégiés, mais leurs dossiers ne sont pas régulièrement instruits, et ils n’arrivent pas à obtenir le Duplicata de Titre Foncier.

 

Par ailleurs, les Responsables du Service de Domaine et de Topographiques, se montrent souvent réticents, et prennent l’habitude de faire revenir les villageois à une autre date, après une longue attente, essayant ainsi de les décourager

La lenteur administrative doit être combattue, car pour beaucoup de demandeurs, il s’agit de faire valoir leurs droits et de leur permettre de vivre décemment de leur travail. Il faut attendre des années pour avoir une information de dossier ou pour accomplir une phase dans la procédure d’acquisition de terrain ;

La corruption active ou passive doit également être combattue en abolissant les privilèges de ceux qui ont des moyens financiers, une certaine influence politique ou sociale, ou une certaine autorité hiérarchique.

 

Pour ces occupants défavorisés, l’éradication d’une telle discrimination reste un rêve.

 

Que propose L’Association « AVENIR » et la Justice ?

 

Avec l’Association AVENIR, ces occupants ont saisi la Justice pour faire valider leur droit sur les terrains occupés.

 

D’abord, l’association AVENIR a fait une demande afin que le Service Topographique procéde à la délimitation des parcelles occupées par le Fokonolona;

En exécution de l’ordonnance du Tribunal, les agents du Service Topographique se sont rendus sur les lieux, et des plans Topographiques sont délivrés depuis cette action, à chaque opération ;

 

Le principal objectif est  que le droit de possession des terrains mis en valeur par leur travail quotidien et ce depuis des générations soit reconnu par le Tribunal

Votre expérience Harubuntu ?

 

L’Harubuntu a illuminé mon Esprit et m’a aidée à :

Appréhender la relation entre mon projet et l’avancée sociétale dans les zones enclavées et

Etre convaincue qu’ici en Afrique, là où je suis, il y a de la valeur.

Savoir que je suis une vraie porteuse d’Espoir aux villageois analphabètes dans les zones enclavées

Savoir Cerner le problème entre les valeurs humaines et la valeur morale et être encouragée par la découverte de la vie de l’Harubuntu,

Découvrir que Dieu m’a réservé une autre forme de famille dont La famille Harubuntu.

 

Après l’obtention de ce prix, quels sont vos attentes, vos souhaits, vos objectifs ?

Je continue mon projet et je vais étudier et profiter d’autres expériences pour devenir experte en matière de violence foncière. J’aimerai également que l’Association AVENIR soit implantée dans d’autres pays d’Afrique et qu’Harubuntu soit connu et reconnu par toute la population malagasy et africaine.

Je souhaite  devenir une femme créateur de richesse, non pas pour moi mais pour les autres. La possession de Livre Foncier est une richesse collective dans la mesure où les paysans peuvent jouir et profiter de leur bien (terre et production) tout en espérant, par leur travail, améliorer leur situation financière (caisse retraite, perspective d’une économie de marché, scolarisation des enfants) Ce titre foncier vaut une richesse inouïe et utile pour le développement des villageois paysans et les futures générations ainsi que de la région de Mantasoa.

 

 

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *