Salone reçoit le Prix Senghor !

  • By UFFP
  • 1 novembre 2013
  • 0
  • 1 Views

8e Edition du Prix Senghor du 1er roman francophone et francophile

 

La remise du Prix Senghor 2013  a eu   lieu le vendredi 18 octobre 2013 à 18h30 à l’Adresse-Musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard 75015 Paris

Rappel de ce prix

Distinguer et promouvoir des écrivains d’expression française qui ont réussi à créer en utilisant la langue qu’ils ont en partage, des œuvres de qualité, riches d’émotions, d’humanité et d’originalité : en se fixant un tel objectif, le Prix Senghor souhaite rendre hommage au poète-président. Léopold Sedar Senghor, grand passionné de la langue française, agrégé de grammaire en 1933, et membre de l’Académie française, a en effet toujours encouragé la création artistique et pensé que les Arts et les Lettres avaient vocation particulière à exprimer l’humaine condition.

 

Ce Prix doté d’un chèque de 3000 €, est à l’initiative de LA PLUME NOIRE, présidée par Dominique Loubao.

 

Parmi les livres qui avaient retenu l’attention du jury, pour la finale 10 titres :

La Plume de l’ours de Carole Allamand, Ed. Stock (Suisse)

La courte année de Rivière-Longue, d’Elise Lagacé, Ed. Hurtebise (Québec)

Ni ce qu’ils pensent, ni ce qu’ils espèrent d’Elie Treese, Ed. Allia (France)

Des impatientes de Sylvain Pattieu, Ed. Du Rouergue (France)

Loin du Monde de Sébastien Ayreault, Ed. Au diable Vauvert (France)

2054, d’Alexandre Delong, Ed. XYZ (Québec)

39 rue Berne de Max Lobé, Ed. Zoé (Suisse-Cameroun) 

Rehab, de Christine Schmidt, Ed. La muette (Belgique)

Station Rome, de Vincent Pieri, Ed. Mercure de France (France)

 

3 finalistes :

  • ·Salone de Laurent Bonnet Ed. Vents d’Ailleurs, (France)
  • ·39 rue Berne de Max Lobé, Ed. Zoé (Suisse-Cameroun) 
  • ·Station Rome, de Vincent Pieri, Ed. Mercure de France (France)

 

Lors des délibérations qui ont eu lieu au restaurant le François Coppée ,1 bld de Montparnasse, Paris 6ème et après des discussions très animées, le jury a décidé au 4e tour de scrutin d’attribuer le 8e Prix Senghor, par 6 voix contre 5 à :

 

Salone de Laurent Bonnet édité chez Vents d’Ailleurs, (France)

 

Le jury, présidé cette année par Jean–Claude Perrier, critique littéraire et journaliste, a souhaité distinguer Salone, une œuvre très moderne, une très belle plume, un roman rédigé en forme de reportage, racontant un pays lointain, la Sierra Léone. «… Histoires particulières, et pourtant toutes liées. Rage au cœur et colères mal rentrées, les personnages de ce roman d’aventures se croisent, se découvrent, s’aiment et se perdent dans les troubles d’un pays en tension permanente depuis des décennies. Chacun à sa manière, qu’il le veuille ou non porte une partie de l’histoire de la Sierra Léone, chacun incarne pour toujours un morceau de l’existence de « Salone ». (4ème de couverture)

Le jury a récompensé un  ouvrage dont le style et la maîtrise d’écriture promettent une belle carrière littéraire à son auteur.

PHOTO2 AUTEUR1 BONNET DEFRICHEURS (1) (Copier)

Nous félicitons le lauréat : Laurent Bonnet, 54 ans navigateur et voyageur qui a nourri son inspiration et son écriture de rencontres, d’écoutes et de mémoire des autres. Il a travaillé de nombreuses années en Sierra Léone et témoigne ici d’un profond attachement à ce pays, à sa culture et à ses habitants.

CouvSalone_def.indd

Nous saluons le jury 2013 pour ses lectures et son engagement dans ce prix.

 

LISTE DES MEMBRES DU JURY

Président du jury 2013 : Jean-Claude Perrier, critique littéraire et journaliste

Vénus Khoury Ghata, écrivain, Isabelle Colin, conservateur, directrice de la bibliothèque Germaine Tillion, Paris 16e, Réseau Bibliothèque Ville de Paris, Catherine Fruchont-Toussaint, journaliste, Radio France International, Hervé Bertho, Rédacteur en Chef, dimanche Ouest France, Louis-Philippe Dalembert, écrivain, Caroline Moulin Schwartz, jurée prix Elle-Bloggeuse littéraire, Dominique Fillipi, cogérante, Librairie de la promesse Paris 15e, Hubert Artus, journaliste, LIRE, Mamadou M.  N’Dongo (écrivain).

 

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *