Share
Suivez nous

Silence… on tue !

Ajouté par , Le août 1, 2013 , dans Buzz, Ethical Planet, Evénement, Paroles Ethiques

Le mot de la Présidente de UFFP

Photo de Ludovic Parfaite

Feriel-Berraies-Guigny-UFFP (Copier)

 

Silence… on tue !

J’étais venue sur ma terre natale avec la ferme intention de me ressourcer, de prendre le meilleur de mes racines, retrouver l’espoir et la combativité pour ma quête altermondialiste. Reprendre le carburant nécessaire pour trouver les mots, la force et les idées pour tenter d’infléchir si ce n’est par la pensée, les plus grandes fatalités et les turpitudes de ce monde. Ces turpitudes qui font encore une fois, ployer l’échine et le dos des citoyens de notre planète. Je me disais également qu’il était temps, de commencer une page blanche avec plein de projets et d’idées pour des lendemains meilleurs. Porteuse et génitrice d’UFFP, je savais que la tâche était magnifique bien que très laborieuse.

Naïvement, j’y croyais en quittant Paris pour ma douce Tunisie, j’avais préparé l’édito de ce mois d’août avec un focus uniquement mode et culture, une édition je que voulais « light » m’étant promise que face à la torpeur estivale, le ramadan, la période « off » du Nord au Sud, on avait le droit à une pause « souffrances » et grands questionnements existentiels. Juste vivre, arrêter de lutter le temps d’un été, prendre le temps et le recul nécessaire pour trouver autant que faire se peut, la créativité et l’empathie nécessaires et mettre toujours et encore en lumière, ces personnalités et initiatives qui contribuent à rendre notre monde meilleur.

Mais, à mon grand dam, j’ai été rattrapée par les événements. L’insouciance n’a pas sa place dans ce monde en plein désarroi, et les tragédies humaines continuent et se succèdent dans ma région.

Depuis le printemps arabe, le pire s’est installé chez nous, cautionné sinon organisé par des puissances occidentales qui voulaient en faire un laboratoire expérimental en intronisant un islamisme soi-disant modéré ;  et avec la complicité de certains richissimes Etats du Golfe, qui jouent au monopoly et achètent à coup de milliards de $ ce qu’ils croient être une légitimité et une influence qui ne leurs seront jamais accordées.

Mais il n’y a pas d’islamisme modéré. Bourguiba, il y a déjà plus de 50 ans, le répétait à l’envie. L’objectif final des islamistes est d’imposer la Charia. Le résultat est le même, seuls les moyens diffèrent. Et le projet politique  que nous propose l’extrémisme religieux transformera bientôt le rêve de démocratie musulmane en une dictature islamiste.

Certaines puissances internationale ont  donc donné leur feu vert pour que les peuples continuent encore et toujours, de subir les châtiments les plus indignes par des dirigeants légitimés par des élections manipulées et encore plus dictatoriaux et corrompus que les mafieux qui les précédaient. Tout cela pour le bien des intérêts géostratégiques du Nord et l’ambition démesurée d’apprentis  gouvernants  et dont la seule et véritable quête est de conserver le pouvoir coûte que coûte.

 

Sauf que cette fois on utilise aussi une religion pour assassiner.

Car il s’agit bien d’un coût terrible que nous payons et il se paye au prix du sang.

Mohamed Brahmi, le député de Sidi Bouzid, la région oubliée où la révolution est née, est mort à son tour en martyr après le leader de gauche Chokri Belaid.

Lui le chantre des défavorisés, des oubliés de la République et aujourd’hui, d‘une révolution qui n’est plus que l’ombre d’elle même. Un jour plus tard,  comble de l’horreur, neuf de nos jeunes militaires sont égorgés et mutilés avec une rare sauvagerie!

le surlendemain, une bombe est mise, lors  de la relève de la garde nationale… les mots ne suffisent plus…

Alors oui encore une fois, je me lève, je m’indigne, je m’insurge contre le silence, et l’indifférence pendant qu’on tue. Ce ne sont pas des mécanismes que nous connaissions dans le passé, la Tunisie a toujours été connue pour sa modération et a toujours été contraire à tout ce qui touche de prés ou de loin le terrorisme.

Tout ceux qui croient en la justice et la liberté, doivent-ils payer un prix insurmontable pour tenter de rester fidèles à leur conviction et au peuple et drapeau tunisien que l’on souille?

Je pleure aussi mon islam, cette religion merveilleuse qu’on a rendu intolérante et assassine.

En plein ramadan, le jour de la fête de notre république ou ce qu’il en reste c’est tout simplement insurmontable cette douleur dans ma poitrine ; notre cher et regretté père de la Nation Bourguiba, doit encore une fois se retourner dans sa tombe !

Après l’assassinat du leader de gauche tunisien Chokri Belaid, voici venu le tour de Mohamed Brahmi ; et tant d’autres plus anonymes, comme le jeune ingénieur à Gafsa Mohamed Ben Moftah qui a succombé à une blessure due à une bombe lacrymogène durant une manifestation, le lendemain de l’Assassinat de Brahmi. Mais la liste de ces morts « politiques » est plus longue que l’on ne croit .

Un jour après une bombe artisanale explose à la Goulette. En Lybie, t rois opposants de gauche hostiles aux frères musulmans ont été abattus, en Egypte c’est l’Hécatombe, en Irak un drame qui tue des touristes, au Liban des  tensions laissent présager le spectre de conflits interconfessionnels. En Syrie les victimes se succèdent et encore les enfants et les filles vierges sont utilisées comme chair à canon ou « à consommer » au nom du Jihad anti Assad….STOP… ai je envie de crier…

Et l’Afrique subsaharienne n’est pas en reste ; après le Mali, c’est au Kivu en RDC que la violence vient anéantir les espoirs des populations …

Il n’y a manifestement pas de pause estivale, le Monde continue d’enfanter ces démons et pourtant il nous faut nous relever et faire face.

Pleurer nos morts, les enterrer, chérir leur souvenir, mais se relever plus déterminés et libres que jamais ! Pour nos enfants. Pour notre peuple. Pour l’honneur de notre nation. Pour nos valeurs.

Mais que le monde ne soit plus dupe, qu’il comprenne qu’il y a une antichambre des réalités historiques de notre siècle : certains pays d Occident ont une lourde responsabilité et sont un belligérant fantôme de bien des hécatombes et des charniers dans notre région. Je parle d’Afrique Subsaharienne et du Monde arabe, incluant l’Afrique du Nord. Oui il faut arrêter de mentir et de se mentir, bien des fléaux ont été cautionnés, validés et télécommandés.

Car l’ambition et la soif de conquête sont sans limites.
Accusée Mondialisation, levez-vous !!!

Les chefs d’inculpation sont tellement nombreux. Et les coupables si « irresponsables » et si manipulés qu’on finirait bien par croire leurs boniments !!!

Alors nous enfants d’Afrique, du Monde arabe, enfants du Sud, même si aujourd’hui nous sommes à notre tour devenus « des occidentaux » nous avons aussi notre rôle à jouer.

Et si ça commençait par arrêter de boire leurs « colas » zéros ou pas, par arrêter de fumer leurs « cigarettes » light ou pas, par arrêter de manger leurs « hamburgers », bigs ou pas, par arrêter de regarder leurs « séries », desesperate ou pas. Ce monde qu’on nous impose n’est pas le nôtre, ces valeurs qu’on nous vend ne sont pas notre histoire, cette culture unique qu’on nous distille n’est pas notre référence !

UFFP est née il y a quasiment trois ans un an après la révolution du jasmin et depuis lors nous n’avons eu cesse de tenter de combattre les clivages idéologiques, de tenter d’expliquer et d’effacer la propagande meurtrière qui peut tuer et salir une religion, une race, une appartenance communautaire. Nous devons faire le lien avec nos origines, mais également tenter d ‘installer un discours sain avec ce Nord qui est devenu notre « Maison » ;  à défaut les mouvances extrémistes de tous bords prendront le dessus au grand bonheur des aficionados de la théorie du choc des civilisations de Hunttington.

Non à la répression des peuples du Sud sous couvert de la religion et des intérêts géostratégiques des grands et de quelques élites obscurantistes du Sud, non au terrorisme et à la violence, non au massacre de nos fils ! Non au capitalisme sauvage que l’on applique chez nous.

Oui au dialogue et au mieux vivre ensemble du Nord au Sud, pour que cesse le paternalisme du Nord et que s’instaure enfin une relation égalitaire et équitable. Peuples du Monde, du Nord au Sud, donnons nous la main, aimons nous et respectons nous dans nos différences. Nous n’avons que faire des politiques politiciennes et des promesses non tenues, nous refusons de subir et de mourir pour les autres. Car s’il faut mourir,autant le faire pour  ses idées et autant les  choisir!

Nous voulons simplement être heureux, vivre sainement, voir grandir nos enfants dans la paix, l’amour, la tolérance.

La liberté et la dignité sont notre seule religion !

Non au néocolonialisme latent des grandes firmes étrangères. Et surtout, restons vigilents de ces plans à venir qui tentent de redessiner l’Afrique et le Monde arabe au profit des plus nantis de ce Monde. L’Extrémisme religieux est un grand danger pour les peuples démocrates.

Les gouvernances aussi puissantes et corrompues  soient elles,  sont aveugles car elles ne pourront jamais repousser la marée humaine,  la voix des  altermondialistes est la plus forte, ceux qui croient en un MONDE MEILLEUR et il n’est ni ailleurs, ni trop loin, gagneront à terme le combat.

Construisons le ce Monde, la main dans la main chers UFFPiens, nous sommes en train de redessiner l’histoire, beaucoup de nos frères et sœurs sont tombés pour cet idéal, alors ne les décevons pas!

 

Plus d’angélisme ni de victimisation ou de  fatalité, soyons sur nos gardes car des manipulations et des petits jeux géostratégiques veulent faire de l’Afrique Noire et du Monde arabe, le « playground ou terrain de jeux » des vanités des puissants.

 

 

COVER USA NELLY SEGNIS AUGUST 2013

Couverture anglophone NELLY SEGNIS designs photo Jana Hernette; edition USA

 

 

Chers amis, chers UFFPiens, chers lecteurs, tout cela ne se fera pas en quelques jours, peut être qu’il ne sera pas fait durant notre génération, tout au moins celle de nos enfants. Mais nous portons cet espoir, et la fierté d’avoir œuvré pour un monde meilleur, pas parfait mais meilleur!

 

 

 

 

COVER AOUT 2013 ESTELLE RAISSA

 

Alors pour rêver un peu et parce que la vie c’est aussi magnifique, parce que malgré les deuils et les désillusions, des femmes et des hommes continuent de se battre pour un idéal, venez à leur rencontre dans notre webzine, venez voyager dans notre caravane à la découverte de l’Art, de la mode et de la culture qui rapprochent les peuples.

Rappelez-vous, la vocation première d’UFFP c’est d’être une caravane de mode éthique qui voyage dans le Monde. Après le Festival Mode et Design de Carthage, programmé dans ma Douce Tunisie avant la révolution du jasmin, est venue la Caravane Education for Peace à Ouagadougou au Burkina Faso. Une magnifique aventure que nous avions faite en février 2012 et qui est immortalisée dans le lien de ce petit reportage :

 

NOTRE AVENTURE LA CARAVANE EDUCATION FOR PEACE A OUAGA
http://webzine.unitedfashionforpeace.com/making-off-uffp
ouagaef
entourée de mes artistes sur OUAGA
Toutes ces initiatives prouvent que le cœur et le talent et l’éthique peuvent faire avancer les choses…
ouaga

et la couverture de UFFP OUAGA

 

Et donc malgré un début d’édito assez grave, pour ce numéro nous avons voulu faire un tour d’horizon de tous ces créateurs éthiques, ces designers du beau pour une bonne cause qui veulent véritablement amener une autre vision de la mode : engagement, durabilité, recyclage, prise de conscience, matières bios et nobles, préservation du patrimoine. Nous avons à cet effet, plein de belles choses à vous faire découvrir !

Alors la mode pour  la paix ? Oui c’est possible et plutôt deux fois qu’une, surtout lorsque derrière il y a une jolie histoire humaine.

 

Bel fin d’été que l’amour et la paix soient toujours en vous !

Et dans l’attente d’avoir le bonheur de vous retrouver fringants et reposés à la rentrée avec la sortie aux éditions l’Harmattan d’Enfance et violence de Guerre ( Tome I et II) et notre spécial enfance UFFP, chers amis, chers membres de notre famille UFFPienne bonne fin de vacances !

Bless and One Peace !

 

 


Mots clés:

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok

Afrique des Droits des Femmes

Une rentrée en MODE FASHION et CULTURE !

Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO