Share
Suivez nous

Eric Raisina  » la fragilité de la soie m’inspire  » !

Ajouté par , Le juin 19, 2012 , dans Catwalk, Créateurs éthiques, Fashion & Trends


Par Fériel Berraies Guigny

UFFP de passage à Dakar pour la Fashion Week dont elle fut partenaire média en juin dernier, a eu la grande chance de rencontrer, un designer qu’elle admire depuis toujours: le malgache Éric Raisina. Après un défilé qui venait annoncer le départ de son père du corps diplomatique français, nous avons eu le loisir de le rencontrer dans son magnifique show room à la villa racine, le temps d’un entretien cœur à cœur.

Photos: Stéphane Tourné

Une fibre créative dés l’enfance

Éric Raisina a toujours aimé bricoler et dans tous les domaines, toujours à la recherche de choses raffinées. Une machine à coudre familiale va changer son destin, c’est le déclic et il commence à faire ses vêtements  tout seul dans son coin. Autodidacte, il commence à habiller sa famille puis ses amis. Il avait alors 14 ans, faire et défaire, c’est ce qui lui plaisait le plus. C’est ainsi qu’il va comprendre les angles, les courbes, les proportions et les volumes des vêtements. En 1990, une manifestation à Madagascar sur la mode va le pousser à se  hasarder sur les podiums. A  l’époque pourtant, Éric Raisina était plus focalisé sur l’art culinaire, il avait même passé un certain temps dans une école pour se former dans le métier. Mais le pouvoir du challenge et  l’inconnu vont décider pour lui. Il décide de se lancer quand son pays d’origine organise un défilé de mode pour la fibre créatrice  » j’ai fait ma collection aidé de ma famille, elle était faite entièrement en coton biologique de Madagascar » nous confiera t-il plus tard. A sa grande surprise, il recevra le prix du jeune talent. Eric Raisina n’était pas encore conscient de l’impact de cette reconnaissance  » je n’avais pas le profil du créateur qui avait toujours rêvé de percer dans le métier » le concours de circonstance aidant, Éric Raisina toujours très méticuleux et perfectionniste dans l’âme, se voit emprunter un nouveau chemin qui allait laisser libre cours à des idées et à de la créativité couture .Une fois à  Paris, il intègre l’école Duperré grâce à une bourse donnée pour le stylisme à Madagascar. Une première en 1993, mais Éric Raisina après une année d’études et plusieurs ateliers où il touchera à tout, décide de s’enrôler dans la création textile. De styliste à créateur textile, Éric fait son choix. Un parcours très atypique, pour un homme artiste jusqu’au bout des ongles qui va décider de sa voie. Six ans de formation et la force  de créer ses propres matières et une fibre créatrice qui va ne jamais le quitter. Un message qu’il tient encore aujourd’hui à faire comprendre au travers de ce qu’il crée. Paris sera déterminante pour le créateur, car sa vision sera orientée à jamais  » teindre, créer, broder soi même ses propres créations »!

 

La reconnaissance des plus grands

Eric Raisina tisse et teint ses propres tissus. Ayant inventé de nouvelles matières, dont la fourrure de soie, il a, par sa créativité, suscité l’intérêt de plusieurs maisons de couture françaises. Pendant de nombreuses années, il a en effet, réalisé des pièces uniques et des tissus exclusifs pour Christian Lacroix, Christian Dior et Yves Saint Laurent. Eric Raisina a défilé dans le monde entier (Paris, New York, Bangkok, Phnom Penh, Johannesburg, …).

Un talent reconnu à l’international puisqu’il a été convié à la New York Fashion Week avec ARISE Magazine, une reconnaissance venue tout de suite après le défilé à Johannesburg en Juin de la même année. Petit génie de la mode et de la création textile, Eric Raisina tisse et teint ses propres tissus. Ayant inventé de nouvelles matières, dont la fourrure de soie, il a, par sa créativité, suscité l’intérêt de plusieurs maisons de couture françaises. Pendant de nombreuses années, il a en effet, réalisé des pièces uniques et des tissus exclusifs pour Christian Lacroix, Christian Dior et Yves Saint Laurent.  Éric Raisina a défilé dans le monde entier (Paris, New York, Bangkok, Phnom Peuh, Johannesburg, …). Mais c’est à Dakar, que le styliste d’origine malgache installé au Cambodge, a choisi de fêter en couleurs et en beauté,  plus de dix ans de création.  Dix ans et des poussières  de haute texture !

Un style qui lui vaut aujourd’hui d’être unique et reconnaissable d’entre tous.

Amoureux des matières et  de l’artisanat

En 1996 la rencontre avec le Cambodge va changer sa vie  » j’adore voir les gens travailler la soie » nous confie t-il les yeux plein d’étoiles.

Les voyages ont permis à Éric de compléter sa vision de l’artisanat, au Mali par ex il voit les métiers à tisser des vieux dogons  » quand j’ai touché pour la première fois les métiers à tisser, j’ai été transporté » explique t-il.

Au Cambodge, il voit comment nait le fil de soie, apprend à nourrir les vers avec le murier  » je  n’ai jamais vu de cocons avant et tout ceci a réveillé en moi beaucoup de choses  » . Un amour fou pour le Cambodge et il n’en démord pas encore aujourd’hui  » j’adore ce pays car tout est nouveau tout est à faire ou à refaire, il y a un esprit créatif chez tout le monde » pour un étudiant sortant du master, travaillant dans une entreprise et en ayant  carte blanche, c’était le rêve  » il fait son stage dans un centre de soie et finira par être embauché à l’époque par l’Union Européenne qui finançait le centre. Éric Raisina va alors former les équipes de couture, en utilisant les chutes de tissus qu’il  y avait dans le centre  » il y avait prés de 75 kilos » nous confiera t-il et il était pas question de les jeter.

Le créateur va apprendre toutes les techniques traditionnelles de couture au Cambodge et en échange, va montrer son savoir faire. Une paisibilité au pays qui va aussi lui permettre de créer en sérénité et en parfaite harmonie  » en captant les tendances à l’international tout en restant dans la quiétude » !

Le style Eric Raisina

Une identité forte sur les matières,  teintures, crochets, tissages pour avoir toutes ces matières qu’il affectionne et qui l’inspire. Styliste, il l’est aussi puisqu’il dessine les silhouettes et les croquis mais la soie reste sa matière de prédilection  » la fragilité de la soie m’inspire » elle est bouillie, tissée, martelée, elle passe par tous les états pour un résultat sublime. Toutes sortes de techniques comme le crochet par ex   » la soie est une des fibres naturelles qui a la plus grande capacité d’absorption des couleurs » et ce qui est magique, c’est que dans la soie on ne jette rien du tout, même les chutes y passent et font de magnifiques sacs, venant compléter la collection du créateur. Le raphia de Madagascar est aussi un matériau qu’Éric travaille volontiers aussi et le mélange raphia et soie est aussi possible pour un finish magnifique. Les robes en raphia peuvent devenir comme une dentelle quand elle est crochetée. 98% de la ligne est de la soie et c’est la quintessence du luxe durable.

Créer dans  le développement durable luxe

J’ai trois boutiques et les clients qui viennent peuvent aussi authentifier les produits dans mon atelier « j’ai voulu me positionner dans du luxe et du haut de gamme avec des pièces uniques dans le prêt à porter » un univers rempli d’accessoires et d’étoffes qui sont surdimensionnés dans leur taille et qui viennent accessoiriser la marque. C’est cela l’Afrique et l’Asie, c’est cette part de métissage aussi. Mélanger les matières, rendre au textile des multifonctions. Mais le plus important pour Éric Raisina, c’est de préserver les métiers et la maison emploie cinquante familles qui vivent de ce travail. Comme quoi luxe et éthique peuvent véritablement faire bon ménage!

 

Un défilé rétrospective à Dakar

Pour sa nouvelle collection printemps/été 2013, Éric Raisina dédie ses créations aux MUSES du monde de la mode. Il a voulu révéler la figure de la muse dans la créativité.

Le couturier – observateur sensible, créatif, passionné est influencé par sa muse.

La muse – féminine, androgyne, intemporelle, séductrice est fascinée par le travail du couturier.

M mode, modèle, moderne

U unique, union, universel

S séduction, symbole, soie

E émotion, élégant, égérie

S singulier, sensuel, style

La collection ERIC RAISINA haute texture, présentée à Dakar, a  proposé un subtil mélange d’influences, de beauté, de sensibilité, inspirée par toutes SES muses.
Villa Boutique Workshop
Siem Reap – Cambodia
tel: +855 63 963 207
www.ericraisina.com


Mots clés:

Suivez-Nous

Ne manquez plus nos astuces, buzz, bons plans et dernières tendances en les recevant par mail.

ok
Please: don't use the images and text of UFFP WEBZINE on websites, blogs or other media without my explicit permission_ 2010 ©UNITED FASHION FOR PEACE_ All Rights Reserved
United Fashion For Peace 2013 :: Powered by PiVO