Promises for Human Rights in Democratic Republic of Congo Must Not be Forgotten as La Francophonie Summit Ends in Kinshasa

  • By UFFP
  • 16 octobre 2012
  • 0
  • 147 Views

As the Organisation internationale de la Francophonie wrapped their 14th summit in Democratic Republic of Congo’s capital of Kinshasa, the International Campaign to Stop Rape & Gender Violence in Conflict urges member states that gathered and spotlighted the troubled human rights record of the country – particularly widespread rape and gender violence – not to leave with empty promises for hope and change.

Held every two years, this year’s summit in the Democratic Republic of Congo allowed leaders from the French-speaking world to publicly highlight the grave human rights abuses perpetrated by the Congolese government and by its neighbours against Congolese civilians, especially women and girls.

On the eve of the summit, the United Nations Group of Experts – tasked by the Security Council to provide information on the ongoing conflict in Eastern Congo delivered its final report. The group found that fellow Francophonie member state Rwanda has been supporting, training, and arming a mutiny from the Congolese army – the M23 rebellion.

The recent M23 rebellion has resulted in a significant increase in violence in the eastern provinces of Congo, and rape and gender violence has skyrocketed in the area. Part of the M23 is rebel leader Bosco Ntaganda, who continues to remain free in the region despite an International Criminal Court warrant issued for his arrest. The actions of the Congolese government in defying the warrant has encouraged impunity for rape and allowed violence to continue in the country.

« This year I am once again operating on women whose genitals were destroyed by rape and other atrocities. There are many women who are barely getting by, and rape is continuing. The rainy season is coming soon in North Kivu and the vulnerability of women is increasing, » said Panzi Hospital’s Dr. Denis Mukwege.

At the summit, international leaders such French President Francois Hollande and Canadian Prime Minister Stephen Harper underlined the ongoing gender violence in the country, as well as the Congolese government’s weak involvement in stopping rape.

We welcome the $18.5 million CAD announced by Canada on the heels of the summit in support of Congolese survivors of rape, and encourage all Francophonie member states to take action to ensure stopping rape and gender violence in the Democratic Republic of Congo remains a priority once leaders return to their home country, including seeking accountability for Rwanda’s role in the ongoing violence.

From Eastern Congo’s South Kivu province, Susannah Sirkin, Deputy Director of Physicians for Human Rights and Advisory Committee member of the Campaign said, « The General Hospital in Bukavu has no rape kits despite dedicated medical staff wanting to improve their care for survivors of sexual violence. Survivors and hospital staff have been threatened outside of the hospital premises. Yet, more and more survivors are seeking justice and pursuing cases in local courts. Obstacles are overwhelming but the young energy we have experienced here during the past week is inspiring and offers hope. »

We urge Francophonie member states to work with courageous women and men at the grassroots level who risk their lives to support survivors of rape, and who every day demand justice and to stop the cycle of violence in the Democratic Republic of Congo.

For more information on rape and gender violence in the Democratic Republic of Congo, please see the Campaign website: http://www.stoprapeinconflict.org/dr_congo.

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *