Neila Azouz jet setteuse mais pas que !

  • By UFFP
  • 28 mars 2012
  • 1
  • 259 Views

Par Fériel Berraies Guigny
On connait son joli minois à travers le magazine  online Jet Set mais aussi parce qu’elle a écrit un essai « Alors on parle » et cette nana qui n’ a pas sa langue dans la poche ( c’est de famille)… non seulement elle parle mais elle sait de quoi elle cause!

 

 

Son premier bouquin,  un charmant récit qui bien que léger dans le ton et humoristique dans les faits  serait presque de la parodie sociale made in touensa. Et pourtant  il énonce certains faits sociologiques, voire les torts et travers de la société tunisienne. Il fallait oser le faire.

Neila Azouz est une jeune femme qui comme la boite de pandore cache plus d’un tour dans son sac, pour ne pas simplement dire qu’elle est pleine de surprises. Comme ces poupées russes  où chaque fois que  » l’on met à nu une » y a une autre qui se pointe.

Récit de notre entretien:
1/les droits des tunisiennes, actuellement c’est pas gagné?
La femme tunisienne a défendu, défend et défendra toujours ces droits !
Il est vrai qu’il y a un certain climat qui nous fait paniquer, moi la première, mais je suis aussi consciente que la femme tunisienne aura toujours sa place en Tunisie, on est dans un pays pour qui il est difficile de fonctionner sans femmes. Même si certains se plaisent à dire le contraire, ils savent pertinemment que c’est un maillon indispensable de la chaine et que sans elles, ses atouts et ses compétences le rouage risque de se bloquer.

2/ On a constaté une certaine inertie de la part des jeunes et de ceux qui au départ ont été à l’origine de la révolution? Quelles sont les causes, quels sont les risques?
Je ne sais pas si c’est une inertie, je dirai que c’est de l’observation plus qu’autre chose. La Tunisie a changée du tout au tout, c’est le phénix qui renait de ces cendres, il faut du temps et beaucoup de souffle pour qu’elle arrive là ou elle devait être depuis plusieurs années, les jeunes sont un peu perdus, ils ne voient pas le bout du tunnel et se sentent remis à l’écart car ils constatent que les préoccupations sont plus politiques que sociales.
Ils n’ont pas baissé les bras, ils sont juste un peu déboussolés par tout ce qui se passe… cela dit ils sont toujours là et se battent chacun à sa façon, bonne ou mauvaise mais ils sont là !

3/Comment les femmes tunisiennes doivent elles se positionner?  on a l’impression que c’est le contrecoup de la révolution? la pression du nouveau gouvernment qui laisse faire des choses condamnables au nom d’une prétendue liberté qui légitimise le non légitime?
La femme tunisienne a sa position, elle est active, battante, courageuse, intelligente comme tous les tunisiens, il faut arrêter de parler toujours de la femme comme si c’était un phénomène bizarre de la nature, je l’ai dit au début elle a toujours été présente et elle le restera car elle a beaucoup d’atouts qui peuvent servir au mieux les intérêts de tous sans exception.
Mais il est aussi vrai que l’essoufflement est là et c’est tout à fait normal, le gouvernement actuel dort à poings fermés et il veut nous endormir avec lui, il faut que les gens aient devant eux quelqu’un qui a du punch, de la réactivité, et beaucoup d’aplomb, nous avons besoin de sang neuf, de positions claires, de justice et surtout d’une garantie de sécurité, la conscience patriotique n’est pas anesthésiée, elle est juste très déçue !

4/ Les médias ne font pas leur boulot, beaucoup de copinage, d’intox de manipulation? Les médias officiels sont en déca des attentes, pensez vous que les médias libres sont plus à même de faire le boulot?
Ce que je peux vous dire c’est « trop d’informations tuent l’information », le journalisme citoyen comme on aime bien l’appeler, déroute beaucoup de gens et leur donne trop de fausses informations, ou des informations mal traitées, déformées, parfois même effrayantes sans aucune source fiable ni conscience journalistique. Résultat des courses, de nos jours personne ne sait ce qui est vrai ou pas.
En ce qui concerne les médias officiels ou libres, j’ai remarqué que tous essayent de récolter des informations par ci par là, parfois j’ai l’impression de lire les actualités de Facebook en forme d’articles, et ça c’est une faute que les médias font sans cesse.
Il y a aussi ceux qui s’occupent plus de redorer leur blason au lieu de penser objectivité et impartialité, tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la mascarade qui a duré 23 ans et qui cherchent une crédibilité perdues, parfois même en se tirant dans les pattes.
Les médias ne savent plus sur quel pied danser car ils ont toujours cet attachement inconscient à l’autocensure, ils avancent d’un pas puis reculent de dix, personne ne sait de quoi demain sera fait, du coup ils sont tous très prudents pour l’instant et j’espère intimement que ça va leur passer car dans le cas contraire ils feraient mieux de se proclamer pro-certaines idées, de suivre une ligne éditoriale logique et sans ambigüité, ainsi le lecteur-auditeur-téléspectateur… pourra y voir plus clair et choisir son média en toute conscience.
Parlez nous de jet set, bien que la ligne éditoriale n’ait pas changé vous avez quand même une position assez engagée?
www.jetsetmagazine.net est un magazine culturel, de loisirs et d’information, il est le guide de tout ceux qui veulent se détendre, se divertir et s’informer sur la beauté culturelle et artistique du monde qui nous entoure sur tous les plans, on essaye toujours de mettre le doigt sur les aspects positifs des choses, on essaye de faire rêver nos visiteurs, de leur prendre la main et de les emmener à découvrir les belles choses, la créativité, les moments forts de certains évènements, mais on est là aussi pour lutter contre la médiocrité.
Nous ne sommes pas là pour donner des leçons mais nous avons aussi notre vision que nous véhiculons à travers nos articles, nous aimons la vie et nous le faisons savoir, quoi qu’il arrive !
Je pense que chaque personne a envie d’un petit coin pour se détendre, un exutoire qui permette de lui rendre sa bonne humeur et de lâcher prise, et bien Jet Set Magazine est là pour ça !

5/ la marchandisation des infos, grave danger?
Marchandisation et infos ne doivent même pas être dans la même phrase, c’est un danger bien sûr mais c’est aussi une pratique courante que tous les médias du monde utilisent, l’info se vend au plus offrant… quand il s’agit d’une personne connue ou d’une star du showbiz cela se fait sans problèmes, il y en a même qui vendent leur photos (mariage, enfants, scandales…) pour contrôler le flux d’infos qui circulent. Mais quand il s’agit de problèmes graves qui doivent être dénoncés, l’enjeu change complètement et l’info doit primer sur tout !

Un parti féministe vous y croyez, une femme président un jour en Tunisie ?
Pourquoi pas ! Les états unis ont bien réussi à élire un président noir, chose inconcevable il n’y pas si longtemps que ça, quand on pense que ce n’est qu’en 1962 que James Meredith, le premier étudiant noir a pu accéder à une université, le fait d’avoir une femme comme présidente ne me parait pas aussi insensé que ça !
Il est vrai que les femmes et les hommes sont différents dans leur manière de faire les choses et je pense qu’une femme pourrait arriver à des résultats beaucoup plus concluants ! Les statistiques montrent clairement que les femmes sont bien plus performantes au boulot.
Cela dit le plus important c’est d’avoir un président ou une présidente qui sache élever le pays, comprendre son peuple et l’aider du mieux qu’il ou elle pourra, c’est plus une question d’état d’esprit.

Que pensez-vous justement du manque de solidarité des femmes mais aussi des sœurs arabes?
Le problème des femmes entre elles a toujours existé depuis la nuit des temps, ce n’est pas nouveau, mais je dois reconnaitre que quand elles dépassent cette question, elles peuvent être très solidaires et apporter une aide précieuse.
Il faut aussi savoir que les femmes ont beaucoup plus de problèmes à s’affirmer dans le monde arabe, elles essayent et arrivent de plus en plus a réussir, alors quand c’est le cas il faut les remercier de tout cœur, il ne faut jamais en vouloir à l’absence d’une femme car ces raisons sont toujours plus que valables.

6/ Quel message donner?
Mon seul message c’est d’être généreux, d’aimer la vie, de l’affronter et de l’apprécier comme elle vient avec tous ces malheurs et ces moments de bonheur, c’est une lutte perpétuelle mais c’est ça la vie !

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

1 comment on “Neila Azouz jet setteuse mais pas que !

  1. I wish to convey my aiidratmon for your generosity in support of those individuals that absolutely need guidance on this important area. Your special commitment to getting the message all through came to be incredibly valuable and has frequently encouraged professionals much like me to attain their pursuits. Your amazing useful report implies much to me and much more to my mates. Best wishes; from each one of us.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *