Lâcher prise !

  • By UFFP
  • 1 décembre 2016
  • 0
  • 226 Views

Le mois de novembre a été semé d’embûches, de défis, de contretemps, comme une chape de plomb qui me tirait vers le bas. La lumière semblait si loin, alors que tout perdait son équilibre. Il y a parfois des moments dans la vie où il faut accepter de ne plus rien maîtriser, de ne plus pouvoir être la « première de la classe » sans rentrer dans le pessimisme, mais dans la lucidité de ses limites. J’ai connu la peine, j’ai connu l’échec, j’ai connu la déception, je connais encore actuellement la douleur de ne plus contrôler son corps. J’ai connu le sentiment de la trahison par rapport à des idéaux et  des personnes que j’ai porté depuis des années dans mon sillage. Car l’humanisme a bon dos pour certains, il est devenu une valeur mercantile et moi, j’ai fini par me perdre car trop à la recherche de cet absolu qui au fond n’est pas de ce monde.

feriel-b-g-tao_zemzemi-copier

 

Fériel Berraies Guigny photo TAO ZEMZEMI Paris, stylisme Takla Makan, make up Laura Dauvillier, Bijoux Reminiscence Paris

Il faut alors se donner le temps, accepter ses limites, accepter ses défaites, accepter ses imperfections mais surtout très vite, se remettre en selle.

J’avais l’impression que je portais un sac si lourd sur mon dos, si pesant, qu’il ne faisait que me tirer vers le bas. J’ai connu l’enfer de la solitude, j’ai connu la peine de l’absence, j’ai connu l’humiliation du contretemps.

Mais tout ce qui arrive vient pour une raison, quand on rate un rendez vous, c’est pour mieux rebondir et j’en suis persuadée, ma fureur de vaincre, mon sens de l’excellence ne pourrait accepter de rester sur une défaite.

J’espère que mes enfants s’inspireront du combat de leur maman, je leur souhaite en tout cas de ne pas souffrir come j’ai souffert pour mes combats, mais c’est le prix juste à payer et je l’accepte.

uffp-cover-december-2016-2

J’ai repris contact alors avec mon écorce humaine, mon corps qui me parlait et dont le délabrement progressif me disait qu’il fallait arrêter et prendre une pause pour mieux me recentrer.

Ce fut le cas, ce temps de pause fut court, contre et pour moi-même j’ai dû lutter alors que  mon naturel  plus fort que tout me remettait sur le devant de la scène.

J’exècre la médiocrité, j’exècre  la fausseté, j’exècre l’hypocrisie et l’opportunisme et tout cela, toutes ces années  m’empoisonnait au point de tomber malade.

Je suis rentrée dans une bulle et j’ai observé le monde, comme un animal qui panse ses blessures, j’ai observé cette valse incessante des rapports humains et j’ai compris, que la salvation ne pouvait venir que de moi-même, à défaut de POUVOIR  changer le monde, il me fallait changer moi, et finir par rentrer dans cette bulle de silence et de discrétion salutaire, pour continuer à vivre.

uffp-couverture-decembre-2016

Alors oui les combats en moi resteront, mon amour pour l’humain sera toujours là, mais je l’exprimerai autrement et je n’aurai plus les mêmes attentes, le monde est ce qu’il est et je suis ce que je suis, aucun des deux ne changera, cette bataille impitoyable que je mène contre moi même car je veux sauver le monde… lutte manichéenne dont l’issue ne pourrait être que ma défaite, si je ne changeais pas.

A être trop exposée on perd son âme, on perd le sens de l’essentiel…

Cette prise de conscience était salutaire, elle s’est faite dans la conjoncture d’évènements cumulés bien pénibles, au détriment de ma santé et de mon insouciance, elle était cependant nécessaire.

Il faut se réveiller avant que cela ne soit trop tard, il faut savoir se battre et plus intelligemment, le sacrifice oui mais pour un temps uniquement…

uffp-cover-decemb-er-2016-2-2

Ce billet est important, il annonce une sorte de renaissance de mes cendres, une alerte sur un vécu au service des autres mais au détriment de soi…alors où serait l’équité, le juste ou le durable, s’il n’allait que dans un sens.

Le ton est grave chers lecteurs, mais il fallait l’aborder ainsi, pourquoi se mentir, pourquoi être autre que soi, mon miroir est bien trop transparent, je ne saurais me mentir ou vous mentir.

Il n’y a pas d’échec, il y a des choix que l’on fait, des expériences bonnes ou malheureuses et nous apprenons tous les jours notre humanisme perdu!

j’ai été rattrapée par le deuil d’êtres chers, j’avais tout pour ne pas réussir… mais je suis là, j’écris, je vis et mon cœur bat à mille pour cent, preuve indéniable de mon amour de la vie, de mon amour de l’amour, de mon amour pour mes semblables.

UFFP est l’incarnation de tout cela, il n’est ni dans la complaisance, ni dans l’angélisme, ni dans l’opportunisme, il devient un privilège, les sujets que nous choisissons sont choisis avec le cœur mais attention, ils ne sauraient être un droit, mais uniquement un privilège et ceux qui écriront avec nous, seront triés sur le volet, dorénavant.

ce média a été créé pour donner la lumière au juste par pour donner de la publicité gratuite à des marques ou des initiatives qui veulent profiter de notre humanisme, nous qui sommes de vrais journalistes, des journalistes de terrain, des journalistes qui écrivons avec nos tripes, ce monde tel qu’il devrait être…

J’espère que ces mots résonneront en vous, chers lecteurs, nous les avons écrits à une période assez difficile, mais nous savons que nous sommes dans le vrai le juste, et en cela nous avons trouvé le réconfort de l’essentiel.

Nous vous laissons chers lecteurs, pour rester dans le ton, découvrir nos magnifiques sujets de décembre, vous découvrirez encore une fois comme  à chaque mois, de belles personnes, de belles initiatives, de jolies histoires.

Les couvertures du webzine ont été données à Fée UHSSI une jolie créatrice engagée dans la mode éthique et qui fait de magnifiques wrapping avec des matières de toute beauté. Plein d’idées cadeaux pour les Shopping de Noel, pour la saison nous avons aussi un super concours avec une marque de beauté engagée, les roll on rose et argan de LAVYZOE.

et nous vous souhaitons avec tout notre amour de joyeuses fêtes !

FerielBerraiesGuigny

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *