Wendy Luhabe Afrique du Sud  » Soyons la génération du changement » !

  • By UFFP
  • 27 mars 2012
  • 0
  • 234 Views

Wendy Luhabe a été désignée comme l’une des 20 femmes les plus influentes d’Afrique du Sud par le « Sunday Times » en 1999 et parmi les 100 leaders de demain par le World Economic forum à Genève en 1997.

 

 

Photo copyright Eric Miller / World Economic Forum 2008
Africa Summit, Cape Town, 3 – 6 June 2008

Elle a publié en 2002 « Defining Moments « (un livre autobiographique) qui a eu un impact certain dans le débat sur la place des cadres noirs dans l’Afrique du Sud post-apartheid. Elle est présidente des conseils d’administration de différentes entreprises parmi lesquelles Vodacom, un acteur de poids dans le domaine des Telecom en Afrique du Sud. Elle est la fondatrice et CEO de l’International marketing Council of South Africa. Elle a fondé également le WIP Fonds (Women Investment Portfolio Holdings], le premier fond d’investissement sud-africain possédé par des femmes. Elle participe à la création d’Alliance Capital, un fond d’investissement gérant actuellement 5 milliards de rands d’actif et lance le « Women’s private Equity Fund », un fonds d’investissement spécifiquement destiné au financement d’initiatives de femmes entrepreneurs en Afrique du Sud.
Elle fait partie du Board international pour l’Afrique du Women’s Forum for Economy and Society de Deauville. Elle est le symbole de tout un Continent : l’Afrique. Elle est femme, elle est noire et elle est née durant l’Apartheid. Mais elle est aussi la preuve que tout est possible quand il y a le talent, la vision et la détermination.

Wendy Luhabe une femme convaincue du pouvoir des femmes
Après des études commerciales à l’université du Lesotho d’où elle est sortie diplômée en 1981, Wendy Luhabe a commencé à travailler dans le marketing puis pour l’industrie automobile en s’expatriant en Allemagne, puis aux Etats-Unis pour BMW. De retour en Afrique du Sud, elle a crée en 1991 « bridging the gap » (combler le fossé), une société de conseil en ressources humaines en vue d’aider les Noirs sud-africains à mieux s’intégrer dans le monde de l’entreprise.  » J’avais croisé à l’époque plus d’un diplômé qui venait confier à moi son désarroi au sein des entreprises car en terme d’évolution de carrière il n’y avait presque rien » nous confie t-elle. Mais pour les femmes noires à l’époque, la situation était encore plus précaire. Wendy Luhabe a décidé alors de créer un Fonds pour aider les futures femmes chef d’entreprise. Avec Wiphold, dont l’actionnariat n’est ouvert qu’aux femmes elle milite pour l’émancipation de ses sœurs africaines, notamment celles vivant dans le milieu rural et ployant sous le joug d’une société restée profondément machiste. Les femmes sud africaines ont donc investi leur économie dans une entreprise fondée et détenue par des femmes. Et au total, ce sont près de 350 000 femmes qui sont bénéficiaires d’un soutien financier. De plus, une partie des bénéfices sert à soutenir des projets éducatifs ou médicaux. Ces investissements sont suivis d’un service de coaching, permettant aussi à ces entreprises de croître.
Présidente de l’IMC

Présidente de l’IMC (International Marketing Council of South Africa), l’autre défi de Wendy Luhabe est « de mieux vendre l’Afrique du Sud » son slogan  » South Africa Alive with possibilities » est connu aujourd’hui à l’international.
A la tête d’une importante délégation d’Afrique du Sud, membre du Board international du Forum des femmes de Deauville, c’est elle qui a remis le prix Cartier à la lauréate de Tanzanie Ann Kihengu pour son projet sur l’électricité solaire » elle a été choisie car son projet répondait à un besoin des communautés de son pays mais parallèlement allait générer des emplois et signifier un réel avancement pour les communautés rurales de son pays » nous a t-elle expliqué. Un choix qui a été plein d’émotions autant pour celle qui recevait le prix que celle qui le donnait » les trois finalistes africaines présentaient des projets merveilleux mais il fallait faire un choix, toujours cornélien » nous a t-elle confié. Une femme de grand engagement et de grand cœur, un role model pour l’Afrique et le Monde au féminin.

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *