« We Like The World » : le 1er tour du monde ‘solidaire’ propulsé par des amis Facebook est de retour à Paris

  • By UFFP
  • 14 octobre 2012
  • 0
  • 178 Views

 

 

 

A l’heure où Facebook fête son milliardième membre, la famille Colas, tels des Philéas Fogg 2.0, a réussi son pari fou : faire, pendant un an, « un tour du monde en 80 000 amis », en étant hébergés par leurs amis et amis d’amis Facebook et, grâce aux économies d’hôtel, financer la construction d’une école primaire au Burkina Faso. L’école « We Like The world » a été inaugurée à Cissé Yargo à la fin de leur voyage en juin 2012 et accueillera 200 enfants dès la rentrée d’octobre. Ils ont réussi un projet de vie unique et innovant, qui n’aurait pas réussi sans la mobilisation exceptionnelle de leur réseau d’amis, décuplé par le pouvoir de Facebook.

Dans chaque pays visité, les Colas ont mobilisé leur réseau d’amis pour être hébergés. Pour chaque nuit hébergée, ils ont versé leurs économies d’hôtel, 100$ (80€) par nuit pour la construction d’une école primaire avec l’association « La Voix de l’Enfant », qui a obtenu le Premier Prix de la Fondation GDF Suez. La vidéo de ce projet est visible dès à présent :

L’itinéraire : 17 pays, 5 continents

Partis de Paris le 3 juillet 2011, ils ont visité l’Amérique du Nord (Canada et Etats-Unis), découvert la Patagonie (Argentine et Chili), traversé l’Océan Pacifique (Polynésie, Nouvelle-Zélande, Australie), exploré l’Asie (Singapour, Viet Nam, Thaïlande, Cambodge, Birmanie, Inde) et terminé par la Turquie et l’Angleterre avant l’apothéose en juin 2012 au Burkina Faso.

Les résultats : la création d’une chaîne de solidarité dans le monde entier

On se demande souvent à quoi ça sert d’avoir des amis Facebook -qui pour la plupart ne sont pas vraiment des amis. « We Like The World » a démontré qu’ils peuvent se mobiliser dans la vraie vie -et dans le monde entier- pour permettre à une famille de réaliser son rêve. En 11 mois, les Colas ont été hébergés 209 nuits dans chacun des 17 pays visités, soit 2/3 des nuits du voyage. Ce résultat a été obtenu grâce à une véritable chaîne de solidarité globale composée de 52 familles extraordinaires, identifiées et mobilisées via le réseau Facebook. Ces familles étaient principalement des amis d’amis, les Colas en connaissant seulement 25% avant leur départ. Cette solidarité a permis aux Colas de verser 23000 € pour l’école, qui, ajoutés aux dons des sponsors et de leurs amis, ont permis de récolter 65000€ au total, somme nécessaire pour construire l’école.
La mobilisation du réseau a dépassé toutes leurs espérances. La page Facebook a été « likée » par 7100 personnes, mais surtout près de 1000 personnes ont personnellement participé en donnant de leur temps pour le projet, avant et pendant le voyage. Ce réseau leur a permis de vivre des expériences extraordinaires à la fois avant le voyage (dont un partenariat avec le Stade de France pour le concert « Nuit Africaine en juin 2011, qui a donné naissance à un clip avec des stars africaines comme Manu Dibango, Passi ou Mory Kanté) et pendant le voyage avec chacune des 52 familles-hôtes.

Ce réseau leur a aussi permis d’être mis en contact et aidés par des entreprises telles que Samsonite, Bic, le Stade de France, Orange. L’originalité et l’utilité de leur démarche a été reconnue par Facebook USA (soutien officiel du projet) et par la Fondation GDF Suez qui leur a attribué le Premier Prix 2012 – catégorie Education – parmi 230 projets présentés.

Frédéric Colas déclare: « Je me suis rendu compte qu’on a tendance à sous-estimer le pouvoir du réseau à l’ère de l’internet. Un réseau d’amis et d’amis d’amis est une vraie mine d’or de contacts et de rencontres possibles pour nous aider à vivre nos rêves. Les réseaux sociaux tels que Facebook mettent cet or à portée de main dans la vie réelle, pour peu que le projet intéresse et porte des valeurs positives. C’est ce que nous avons fait avec ‘We Like The World’. Nous avons démontré que les amis Facebook sont utiles, même dans la vraie vie, et ce partout dans le monde ».

Et après ?

La famille Colas a décidé de continuer à soutenir les enfants de Cissé Yargo, et notamment les filles. « L’éducation des filles nous tient particulièrement à cœur, à la fois parce que nous avons une fille unique, Héloïse, mais aussi parce qu’il a été prouvé que l’éducation des filles est l’un des meilleurs investissements que l’on puisse faire pour aider les pays en voie de développement. Scolariser les petites filles d’aujourd’hui c’est sauver les femmes de demain. Agir dans ce sens permettra de faire avancer le monde. » explique Estelle Colas.
Pour ce faire, ils comptent inspirer et aider d’autres familles à découvrir le monde de cette façon et de verser leurs économies d’hôtel en faveur de la cause de l’éducation des filles. « Si de nombreuses familles faisaient comme nous, même quelques nuits par an pendant leurs vacances, cela pourrait financer notre prochain projet pour permettre aux filles d’aller en sécurité au collège, à 20 km à pied de Cissé Yargo. La plupart arrêtent leurs études après la primaire faute de transport pour aller au collège » conclut Frédéric Colas.

La BIO des protagonistes de ‘We Like The World’

Frédéric Colas est un expert reconnu du marketing digital, Chief Strategic Officer du groupe FullSix, il enseigne le ‘social marketing’ à l’Essec. Convaincu de la première heure de la portée des réseaux sociaux, il a décidé de s’appliquer les règles de communication digitale qu’il a prônées à ses clients depuis des années pour servir un projet personnel.

Estelle Colas est Directrice Associée en agence de communication chez BETC.

Héloïse, leur fille de 9 ans, va dans une école bilingue et adore apprendre l’anglais et l’espagnol.

Le site web: weliketheworld.com
Pour devenir fan sur facebook: www.facebook.com/weliketheworld

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *