Chemseddine El Mechri  » une tunisianité fière de ce qu’elle est, ouverte et capable d’aller vers l’autre

  • By UFFP
  • 5 mars 2014
  • 0
  • 294 Views

Dans notre série Made in Tunisia with love, UFFP est allée ce mois de février passé sur la terre de ses ancêtres, de Tunis à Sfax, elle a pu s’entretenir avec toute une jeunesse en ébullition qui proposent des start  up et des projets tous aussi innovants que durables.

photos all rights reverved Né à Tunis

Photo du 29-10-12 aĚ 17.21 #3

Une grande fierté que ces jeunes qui malgré une conjoncture économique et sociale extrêmement difficile ( prés de 30 % de la population tunisienne souffre du chômage depuis le printemps arabe) continuent de faire bouger les mentalités et les lignes de leur société. Voici donc dans notre série, l’un de ces corporate green ou créatif durable.

Né à Tunis est une très jolie marque de déco et design éthique et durable, rencontrée sur Tunis. Un gros coup de coeur UFFP comme ce fut le cas pour Tinja, décidément les jeunes s de Tunisie, n’ont rien à envier aux autres. Et c’est d’autant plus méritoire lors que le meilleur du patrimoine local est mis en avant, tout en respectant de façon consciente ou « inconsciente » les valeurs si chères à UFFP.

chems

Nous nous sommes entretenu avec le créatif derrière cette jolie griffe déco design Chemseddine El Mechri:

pourquoi Né à Tunis?

Je voulais que se dessinent les contours d’objets tunisiens. Des objets qui s’assument et qui soient fiers de leur tunisianité.

De l’idée qui y a conduit au savoir faire qu’ils ont nécessité, passant par les matières et les ressources, je voulais que tout soit tunisien. Né en Tunisie m’a semblé lourd et politique. Le choix de Né à Tunis comme nom de marque est donc plus emblématique d’un pays que d’une capitale par rapport à d’autres régions. Il ne se veut donc surtout pas régionaliste. J’essaye de placer le choix de ce nom au delà de pareilles considérations partant du principe que, bien au contraire, toutes les villes tunisiennes représentent très bien notre pays. D’ailleurs tous les produits que je conçois nécessitent des ressources, des savoir-faire et des solutions d’autres régions. «Né à Tunis» est une série d’expériences sans cesse renouvelables que je mène à l’occasion de la réflexion sur chacun de mes objets, ces derniers devenant un prétexte pour découvrir de nouvelles possibilités, de se lier avec tel ou tel créatif…etc.

ggggf (Copier)

Parlez nous de la marque, son univers? qui est derrière la marque?

J’ai fondé cette marque en 2005. J’avais alors 24 ans et frais et utopiste comme j’étais je pensais pouvoir changer le monde. Je pensais que tous les tunisiens allaient être sensibles à mes créations et que ces dernières allaient changer considérablement la façon dont nous vivons nos intérieurs. Les premières années ont été décevantes pour moi car mes créations n’ont pas  rencontré le succès espéré. Il m’a fallu attendre quelques années avant que ça commence à marcher.*

IMG_2412h - Copie (1)

La rupture nette que j’ai sans m’en rendre compte faite au départ avec notre patrimoine et les éléments de notre identité a fait que le public ne s’est pas identifié en ce que je fais et n’a pas « accroché ». en avançant j’ai essayé de faire attention à ce point et de faire de sorte que le côté cosmopolite et universel des créations ne soit pas une entrave au phénomène indispensable à leur réussite : qu’ils parlent au public, que ce dernier puisse spontanément se les approprier. Les modèles dessinés depuis 2010 revendiquent un capital symbolique. Ils traduisent une tunisianité fière de ce qu’elle est tout en étant ouverte et capable d’aller vers l’autre.

 255499_4264359168143_1278896116_n

Le durable et le design et la créa pourquoi ce choix?

Curieux, grand randonneur et voyageur, j’ai toujours éprouvé le besoin de découvrir, de me déplacer, de m’immiscer dans des environnements différents afin de comprendre leurs logiques et les mécanismes de leur fonctionnement, souvent différents des nôtres.

bbb (16) (Copier)

Le domaine de ma recherche, touchant à la fois à l’Anthropologie, au Patrimoine, à l’Art et au Design, a fait, lui aussi, que je m’intéresse à des questions comme l’éthique et le responsable dans différents domaines et surtout dans le design.

IMG_25523 - Copie

Ayant eu la chance de former de nombreux groupes d’artisans depuis 2005, j’ai été amené à considérer de très près la réalité de leur métier et les problèmes dont ils souffrent et qui empêchent la plupart de s’assurer d’un niveau de vie digne par l’exercice dans l’artisanat.

la famille - Copie

Je crois que c’est tout un parcours, semé de rencontres et d’expériences fortuites ou recherchées qui a fait que je m’intéresse au design solidaire et au développement durable et que j’en fasse un des piliers principaux de mon activité. Ca n’a pas été un choix conscient mais plutôt un tournant prévisible suite à une prise de conscience graduelle de la réalité de l’artisanat en Tunisie et ailleurs, et qu’il nous appartient, créatifs, d’y réagir.

bbb (5) (Copier)

Réinventer le patrimoine en quelque sorte et le valoriser?

Dans un pays faible en ressources comme le notre, puiser dans nos propres possibilités et richesses constitue, dans l’absolu, une bonne alternative. Dans le design, comme dans tous les domaines, il s’agit de réfléchir sur les possibilités s’offrant à nous à travers une reconjugaison de nos potentialités. Et en matière de patrimoine, ces dernières (les potentialités) sont innombrables. Fruits de brassages multiples et d’échanges avec nombreux peuples ayant vécu et construit en Tunisie, nous avons de nombreuses techniques ancestrales aussi riches les unes que les autres, et permettant de tirer profit avec beaucoup d’ingéniosité et de bon sens, de ressources et de matériaux locaux disponibles et pas chers. Nous avons également un climat des plus cléments, une carte géographique réduite ce qui nous permet de nous déplacer de milieu en milieu et de cadre en cadre avec beaucoup de facilités…

Tout ceci m’encourage à essayer de réinventer notre patrimoine, d’en revisiter certains aspects et d’en questionner d’autres pour préparer le terrain à d’autres interventions.

A l’instar de l’UFFP, investir dans l’enrichissement du patrimoine est un excellent moyen, il me semble, de pérenniser ce patrimoine d’abord en y insufflant une nouvelle vie et de le capitaliser pour les générations futures. Ça prévient la perte de ce patrimoine et empêche qu’il soit sclérosé.

Économiquement c’est une vraie aubaine pour les jeunes créatifs qui doivent se montrer précautionneux et ne pas reproduire des chemins de pensée et de pratique favorisant le kitsch et le mauvais gout comme l’est souvent le cas malheureusement.

Où vendez vous, votre cible, votre clientèle?

l international? des salons?

Je veux que mes produits touchent aussi bien le tunisien que Etranger. Je suis ravi de voir que des tunisiens s’intéressent de plus en plus à ce que je fais. Le contraire m’aurait fortement déçu car je n’ai jamais prévu de dessiner des produits élitistes ou prétentieux. Le fait que des tunisiens manifestent de l’intérêt démontre que, enfin, je commence à atteindre un équilibre entre le coté conceptuel de mes créations d’un côté, celui expérimental qui me pousse à tout le temps essayer de nouvelles pistes et celui ‘conciliant’ qui, au delà de l’aspect joli ou ethnique pour l’étranger peu initié à notre culture, arrive à refamiliariser le public tunisien avec un aspect de sa culture. Pour le moment je n’ai toujours pas fait les salons internationaux. J’attends de définir une collection forte et homogène qui représentera bien, je l’espère, le Design et le savoir tunisiens tels qu’ils doivent être véhiculés à l’étranger.

 

 

 tunisia-made-with-love-2014

 

 

 

 

 

 

 

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *