Meriem Boussikouk  » j’ai grandi dans les étoffes, les aiguilles et le travail traditionnel » !

  • By UFFP
  • 25 juin 2012
  • 0
  • 354 Views


De notre envoyée spéciale à Dakar, Fériel Berraies Guigny

 

 

Texte et photos DR UNITED FASHION FOR PEACE TOUTE REPRODUCTION INTERDITE

UFFP a rencontré la talentueuse créatrice marocaine, Meriem Boussikouk à la Dakar Fashion Week en juin 2012, cette designer renommée qui vient de faire le Caftan 2012 à Marrakech, nous confie son amour du bel ouvrage, pour un des vêtements emblématique de son pays : le Caftan.

Designer marocaine spécialisée dans le Caftan, depuis 1993 elle fait du Caftan alors qu’elle était encore étudiante en école de Mode. Quand sa mère couturière  décède, elle reprend le flambeau avec sa tante. Meriem Boussikouk a fait sa formation à l’école Crévogue, filiale italienne qui a une représentation au Maroc. C’est là qu’elle optera pour une filière dans la gestion modélisme et marketing. Au début Meriem Boussikouk commence par faire du prêt à porter, mais très vite elle est saisie par le virus du Caftan » j’étais fascinée par la Haute Couture et le Caftan car ma mère qui était couturière, en faisait beaucoup » nous explique t elle.

L’amour du Caftan a fini par l’emporter et  Meriem Boussikouk se lance  dans cette confection du caftan  » qui est aujourd’hui une vraie mode, revisitée par tant de grands créateurs occidentaux » ajoute telle.

Le Caftan un incontournable intemporel

Toutes les techniques sont bonnes, le Caftan n’a de cesse d’être revisité au niveau de la coupe, du choix des tissus, des accessoires et des broderies. Il y a aujourd’hui, beaucoup d’innovations  » on fait même de l’insertion dans les ceintures avec de la dentelle métallisée, c’est une première au Maroc et c’est moi qui l’ai introduite » ajoute la designer. C’est une technique qui vient de France, découverte par un physicien qui utilise toutes les matières, même des insectes et on peut en faire des bijoux. Meriem Boussikouk a choisi de faire des ceintures par cette technique, avec de la dentelle pour parvenir à ces formes que l’on ne peut pas obtenir avec les bijoutiers de son pays. Le rendu est magnifique car le Caftan finit par absorber toutes les nouveautés au niveau des matières et des accessoires.

Du classique Caftan avec la robe, la ceinture et les manches longues on arrive à jouer sur la coupe » on aime beaucoup aussi les corsets européens que l’on travaille aussi » explique telle,  le caftan fascine même les jeunes car on a fini par le moderniser  » et dans un caftan on se sent toutes princesses, même les femmes qui ont un physique difficile se sentent belles dans un Caftan » ajoute Meriem Boussikouk.!

Le caftan cache les formes, ronde ou pas, le Caftan sublime. C’est véritablement un effet de mode qui n’est pas prêt de cesser, ajoute la designer marocaine.

 

Valoriser le travail des Maalems  » artisans du Caftan

Les tisserands il y  en a de moins en moins, et leur travail rend le Caftan cher, pourtant c’est une partie du patrimoine que Meriem Boussikouk tient à préserver. Mais il est vrai aussi, que le gouvernement actuel et le Ministère de la Culture a une politique destinée à  valoriser l’artisanat marocain. Il y des exonérations d’impôts vis-à-vis des artisans pour les encourager. Ils ont même fait construire des centres de formation professionnels, ajoute t elle. Ce qu’il faut savoir, c’est que derrière le Caftan, il y a plein de petits métiers dont les menuisiers, les brodeurs, les tisserands, ceux qui font les akaads cad les boutons de la ville de Sefrou, ce sont les meilleurs. Puis il y a les galons, les sfifas qui sont tissées à la main, ou encore l’artisan qui fait le motif pour les fils d’or qu’il tord d’une certaine manière. C’est tout un Art séculaire !

Une prédilection pour la dentelle

Meriem Boussikouk aime incorporer la dentelle dans ses collections  » je trouve cela très sensuel » et cela confère surtout un caractère précieux au Caftan. Cela donne une Classe folle au Caftan, tous les matériaux nobles y sont invités, les satins duchesse, les soies, les tissus rigides comme le brocard avec les motifs brodés, comme ceux des tissus d’ameublement   » on fait cela avec les caftans de la mariée de Fès » nous explique t elle. L’économie du Caftan a toujours existé au Maroc  » et ce, du temps de nos parents, à Marrakech, Fés, Essaouira »  ajoute telle; du temps des parents de Meriem Boussikouk d’ailleurs. Dans les anciennes Médinas il ya toujours eu le quartier des artisans et des couturiers du Caftan. Ceux qui font les Djellabas et toutes les tenues traditionnelles du pays.

 

Le Caftan se modernise

De plus en plus, de nouveaux designers sont en train de changer le Caftan en modifiant les coupes, le rendant plus léger, plus moderne et plus portable  » cela a crée de l’emploi à ce niveau là  » explique la créatrice. Le domaine est porteur » mais les vieux artisans malheureusement ont dépassé l’âge, et  ils n’ont pas  assuré de relève non plus. C »est dommage mais c’est ainsi, les modes  changent et  puis il faut de la patience, c’est un métier qui demande d’être assis toute la journée à travailler » explique meriem. Il faut être passionné pour travailler dans le domaine !

Malgré les périodes creuses, l’artisanat du Caftan reste un domaine porteur que seuls certains privilégiés ont l’honneur de pouvoir exercer.

 

Découvrez l’une de ces privilégiés Meriem Boussikouk !

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *