Le combat d’Amref pour les femmes et les enfants

  • By UFFP
  • 27 mars 2012
  • 0
  • 181 Views

Teguest Derma Directrice Général de l’Amref international  au Kenya


Une femme d’engagement qui voulait changer de vie

Dévouée à la santé depuis des années, Teguest a exercé pendant prés de vingt et un ans au sein de l’OMS. Habituée de ces problématiques sanitaires qui taraudent le Continent et surtout les problématiques afférentes aux femmes » j’ai traversé toute l’Afrique, j’ai traversé l’Asie, j’ai exercé à New York et mon dernier poste était directrice du programme sur le Sida » mais un beau jour, la fonctionnaire internationale a envie de changement  » je voulais le terrain, la proximité pour l’Afrique, je ne voulais plus étudier des papiers dans un bureau de l’OMS » nous explique t elle. Agir, voilà ce qu’elle fait depuis juin 2010 depuis qu’elle a rejoint son poste de directrice générale à l’AMREF au siège kenyan. Un choix qu’elle ne semble pas regretter aujourd’hui » en un an j’ai fait plein de choses, je fais bouger certaines fatalités et je me sens encore plus accomplie « ajoute t elle.

Les réalités du terrain : gagner la confiance de l’autre

Le combat est difficile, mais l’AMREF  est connue pour son engagement et le fait qu’elle travaille avec les populations les plus pauvres dans les endroits les plus reculés d’Afrique « on travaille à Tourkana, on travaille avec les massai, on travaille avec les Afars en Ethiopie, on travaille dans le Sud Soudan » Amref travaille dans ces endroits justement délaissés voire abandonnés. Amref reste une organisation africaine, constituée de plus de 90% d’experts africains, basée en Afrique  » cela nous permet une réelle transparence et franchise dans ce que nous faisons, c’est très important de pouvoir dire la vérité à nos nationaux et compatriotes » explique la fonctionnaire internationale. Travailler avec les communautés demande de comprendre les ressorts ethnoculturels des personnes « on essaye de trouver ce qui est caché auprès de ces populations, de catalyser le maximum l’attention sur la santé, sans désir de manipuler quiconque juste de sensibiliser sur l’urgence sanitaire » explique Teguest.

Amref avec le temps est devenue comme un partenaire pour les communautés, quand on s’installe dans une région c’est vraiment pour un changement durable « on traite pas les symptômes et on part, on reste dans la durée on fait en sorte que les Communautés puissent vraiment se prendre en charge par elles mêmes » insiste Teguest Derma.

 

Tout le monde doit être responsabilisé !

C’est le combat et le vœux pieux de Teguest Derma, que ce soit les gouvernants, les Institutions internationales, les civils ou le privé  » tous doivent s’unir et aider les communautés en détresse »! ce qui se passe dans la Corne de l’Afrique et la tragédie qui s’y opère est inexcusable  » nous devons honorer nos promesses et répondre autant que faire se peut à la détresse humaine » nous confie-t elle.

Pour Stand up for African mothers, il faut aussi que les africains se mobilisent et qu’ils y contribuent en finançant cette campagne, l’Afrique ne doit pas attendre à uniquement recevoir elle doit donner aussi  » les africaines doivent s’engager aussi  mais également les femmes du Nord  » c’est un combat qui touche l’humanité. Il faut signer cette pétition, faire en sorte de soutenir ces femmes !

 

Amref et la campagne Stand up for African Mothers
AMREF Flying Doctors est la première ONG de santé publique en Afrique, avec la campagne Stand up for African mothers, elle a pour objectif de former 74 sages-femmes communautaires, provenant des régions les plus reculées du Sud Soudan, et où l’on enregistre la pénurie la plus forte de personnel médical.

Grâce à la formation de sages-femmes communautaires compétentes, capables d’assurer les accouchements et de prodiguer des soins de santé reproductive de qualité, l’AMREF souhaite contribuer à l’amélioration à long terme de la santé des femmes sud soudanaises.

Le grand objectif de l’AMREF : former 30 000 sages-femmes, dans plusieurs pays africains d’ici 2015, afin de réduire de 25% la mortalité maternelle en Afrique.

Pour une sage-femme formée, c’est 1 000 mamans qui bénéficieront d’un meilleur suivi et d’une prise en charge de qualité au moment de l’accouchement.

Un programme de formation et d’espoir
10 boursières, âgées de 21 à 38 ans, ont rejoint l’Institut de formation médicale de Maridi. Toutes originaires des régions les plus reculées du Sud-Soudan, elles acquièrent les compétences indispensables pour assurer des accouchements et prodiguer des soins d’urgence.
La Fondation ELLE soutient activement l’AMREF dans son grand projet de former 30 000 sages-femmes dans plusieurs pays africains d’ici à 2015, afin de réduire de 25 % la mortalité maternelle en Afrique.
New African Woman a rencontré trois femmes emblématiques qui militent dans le cadre de cette campagne, pour vous fait découvrir les combats et leurs portraits croisés. La Ministre de la santé en Angola, la Directrice Générale d’Amref international et enfin une sage femme angolaise du nom d’Esther que l’on veut proposer comme futur prix Nobel l’année prochaine.

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *