Jennifer MANI « …pour moi, il ne s’agit pas d’une question biologique que la parité, mais d’une recherche d’équilibre » !

  • By UFFP
  • 1 janvier 2018
  • 0
  • 226 Views

Un diplôme en communication des organisations en main, Jennifer MANI a  étudié l’économie et l’histoire à La Sorbonne. Elle commence ensuite à  travailler au sein de Carat devenu DENTSU AEGIS. Elle   cumule ensuie 9 ans d’expérience dans des secteurs variées . Elle va aussi s’occuper pendant 3 ans d’un magazine en ligne avec une équipe d’une quinzaine de bénévoles de 18 ans à 45 ans. Des expériences qui vont la forger dans sa capacité à fédérer autour de valeurs communes.

UFFP vous la fait découvrir.

Jennifer MAMI  Ceo du cercle des Audacieuses
Jennifer MAMI
Ceo du cercle des Audacieuses

Entretien avec UFFP

La résilience, un terme qui a beaucoup de signification pour vous?

J’aime ce qu’évoque ce mot : une forme de résistance pour vivre. Je crois qu’on ne fait pas preuve de résilience simplement par volonté mais aussi par nécessité d’aspirer à mieux. Il y un vrai mystère dans la résilience ; qu’est-ce qui fait qu’une personne qui vit ce que d’autres pourraient appeler “un enfer”, en ressort vivante, plus forte, plus heureuse ? Je me suis posée cette question aussi pour mon cas personnel. J’en suis venue à la conclusion que tous et toutes nous avons cette capacité de résilience en nous, simplement certains acceptent de la laisser s’affirmer davantage que d’autres, je crois…
 Aujourd’hui, quel message donner à nos soeurs qui ont subi ou qui continuent de subir?
De conserver leur foi en un avenir meilleur. C’est un processus interne douloureux qui nous demande de ne pas regarder à ce qui nous entoure; aux difficultés auxquelles on fait face et de continuer à nous projeter dans un futur qu’on ne saisit pas encore. Continuer à croire que demain sera meilleure, maintenir une attitude positive…Les jours où je n’avais pas à manger, ni la force d’en parler ou de sortir, je trouvais des raisons d’être reconnaissante et j’en trouvais pleins ! J’étais en vie, je venais d’accoucher d’une merveilleuse petite fille, j’avais un toit en plein hiver…Rien de parfait en l’occurence, mais suffisant pour que je vive le bonheur à l’intérieur de moi avec une tempête autour de moi. Persévérez, quoi que vous vivez, ne lâchez rien.
La maltraitance est une violence directe visible, celle de la discrimination reste invisible mais les répercussions?
Elles sont nombreuses et désastreuses. Pendant longtemps, je ne me suis pas sentie Française, j’avais constamment l’impression de devoir justifier mon appartenance à un territoire. C’est en allant à l’étranger que j’ai pris conscience que je pouvais assumer pleinement mon identité hors du regard des autres. La discrimination qu’elle soit liée à la couleur ou même au sexe est à l’origine de bien des maux dans nos sociétés, en Occident comme ailleurs. Je rêve d’un monde où l’on sera en mesure de considérer l’autre comme un “humain”, simplement et purement. Quelque soit sa couleur, son sexe, son âge, son statut, et même son orientation sexuel. Il ne s’agit pas d’aimer ou pas la manière de vivre de l’autre ou d’être d’accord avec ses aspirations mais plutôt de prendre conscience que tant que les choix des autres ne nous empêchent pas de respirer et de vivre pleinement notre liberté, on n’a pas à se sentir offensé par la présence de l’autre.
Le plafond de verre pour les femmes du Nord au Sud, c’est un même combat?
Complètement; les revendications sont probablement différentes selon les lieux mais en Occident aussi, je crois que de nombreuses femmes aspirent à plus de reconnaissance dans bien des champs. Pour moi, il ne s’agit pas d’une question biologique mais d’une recherche d’équilibre; replacer les femmes dans les processus de décisions, garantir leur liberté (à tous les niveaux) et surtout de cesser de les considérer comme des grands enfants !
Parlez nous de votre projet Le Cercle des Audacieuses?
J’ai créée le Cercle des Audacieuses il y a quelques mois au sortir de “mon désert” comme je dis souvent ! (rires). Avant ma grossesse, j’organisais des dîners pour femmes entrepreneurs à Paris et à Londres, quand mon congé maternité a pris fin et que je suis revenue en région parisienne, on me demandait souvent quand j’allais en refaire. Finalement, j’ai repris avec des petits-déjeuners d’affaire qui permet aux participantes de rencontrer d’autres femmes entrepreneurs et un chef d’entreprise inspirant. C’est comme cela que le Cercle des Audacieuses a pris vie. Que proposez vous? comment les accompagner dans la durée?
Aujourd’hui, on organise toujours des Business Breakfast pour être inspiré et faire des rencontres, à cela s’est ajouté des Workshops; des ateliers dynamiques pour apprendre de manière ludique, des afterworks privés et de l’accompagnement sur un an. La liberté d’entreprendre sans reprendre un modèle est au coeur de nos valeurs, du coup, celles qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement peuvent soit prendre la formule Diamant qui comprend déjà des heures de conseil et de coaching ou alors demander à consulter nos différents experts dans les domaines sur lesquels elles souhaitent être suivies.
La force du Cercle des Audacieuses c’est un réseau puissant qui intègre nos valeurs et notre vocation : entreprendre sans se corrompre dans un cadre bienveillant, c’est possible !un think tank mais plus aussi?
Totalement ! Au sein du Cercle des Audacieuses on permet aux membres de convoquer des Masterminds; une réunion de réflexion stratégique et créative pour parler des problématiques qu’elles rencontres. Je suis toujours ouverte à l’idée de participer à des Think Tank dès lors qu’on a la possibilité de mettre en place des actions. Je crois que j’ai le sens du débat mais je ne supporte pas l’inaction,  il faut absolument une phase de mise en pratique !
Votre actualité?
Tellement de choses arrivent très rapidement, je suis moi-même surprise par mes actualités ! (rires). Sinon, je vais co-produire et animer une émission autour de la femme dans quelques semaines, il ne m’est pas possible d’en dire plus pour le moment !   Je travaille toujours en tant que consultante en communication et Le Cercle des Audacieuses accepte encore quelques membres ! Avis aux Audacieuses 😉

 

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *