Yvette le Bailly « … mettre fin aux violences invisibles que la société banalise… » !

  • By UFFP
  • 1 décembre 2017
  • 0
  • 288 Views

 

Le MAN Mouvement pour une alternative non-violente existe depuis 1974, a pour objectif de promouvoir la non-violence et de faire valoir sa spécificité dans la vie quotidienne, dans l’éducation et dans les luttes sociales et politique. Par la réflexion, l’action et la formation le MAN cherche ainsi à promouvoir par la stratégie de l’action non-violente , une société de justice et de liberté. C’est une fédération de groupes locaux, il y a 22 groupes implantés dans la plupart des grandes villes  et aussi un groupe en Océan Indien (la Réunion et Mayotte). Yvette le Bailly fait partie du groupe du MAN Lyon et a été pendant plusieurs années un(e) des porte parole du mouvement.

Affiche Violences faites aux Femmes Mairie de Paris
Affiche Violences faites aux Femmes
Mairie de Paris

 

 

Entretien avec UFFP 

Comment agit il?

Il agit sur deux plans:

– le changement personnel:  qui passe notamment par le développement des compétences psycho-sociales, et la résolution non-violente des conflits. De nombreuses formations sont proposées sur ces thèmes. Le Man assure fréquemment des interventions auprès des élèves de tous niveaux (de la maternelle au lycée) et auprès des parents. Le MAN a créé des Instituts de Formation (IFMAN) qui assure la formation des professionnels du monde de l’éducation et de l’animation

– le changement structurel: Le chômage, le racisme, la discrimination, l’injustice,  la mauvaise répartition des richesses ….exercent des violences très fortes sur les citoyens. Le MAN agit aussi sur ces sujets, notamment avec l’association ATD pour refuser la misère. Conscient du rôleprédominant de la publicité, qui diffuse le plus souvent des images sexistes, et de la télévision auprès des enfants, le MAN a œuvré pour l’interdiction de la  la publicité sur la télévision publique dans les programmes jeunesse.

Vous avez lancé une pétition aussi pour la dénucléarisation ?

Le MAN a aussi lancé une campagne  (pétition, lobbying auprès des parlementaires, action de rue) pour une France sans arme nucléaire. Nous avons été  satisfait que le prix Nobel de la Paix 2017 reconnaisse ce combat

Parlez nous des  violences faites aux femmes

Contrairement à ce qu’on pense souvent les femmes sont plus victimes de violence de la part de leur entourage que de personnes inconnues dans la rue. En France, les violences conjugales qui peuvent prendre  la forme de violence physique, verbale, psychologique, économique….. concernent 10%des femmes, et tous les trois jours une femme meurt de violence conjugale (pour les hommes c’est 1 décès toutes les 3 semaines).

Quid des  violences sexuelles ?

Les campagnes menées actuellement mettent en lumière les violences sexuelles qui font partie des violences « invisibles », que notre société banalise  Une femme sur cinq et un homme sur quatorze déclarent avoir déjà subi des violences sexuelles. Dans 81% des cas, les victimes sont des mineurs. Dans 94% des situations, les agresseurs sont des proches, une victime sur deux est agressée avant l’âge de 11 ans (enquête UNICEF 2014)C’est effarant et scandaleux. Ces crimes sont la plupart du temps impunis. Si beaucoup de victimes ne parlent pas, c’est soit qu’elles ont développé une amnésie traumatique, soit parce que cela leur semble dangereux de parler (peur de déstabiliser la famille: dénoncer son violeur est une charge énorme),  soit parce que personne ne peut entendre ou voir l’impensable, ou encore qu’elles se sentent coupables de ce qu’elles ont subi.  Tous portent à vie les conséquences de ces crimes.

Mais un mouvement anti silence est en route ces temps cis?

Des femmes, nombreusesont fait sauter la chape de silence, de déni et de sarcasmes qui les faisaient taire en tant que victimes . Cette explosion s’est faite sur les réseaux sociaux, avec le risque d’une délation dangereuse dans  ses effets. Sans doute était-ce inévitable: la pression de la violence reçue était devenue trop forte, intolérable. On salue ce mouvement courageux des femmes qui ont osé se montrer, parler, dénoncer, publiquement, cette monstruosité de la violence sexuelle. En le faisant elles ont pu commencer à sortir de la honte et se montrer entières, avec leur blessure, briser le « faire semblant que ça va « , malgré la déflagration et le chaos intérieurs. Pour autant, ce ne pouvait être qu’une étape. Dénoncer ne suffit pas. Risquer de mettre l’opprobre sur les auteurs des agressions n’est pas la justice.  Et la justice n’est pas thérapie. Justice et travail personnel restent indispensables.

C’est pourquoi pour le MAN  la pétition lancée par 100 femmes « Monsieur le Président, décrétez un plan d’urgence contre les violences sexuelles, semble si importante et totalement dans les valeurs de la non-violence. La violence reçue s’est transformée en combat non-violent. C’est un vrai soulagement de voir dans cette pétition tout l’accent mis sur la prévention.  Il est nécessaire de faire plus encore. C’est pendant toute la scolarité que doit être proposée une formation (et non un enseignement) aux compétences relationnelles. Apprendre à vivre avec soi même et les autres, c’est un parcours de vie. De même, au delà des sanctions pour les délits commis, proposer un accompagnement aux auteurs, hommes majoritairement mais aussi femmes, est indispensable. Leurs actes de délit, aussi odieux soient-ils,   sont signes d’une profonde souffrance et d’une incapacité à considérer l’autre comme sujet. Ils sont eux aussi des « sujets », mais cela nécessite qu’il leur soit offert la possibilité de trouver le chemin de leur responsabilité en relation.

Pas que les mentalités à travailler ?

Pour lutter contre la violence faite aux femmes, il faut  avancer dans tous les domaines: la prévention, l’éducation, le changement de mentalité, la lutte contre une société trop machiste et sexiste, la formation des professionnels accueillant des victimes de violence conjugale….Ledispositif législatif, et judiciaire doit aussi évoluer, on peut se réjouir que la violence psychologique soit maintenant reconnue comme un délit et que le viol entre époux soit qualifié pénalement.

La journée du 25 novembre contre les violence faites aux femmes était l’occasion de mettre plus en lumière encore cette mobilisation sur le terrain. A plusieurs reprises,  le MAN Lyon a fait ce jour là des interventions pour des lycéens sur le respect dans la vie amoureuse, à la demande du collectif lyonnais qui organise des animations le 25 novembre.

Yvette Mars 2012 (Copier)

Vous êtes engagée dans le mouvement depuis quand ?

Je suis engagée au MAN depuis sa création en 1974, j’ai eu plusieurs fonctions dont celle de porte parole. Habitante à Lyon, je participe à l’activité du groupe local du MAN Lyon. J’ai collaboré à plusieurs ouvrages notamment sur la Médiation, et Insécurité et Violences. J’ai exercé le métier d’assistante sociale, j’ai fait plusieurs formations complémentaires notamment en analyse systémique et thérapie familiale. J’ai obtenu en 2009 un Diplôme universitaire en criminologie et j’ai eu l’occasion de travailler 3 mois au Québec auprès d’une association qui proposait un accompagnement psycho-social aux auteurs de violence conjugale.

Merci Yvette le Bailly !

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *