Annie Blondel défenseure de la biodiversité au Gabon

  • By UFFP
  • 9 avril 2012
  • 2
  • 234 Views

Elle a grandi dans le giron de la diplomatie, a voyagé à travers le Monde, nourrie de ses influences universelles. Annie Blondel s’exerce depuis des années dans le magnifique métier de la communication et des relations Internationales. Après avoir séjourné en France, en Espagne, en Italie, elle a participé à plusieurs évènements qui lui ont permis de dévoiler ses talents dans l’Evénementiel mais aussi le Protocole, elle s’est établie depuis quelques années sur sa terre natale. Elle est polyglotte, avec traits métissés qui lui ouvre toutes les portes. Elle est mariée et a deux enfants, Mateo et Louis.
Militante engagée pour la biodiversité, elle travaille dans le Cabinet Présidentiel et s’est engagée à tout faire afin que le Gabon devienne une destination touristique de luxe et nature, seul modèle au monde.

Entretien:

1/ Parlez nous de vos fonctions au sein du Cabinet Présidentiel. Le Gabon tout comme beaucoup de pays de la région, s’inscrit dans la lignée du tourisme écologique. Quels sont les programmes qui vont en ce sens?
Mes fonctions sont multiples au sein du Cabinet du Président de la République. C’est avant tout un honneur et une grande fierté pour moi d’avoir l’opportunité de mettre mes compétences au service de cette grande politique nationale. Ma mission consiste à contribuer à mettre en pratique la politique ambitieuse et révolutionnaire du Chef de l’Etat sur « le Gabon vert ». Pour moi, il s’agit d’accompagner l’émergence d’une politique touristique nationale, tant sur le plan juridique et institutionnel, que sur le plan de la mobilisation des investisseurs. Et c’est un défi de taille, croyez moi !
Nos programmes sont multiples, l’écotourisme est une niche porteuse actuellement et nous tentons de construire une offre de qualité. La nature gabonaise est extraordinaire et intacte. Elle s’est forgée pendant des milliers d’années jusqu’à atteindre le point d’équilibre actuel, fondé sur des écosystèmes fonctionnels et dynamiques, des paysages fabuleux de rêves et des espèces innombrables dont certaines sont endémiques. C’est là un potentiel touristique fabuleux, qu’il convient de valoriser.
Le Gabon est une destination réellement unique et mystérieuse. Notre réseau de parcs nationaux va développer des modèles de lodges « vert » de luxe intégrés dans la nature, avec le concours d’opérateurs hôteliers haut de gamme, ce qui fera du Gabon une destination de rêve.
Pour ce faire, nous avons la chance de disposer d’une volonté politique très affichée. Le tourisme se développe autour de la vision forte et ambitieuse du « Gabon Vert », qui est un des piliers du projet de notre Président de la République, Monsieur Ali BONGO ONDIMBA.

2/ Quels touristes ciblez vous? y a t il une mise à niveau des infrastructures? en terme de loisirs que peut on voir?

Avec un million d’habitants, nous ne pouvons pas recevoir un million de touristes, nous aurons un problème technique de capacité d’absorption. Nous visons donc le segment haut, un tourisme d’élite qui nous permet de garantir à la fois l’accueil de tout le monde et le respect des équilibres naturels. Nous ne visons pas le tourisme de masse, qui se veut généralement destructeur et très peu respectueux de l’environnement. La destination Gabon sera un voyage d’exception, un rendez vous ancré dans les traditions d’un pays surprenant ; un voyage tourné vers la récréation, la découverte et la célébration d’une nature au contenu mystique et mystérieux.
Libreville deviendra la plaque tournante d’un tourisme d’affaire ambitieux. Pour cela, l’offre de la ville change actuellement : infrastructures et équipements collectifs, réseau routier, visibilité et sécurité citadine, tout est en train de muter. Pour nous, le tourisme est une industrie neuve que nous sommes entrain de mettre en place.

3/ l’Afrique notre matrice subit également les dérèglements climatiques. Que fait le gouvernement pour faire face à ces aléas? Attendez vous également des aides de l’Union Européenne ? La désertification est aussi un problème, avez-vous des programmes de reboisement?
le Gabon est actuellement l’un des rares pays d’Afrique à développer une véritable réponse nationale aux changements climatiques. Pourtant, nous disposons d’une immense forêt qui stocke tellement de carbone qu’en principe, elle nous met à l’abri des contraintes internationales liées au rapport entre les émissions et l’absorption de CO2. Cependant, le Président de la République a voulu être en pointe dans un combat contre les émissions de CO2, qui devient le plus grand défi auquel l’humanité est confrontée. Le plan climat du Gabon va ainsi définir la réponse nationale aux aléas climatiques. Une stratégie nationale contre la désertification est également en cours d’élaboration depuis quelques années déjà. Un programme de reboisement a été expérimenté par le Ministère des Eaux et forêts. Il me semble cependant qu’aujourd’hui, deux approches sont développées pour lutter contre l’avancée des déserts. D’une part, la stratégie consiste à maitriser et contrôler les causes d’origine humaine de dégradation des forêts. D’autre part, il s’agit d’harmoniser les politiques forestières au niveau du bassin du Congo.

4/ S’agissant de la faune et de la flore quels espèces sont en danger, que pouvons nous faire?
La faune et la flore gabonaise bénéficient d’un statut remarquable de gestion, ce qui aujourd’hui garantit la conservation d’une importante partie de ce capital. Depuis maintenant plus de 20 ans, l’intégralité du corpus juridique des secteurs y relatifs a été refondé : codes de l’environnement, forestier, minier. Au delà des espèces en danger, ce qui ressort de cette mise à jour c’est le souci de l’Etat gabonais de gérer durablement son patrimoine naturel. L’important, ici, c’est d’abord la préservation des habitats qui rendent viables l’existence de la diversité animale et végétale ; c’est ensuite de gérer les richesses minières en bon père de famille de façon à garantir le droit des générations futures à utiliser elles aussi ces richesses.

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

2 comments on “Annie Blondel défenseure de la biodiversité au Gabon

  1. Une nouvelle vision pour l’Afrique!
    Les vastes opportunités qu’offrent le continent sont présentes dans votre article: un souffle nouveau! Une ambition au service de la région.
    Vives Encouragements

  2. Je souscris à tout ce qui est dit dans cet article. Je suis fier de travailler avec Annie Blondel. elle est dynamique, pleine de ressources et inventive.

    Annie, tu es aussi une source d’inspiration pour beaucoup d’entre nous. Ne perds jamais ce regard neuf et renouvelé que tu as chaque jour sur le monde!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *